Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 13:36
      Le Non majoritaire des irlandais se confronte à l'histoire de la construction de l'Union Européenne. Cette construction européenne est clairement d'essence libérale dans le texte du  Traité de Rome de 1957.

      La C.E.E. est construite, dans un premier temps, par les Etats et la Commission Européenne, selon une politique keynésienne,  jusque dans les années 1985/86.

  Le virage ultralibéral de la construction européenne en 1986

     L'acte Unique ('"Inique"?) européen de 1986 décide d'aller vers le Grand Marché Unique  Européen: libre-circulation des marchandises (ce que l'on connait depuis les années 60), mais aussi des services,  des capitaux et des hommes. C'est le virage ultralibéral ( "néo-libéral") de la construction européenne, qui se construit sans les peuples et de plus en plus clairement contre eux.

Une construction européenne contre les peuples

      Les rares référendum  qui donnent aux peuples  le droit de s'exprimer  montren bien que cette Europe économique libérale se construit contre les peuples comme les Non majoritaires en France et aux Pays-Bas en 2005, et encore aujourd'hui le Non irlandais, seul peuple à pouvoir s'exprimer, car le référendum est la seul solution prévue par la Constitution irlandaise, contrairement aux autres pays ou le Chef d'Etat peut faire ratifier ce genre de Traité par les seuls parlementaires, ce qu'a fait N Sarkozy, avec la complicité de la majorité des députés socialistes et de la direction du PS

   

             Pour approfondir cette analyse historique de la construction européenne, un travail fait en 2005 (un peu actualisé:

       cliquez sur

           
"la construction européenne: un processus libéral en 2 grandes étapes"
        

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Union européenne: son avenir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories