Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:11


          Les élections municipales montrent au plan national, au 1er tour, une poussée à gauche, avec 47%, qui gagne 3% sur les municipales de 2001 , alors que la droite, avec 45%,  en perd 1,5%. Par delà la forte dimension locale, ces élections  expriment aussi une dimension nationale, celle d'une défiance réelle face à la politique du gouvernement de Mr Sarkozy. Pour autant, la droite résiste. Rendez-vous au second tour.

           La Rochelle reste à gauche au Ier tour avec 58,93% des voix ( contre 67,35% en 2001, avec un taux de participation identique: 53%). C'est donc un succès à gauche, teinté d'une perte de  près de 8,5%. La droite gagne 2 sièges ( 6 au total) et le Modem en a 2. Les 3 listes d'extrême-gauche  font  un peu plus de 5%, mais la division leur enlève toute représentation.

         Les élections cantonales, sur l'agglomération, montrent une forte implantation des candidats socialistes, une droite qui résiste à Chatellaillon-Aytré.

         Quant au PCF, c'est pas brillant en Charente-Maritime!

       Aux cantonales, les candidats du PCF perdent, presque partout, en voix et en %.
      
       - Sur le canton de La Rochelle 8, D Matifas dépasse péniblement les 7%, alors que je faisais 25,28% en 2001. Quelle légitimité va-t-il avoir pour "réclamer" au nom du PCF la Mairie-annexe Villeneuve-Les-Salines et Petit-Marseilles ( il atteint 8,4% à Lavoisier-48 et 9,4% à Lavoisier-49, les bureaux de votes de Villeneuve et Petit-Marseilles)? Jean Pierre Mandroux y réalise 58,4% et  54,2% et sur le total du canton: 48,17% soit + 18,42%)

       - La grande majorité des autres cantons du département voient la baisse des résultats du PCF, qui atteignent des niveaux très bas souvent :  Mirambeau (4,5% et - 1,04%), La Rochelle-2 (7,46% et -4,19%), La Rochelle-8 (5,42% et -4,38%), St Hilaire de Villefranche (4,93% et -7,07%), Aytré ( 8,83% et -20,24%), Jonzac (2,36% et - 8,87%), plus de candidat à Ars-en-Ré, mais à  nouveau un candidat au  Château d'Oléron ( 6,45%) et à Courçon (3,24%), La Jarrie (5,34% et -5,92%), Rochefort-Centre (8,26% et -12,05%), Saintes-Nord (5,86% et -3,31%), Saint-Porchaire (3,92% et -1,31%), Saint-Savinien ( 4,36% - pas de candidat en 2001),

       - Quelques progrès, pour l'essentiel, dans le Sud, mais souvent à un niveau bas: Cozes (2,94% et +0,74%), Saint-Agnan (5,19% et +1,56%), Aulnay (5,42 et +3,40%), Gémozac (7,31% et + 2,34%), Montguyon (4,88% et + 1,05%), Matha (3,65% et  +1,19%), La Rochelle-9 ( 6,61% et +0,45%, pour une candidate confirmée et même candidate aux législatives et aux municipales), La Tremblade (7,06% et +2,13%), Tonnay-Charente- ( 4,53% et +2,56%)

       - Le "meilleur" résultat est sur Saintes-Est avec Michèle Carmouse ( 13,34% et +4,27%), déjà candidate et VP de la Région.  


      Je persiste à penser ...

    Oui, je persiste à penser que ce qui reste du PCF sur la Charente-Maritime et plus encore sur cette ville de La Rochelle est un boulet pour la gauche. C'est en tout cas le signe de l'échec patent de la stratégie de ses dirigeants avec JF Mémain, celle du bunker bureaucratique, de l'exclusion, du refus du pluralisme et de l'ouverture. Cela a (peut-être) pesé dans l'amoindrissement de la victoire de la gauche aux municipales à La Rochelle (-9%)?

     Mais c'est peut-être une appréciation toute personnelle et aveugle!? Une analyse plus fouillée s'impose. Et le débat sur les perspectives nationales pour battre Sarkozy et sa politique est relancé.

         

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article

commentaires

henri Moulinier 14/03/2008 23:55

Merci Elisabeth pour ta réaction franche et amicale.                  Oui, je suis colère contre les dirigeants du PCF de La Rochelle et de Charente-Maritime et mon amertune à du mal à se dissiper! Mais je mesure lucidement les résultats nationaux de la gauche, et plus particulièrement celui du PCF au plan national, et aussi celui d'autres forces de la gauche radicale. Je n'oublie pas, cependant,  que le PCF nationalement a contribué, après la LCR, a enterrer la démarche pour une cadidature antilibérale commune, ce qui a laissé le champ libre aux démarches et tendances centristes et social libérales aux présidentielles. En même temps, je mesure la nature du vote communiste aujourd'hui, nationalement, vote de résistance, autour de candidat(e)s, dans nombre d'endroits, localement implantés, présents sur le terrain, ouverts et rassembleurs. Tel ce jeune conseillers général devenu maire de Dieppe au 1er tour       Je persiste à penser que le PCF ICI, sur nos terres charentaises, doit changer, au risque de se groupusculariser. Et au plan national, je crois que la question d'une NOUVELLE FORCE politique, pas forcément d'un nouveau parti politique, se pose plus que jamais pour ouvrir une alternative réelle et crédible face à la politique de Sarkozy et de ses alliés du Medef. La LCR à 7%, et un PCF a 2% ( chiffres d'un récent sondage NATIONAL) ne réglent pas le problème NATIONAL.     Avec toute mon amitié             

E V 14/03/2008 15:57

Cher Henri,Certes les résultats du PCF ne sont pas bons en Charente maritime, mais j'ai un sentiment d'agacement en te lisant. Ta colère personnelle ne doit pas prendre le pas sur tes qualités d'analyse politique. Penses-tu qu'en cette période - où marquer par un vote VRAIMENT A GAUCHE ,l'opposition au gouvernement Sarkosy ,est fondamental, - où montrer qu'une autre société est possible, - où peu nombreux sont ceux qui remettent en cause la réforme des retraites où les atteintes contre la sécu....- où Mme parisot peut mentir de façon éhontée sans qu'un journaliste ne la contredise...la meilleure façon de progresser idéologiquement, soit l'invective contre ce qui reste du PCF en 17 , et surtout contre des personnes? Les électeurs ont montré leur désaccord sur le choix des candidats ou sur les programmes ...le PCF tirera je l'espère les leçons de cet échec. Il est d'autres lieux où les candidats du PC ont fait de très bons scores, que d'aucuns leur contestent d'ailleurs ...Ne serait-il pas mieux de se battre pour le faire savoir ? Et plus généralement montrer comment la gauche dites "traditionnelle " alliée à "l'extrême gauche" pourrait largement gagner ce deuxième tour ...sans aller marchander un accord avec le MODEM. Tu le fais par ailleurs dans ton blog...ne nous laissons pas manoeuvrer et entraîner dans ces combats stériles et qui ne peuvent que servir les "libéraux"...Quand le PCF perd des voix je pense que les idées de gauche régressent, et cela m'attriste de le voir continuer à s'enliser , car mon ennemi est ailleurs et progresse ...(je ne suis pas membre du PCF)Elisabeth

bouyer-patrick 14/03/2008 14:43

www.gerardblanchier.fr

groleau 13/03/2008 09:06

Concernant les élections cantonales a Saintes, le score du PCFsur le canton nord confirme la dégringolade du PC dans ce département, mais pas dans le canton Est ? Il y a au moins deux explications à cela : dans le canton Est ou se représentait Michele Carmouse, il n' y avait aucun conseiller général sortant (De Roux ne représentait pas) et le candidat socialiste Mr Quéré( le mari de la Député)n'avait pas une bonne image dans l'électorat de gauche . De plus en mettant en avant sa qualite de vice présidente de du conseil régional, elle s'est positionnée dans l'héritage de Ségolène Royal. (en tout cas cela a été perçu comme cela par beaucoup d'électeurs de gauche.)

Michel Feuermann 11/03/2008 17:18

Que nos amis de la LCR regrettent de ne pas avoir fait liste commune avec LO, c'est leur problème mais qu'ils cessent de mettre dans le même sac le collectif anti-libéral. Ce dernier n'a d'ailleurs pas présenté de liste et nous nous sommes expliqué sur notre démobilisation suite à l'échec de la candidature commune à l'élection présidentielle. Je suis d'autant plus à l'aise pour écrire cela que j'ai moi même proposé à ce qu'il reste du collectif,d'apporter un soutien critique à la liste de la LCR.Les péripéties électorales passées, c'est l'avenir qui devient intéressant et qu'il faudrait construire ensemble. J'ai appris ce matin que la LCR voulait lancer des collectifs anti-capitaliste pour préparer son futur parti. Merveilleuse idée !! Après avoir refusé de participer au collectif anti-libéraux pour présenter la future coqueluche des médias, on recommence tout, il suffit de remplacer Libéral par Capitaliste ? Et l'on construit quoi comme parti ? Le parti de Besancenot qui tout les 5 ans gagnera 1% ? Un parti des révolutionnaires sans révolution ? La création de ce parti vous fera certainement plaisir, ce qui n'est déjà pas si mal, mais cela ne dérangera ni la droite ni le PS, ce dernier encore moins d'ailleurs puisque au second tour...etc...La seul voie mes chers camarades c'est de remballer avec vos adversaires du PC votre idéologie du 19ème siècle pour se rassembler et inventer le socialisme du 21ème.Michel Feuermann

3,21 % pour la liste La Rochelle, 100% à gauche ! 10/03/2008 10:15

Communiqué de la liste " La Rochelle, 100 % à gauche ! " Nous remercions toutes les électrices et tous les électeurs qui nous ont apporté leur suffrage. En obtenant 3,21 % des suffrages exprimés au 1er tour des municipales, la liste " La Rochelle, 100 % à gauche ! ", liste soutenue par la LCR, est en très nette progression par rapport aux chiffres obtenus par Patrick Vallée aux législatives de 2007 (2,05 %). Ces résultats encourageants nous font d’autant plus regretter le refus de Lutte Ouvrière et des collectifs antilibéraux de faire liste commune. La totalité des voix " d’extrême-gauche " dépasse en effet les 5 %. La victoire de la liste conduite par Maxime Bono, dès le premier tour, n’est pas une surprise. Constatons néanmoins que le maire sortant a perdu plus de 9 points sur le pourcentage des exprimés par rapport à 2001 et que la participation à cette élection a été faible, très nettement en dessous de la moyenne nationale.

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories