Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 10:36

       Laurence Parisot, Présidente du Medef,  vient de s'en prendre fortement à l'UIMM.  Cela fait suite aux révélations de l'hebdomadaire "Marianne" sur les avantages très particuliers accordés à Denis Gautier-Sauvagnac, contre sa démission: un "parachute doré de 1,5 millions  d'euros et une assurance tout risque contre les conséquences fiscales de son éventuelle condamnation pour "abus de confiance", "travail dissimulé" et "recel d'abus de confiance". D Gautier-Sauvagnac est, en effet, mis en examen depuis le 15 janvier dans la'affaire des retraits suspects de 19 millions d'euros en liquide entre 2000 et 2007.

        "Des secrets de famille"...

       Lauence Parisot et les dirigeants du Medef savaient ces "secrets de famille".  L Parisot avait même évoqué , à l'automne dernier, que "beaucoup savaient inconsciemment" ces choses là.!!!
       Aujourd'hui, face à l'éclatement du scandale, Laurence Parisot monte au créneau et joue "l'opération mains propres", car a-t-elle dit dimanche 2 mars: "Ce genre de comportement est méprisant et méprisable, ça abîme l'image des entreprises, l'image du Medef et mon image"!

          "Ca abime l'image du Medef et mon image"...

      La présidente du Medef tente d'ériger une muraille entre les "pantalonnades" de l'UIMM (héritière du Comité des Forges) et la "transparence" de son patronat à elle. Alors elle secoue le cocotier de l'UIMM

     Laquelle UIMM, lors d'une réunion de son bureau, lundi, se dit victime d'une "violente campagne" de dénigrement et rejette l'ultimatum de L Parisot : la démission de leurs mandats dans des institutions, au nom du Medef., de responsables de l'UIMM. L'UIMM entend "conserver, dans l'intérêt de l'ensemble des entreprises, tous les mandats (...)"; Seule concession, le bureau a "proposé de réexaminer les conditions de départ de D Gautier-Sauvagnac"

      " La consanguinité demeure"

       Malgrè ses gesticulations, Lauence Parisot a du mal a cacher que la consanguinité demeure entre l'UIMM et le "patronat du XXIe siècle" du Medef, affirme "l'Humanité" du 3/3. Ainsi, Michel de Virvile avait été désigné par       L Parisot pour remplacer Denis Gautier-Sauvagnac à la tête de la commission sociale du Medef et à la présidence de l'assurance chômage. Mais c'est précisemment ce Michel de Virville qui a négocié les indemnités de départ du Sieur Gautier-Sauvagnac et c'est par lui que le scandale éclate!!!

        Affaire à suivre!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Economie - libéralisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories