Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 12:38

Sur un coin de bureau, au dernier moment, F. Hollande a dessiné une carte de nouvelles régions de France. Le pouvoir personnel, héritage de cette Ve République présidentialiste, sied aujourd’hui à Hollande pour nous imposer à la hussarde une refonte des collectivités territoriales inspirée directement des choix européens et du rapport de la commission Balladur nommée par N. Sarkozy.

Découpage qui fait hurler nombre d’élus locaux, y compris de présidents de régions, non consultés semble-t-il, c’est un comble du déni de démocratie, alors qu’ils sont presque tous socialistes.

L’exemple du « centre-ouest » qui engloberait les 3 régions Centre, Poitou-Charentes et Limousin est édifiant ! Aussi grande que l’Autriche ! Un Etat dans l’Etat, mais sans aucune cohérence historiqur, géographique, culturelle et économique, si ce n’est l’autoroute A 10 ! Mais par delà le découpage des régions, c’est le big bang de la démocratie que veut imposer Hollande par un vote selon « la procédure accélérée » du Parlement, pour limiter le débat même parmi les députés et sénateurs !!!

Preuve de l’assurance que porte Hollande et Valls à cette contre-réforme, cette Recentralisation.

Vous avez dit Recentralisation ?

Les communes, qui sont au plus près des citoyens seront toujours plus intégrées à des SUPER communes, les intercommunalités plus grandes (20 000 habitants au moins au lieu de 5 000), alors qu’elles sont le lieu de « proximit é » par excellence avec les citoyens. Ce sont les intercommunalités qui deviendraient, écrit Hollande « la structure de proximité et d’efficacité de l’action locale » !

Les départements se verront concurrencer par ces intercommunalités qui leur prendraient des prérogatives. A terme, ils disparaîtraient, ou plus exactement disparaîtraient les Conseil généraux élus, car les Préfets nommés et non élus t leur administration d’Etat demeureraient.

Belle illustration d’une politique de recentralisation étatique, à l’inverse de celle pratiquée dans les années 1980 !

Les « grandes » régions deviendront les petits Etats en lien direct avec la Commission européenne de Bruxelles. Fini l’Etat national, la péréquation égalitaire des moyens financiers entre les territoires. Vive la concurrence entre régions et les élus professionnalisés, éloignés des citoyens Un débat national et un référendum s’imposent, Monsieur le Président !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier
commenter cet article

commentaires

Denis Alexis 10/06/2014 21:22

J'ai toujours considéré que les régions, c'était une connerie ! La région au niveau de l'europe, c'est la France ! Par ailleurs, la citoyenneté s'exprime mieux au plus petit niveau (commune) et le département n'a aucune raison d'être remis en cause. Changer pour enfumer ...
Les régions actuelles existent: soit on les supprime, soit on les laisse comme elles sont. Il y a d'autres urgences. C'est ridicule !

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories