Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 14:50
    
       Un arrêt de la Cour de cassation reconnaît le droit à l'état-civil des ambryons et foetus morts en fausse couche. L'inquiétude grandit chez les défenseurs du droit aux femmes à disposer de leur corps

         "Nous assistons depuis des années, et particulièrement ces dernières semaines, à l'offensive des groupes anti-avortement, des militants pour la sacralisation de la vie, des intégristes religieux. La remise en cause de la pratique de l'IVG en Espagne, de la légalisation en Lituanie et en Italie, la demande de Guliano Ferrera d'un moratoire sur l'avortement dans le monde entier appuyé par le Vatican, et cet arrêt français de la  Cour de cassation confirmen t toute l'inquiétude que l'on peut avoir sur le renforcement du front contre le droit fondamental des femmes à sisposer de leur corps"  écrit le Planning Familial

      Une brêche ouverte pour les fondamenlistes

        
Personne ne songe à mettre en doute la douleur des couples pour qui un enfant en devenir était une réalisation, un accomplissement brutalement interrompu, dans lequel il avait investi ses espoirs" écrit l'Humanité du 9/2
          "Le travail de deuil est indispensable" explique Laurence Roussel, militante du Planning Familial de Nantes, mais "il serait beaucoup plus souhaitable d'envisager un véritable accompagnement de ces couples, que de formaliser la reconnaissance de cette souffrance par un nom dans l'état-civil. La question n'est pas de savoir à quelle date un embryon devient un foetus viable, mais de savoir dans quelles conditions cet enfant à venir est pris en charge par ses parents" ajoute-t-elle.

     Peut-on mettre dans une même logique  l'avenir d'une adolescente qui refuse d'assumer une grossesse et un projet d'un couple ?

    
C'est là où le bas blesse evec l'arrêt de la Cour de Cassation qui permet, aujourd'hui, aux fondamentalistes anti-avortement de trouver une brêche où s'engouffrer"

        => Une loi s'impose sur cette affaire, dans le respect du droit à l'avortement

  Retenez cette date, pour manifester votre vigilance:

                 jeudi 6 mars - 20h - Salle des fêtes de Villeneuve-Les-Salines

              Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes
                    Organisé par le C.I.D.F., soirée théatrale

                                 
" La patate en émoi
                                       Avec la  Cie "Bleu citron"
                                        
  ( Entrée gratuite)


Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Défendre nos libertés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories