Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 20:31


    Sous le titre "Round d'observation", notre quotidien "Sud-Ouest" du 15 janvier consacrait un article aux  "menaces sur la paix sociale au port autonome de La Pallice, après les déclarations de François Fillon à Marseille"

          Il faut privatiser les activités de manutention, a  martelé le Premier Sinistre, au prétexte de libérer l' activité portuaire pour d'augmenter le trafic de containers. Le "libérer" s'entend de toute possibilité pour les salariés de se défendre. Encore une fois, le credo ultralibéral de Sarkozy s'impose dans la "feuille de route" de F Fillon.

Et pour quel objectif? Mettre en cause le statut des personnels de manutention, les rendre taillables et corvéables à la merci de la concurrence du privé. C'est bien de cela qu'il s'agit, comme l'écrit "Sud-Ouest" dans un autre article paru la veille, le 15/1, en page économique nationale: " La plupart des principaux ports français, dont Bordeaux et La Rochelle, devraient être amenés à se défaire de leurs activités d'exploitation ( grues, ...) pour ne plus se consacrer qu'à la gestion de leur domaine et à la mise en oeuvre de stratégies susceptibles d'assurer le développement du trafic"

         Les personnels des Ports l'ont bien compris, avec leur syndicat CGT. A Marseille, où Fillon a fait cette déclaration, ils avaient fait 18 jours de grève en mars 2007.

        L'Union Européenne est toujours là pour les mauvais coups contre les salariés!

        " Sud-Ouest" le dit clairement, en fin d'article: l'Union Européenne ( en clair, la Commission) a appelé la France à plus de transparence sur le sujet". L'exigeance européenne, qui découlent des Traités européens successifs, est de rentabiliser les outils portuaires, d'ouvrir à la concurrence du salariat privé ( pourqoi pas des roumains ou d'autres sous-payés et travaillant durs???), de favoriser le privé partout où il y a du fric à faire. Et le "nouveau" Traité de Lisbonne n'y échappe pas, bien au contraire!

         Les rochelais ont toutes les raisons d'être aux côtés des personnels menacés dans leur statut  et de combattre cette politique ultralibérale de l'Union Européenne, en exigant un référendum sur le Traité de Lisbonne.

            

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories