Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 12:08
       Cette lettre ouverte à été rédigée et transmise avant le Conseil Municipal de LR d'octobre. Mais  ce Conseil fut d'une platitude exemplaire. Aucun débat sur les 2 pages d'interviw dans Sud-Ouest, rien à droite, ni à gauche. Silence géné? Silence téléguidé? Encéphalogramme politique plat? Suivisme dees idées? ...

        Le Maire, en me saluant, avant le début du Conseil, m'avait alors dit ne pas avoir lu mon blog. Il m'a affirmé vouloir me répondre.

        Depuis rien. Ou plutôt, si, une (saine) réaction des élus municipaux de Lagord ( Sud-Ouest du 4/11/08) qui, publiquement, affirme leur désaccord avec Maxime Bono (par ailleurs Président de la CDA) à propos de l'utilisation future ( s'il est vendu par l'Etat) du terrain militaire de Lagord ( 27 ha): ils préféreraient un "éco-quartier avec une diversité d'habitat", plutôt que l'implantation de la Foire-Exposition proposée par M Bono.

 "Nous aurions apprécié pouvoir discuter de ce sujet avec lui" disent ces élus lagordais de gauche,  car, disent-ils, "l'avenir de ce terrain doit être approuvé par les Lagordais, premiers interessés (...)".

  Alors, pour La Rochelle, mais aussi pour l'agglomération: à quand ce ou ces débats citoyens élus-habitants-Associations? Oui, à quand?

           ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 Voici la lettre ouverte:


  Monsieur le Maire de La Rochelle

                Je viens de lire avec intérêt et attention votre interview dans notre quotidien régional, "Sud-Ouest" du 18 Octobre. Je lui trouve de l'envergure et, en même temps, un manque de combativité politique.

                Je m'explique:

     1- Vous posez avec force les grandes questions qui structurent la rélexion sur l'avenir de notre bonne ville de la Rochelle et de l'agglomération. Il s'agit bien de "reconfigurer la ville". Voilà bien une approche globale qui peut avoir du souffle et provoquer une grande réflexion commune des élu(e)s, des citoyen-ne)s et de leurs Associations:

        ° Devenir des grands terrains disponibles et besoin de construire du logement; mais aussi, pourquoi pas, installation du futur Parc des Expositions ( sur le terrain de l'armée à Lagord), pourquoi pas en synergie avec un "parc de loisir"  ( avec reconstruction d'une piscine d'agglomération, faisant un trio, à mon avis, bien situé, avec celles de Périgny et de Chatelaillon) ? Et jai toujours en tête l'idée de patinoire!.

    ° Réflexion sur un aéroport du 21e siècle, dépassant la contradiction La Rochelle ou Saint-Agnant -Rochefort, qui pourrait permettre de réfléchir à long terme ( 15-20 ans) sur une 3e solution: pourquoi pas un nouvel aéroport  dans le triangle La Rochelle- Rochefort -Niort, pour lui donner une dimension quasi-régionale, en lien direct avec le réseau routier rapide ( la RN 11 et la RN 137) et avec le réseau ferré qui lie ces 3 agglomérations et irrigue notre département avec l'A 10). Cela permettrait d'intégrer fortement la dimension écologique.

    ° Renforcement des système des parkings  de disssuasion autour de la Ville: avec votre idée d'un tel parking situé, côté Nord, au niveau du rond-point de Nieul, en lien avec le réseau des bus et/ou d'un futur réseau de tramway, dont il faudra bien reparler, là aussi en lien avec les enjeux écologiques.

    ° Besoin légal d'une certaine garantie de sécurité  juridique des documents d'urbanisle, avec votre idée d'un projet de loi assurant leur stabilité au bout d'un certain nombre d'année ( 3 ans?). Cela ne doit pas empêcher la ville de faute attention où elle met les pieds avec ses projets d'urbanisation. L'exemple de la ZAC de la gare est révélateur, me semble-t-il, d'approximation de la collectivité locale et de ses services sur les délimitations des terrains constructibles et non constructibles. Ce qui oblige à reprendre le projet, mais sur un espace qui ne prête plus à contestation. Et je trouve la présentation de ce 2e projet très positif, pour avoir assisté à sa présentation par Denis Leroy, récemment.

    2-  Restent des questions, à mon sens fortes, sur une combativité bien trop "réaliste" envers la politique menée par le Président Sarkozy et son gouvernement. En clair, une tendance, après une première réaction critique, à accepter un "effort" des rochelais, sans combattre;

   ° Ce m'a semblé être le cas avec l'acceptation de la démolition de centaines le logements sociaux à Mireuil, voire à Saint-Eloi, logements parfaitement rénovables, à moindre coût , face à la réduction des crédits de l'Etat pour l'ORU de Mireuil, malgrè les promesses gouvernementales. A l'heure de la crise de  l'immobilier et du crédit, ne serait-il pas pertinent de "sauver les meubles", à court terme, et de réouvrir les appartemernts murés, de rénover les immeubles promis à la démolition, pour y loger des familles qui, nombreuses, attendent un toit? Personne ne vous le reprocherait, pas même l'Etat qui ne tient pas ses engagements financiers ...pour la (re)construction de logements sociaux

   ° Ce me semble être le cas pour la défense du 519e Régiment. J'ai apprécié vos déclarations et celle du Conseil Municipal contre sa liquidation et la perte d'un potentiel de 2 000 actifs pour notre agglomération. Mais depuis, à l'exception notable d'une visite emprunte de gravité du site du 519e Régiment avec la Présidente de Région, pas de réaction forte, d'appel aux citoyens de cette agglomération pour ne pas laisser faire ce gouvernement.

              Car il s'agit d'un choix délibéré qui frappe 80 sites en France, au nom d'une autre politique militaire, qui n'est plus de "défense nationale" et de service public, mais d'inféodation à la stratégie de l'OTAN dominée par les Etats-Unis, toute orientée vers des "aventures militaires" extérieures, comme cette intervention catastrophique en Afghanistan, initiée à l'époque par le duo Chirac - Jospin, et renforcée par Nicolas Sarkozy, aux côtés des troupes américaines et de 24 autre pays européens. Est-ce cela dont la France et l'Europe ont besoin en matière de défense?

            Je pense que nous n'avons pas épuisé toutes les actions citoyennes pour défendre le 519e Régiment. L'action des élus ne suffit pas, pour faire céder le gouvernement, qui peut avoir l'impression, que "par réalisme", personne ne bouge plus et accepte de fait la décision

 "Un lot de consolation"?

          (Ajout au 22/10/08) Le gouvernement vient d'annoner un "lot de consolation" (dixit Sud-Ouest du 22/10): le déménagement, de Paris vers La Rochelle,  de l'ENIM ( Etablissement National des Invalides de la Marine) en 2010. "Je le prend comme une très bonne nouvelle" dites-vous Monsieur le Maire(SO du 22/10). Car "119 familles, c'est toujours bon à prendre"! Et cela s'ajouterait à l'accueil de la "sous-direction de l'action sociale et de la reconversion du Ministère de la Défense Nationale" ajoutez-vous. "Cela fait quelques centaines de personnes qui viendraient combler en partie le vide du départ du 519e Régiment, même si on est loin du compte".

        Certes! Mais en plus d'être loin du compte, cela ne résout pas la question du service rendu par le 519e Régiment sur nos côtes et donc de son maintien ( à moins de faire appel à des entreprises...privées? Or là, silence radio de l'Etat. Et cette "sous-direction de l'action sociale et de la reconversion": n'est-ce un miroir aux alouettes destiné à se réduir (en emplois) comme une peau de chagrin. Et que dire de ces décision de déplacer des "personnels de l'Etat de Paris à La Rochelle pour boucher des trous! N'est-ce pas une véritable "déportation" d'employés, sans même les avoir informés auparavant, et encore moins envisagé leur possibilité de venir à La Rochelle ( avec leurs familles, les enfants et leurs études, les conjoint(e)s, sans oublier le logement qu'ils peuvent avoir, pour certains,  acheté, et qu'ils devraient vendre dans un contexte de crise immobilière?).

      Je trouve ces "décisions" gouvernementale, à l'emporte-pièce inhumaines, inacceptables. Etre de gauche, est-ce cautionner de telles mesures? N'est-ce pas en fait des mesurettes pour nous faire avaler la liquidation du 519e Régiment et des 2000 emplois directs et induits pour notre agglomération? (Fin de l'ajout)

       ° Ce me semble être aussi le cas en matière de fiscalité locale. Le Conseil Municipal de septembre a pris la décision,  avant toute information, tout débat public et avant le débat budgétaire légal, de réduire de moitié ( 2O à 10%) l'abattement forfaitaire de bas sur les résidences "principales" . Voilà déjà une augmentation réelle et forte de nos impôts locaux (taxe d'habitation pour 78% des rochelais qui vivent toute l'année à La Rochelle ( et ne concerne pas les .. résidences secondaires ( voir explications et calculs sur mon blog).

          En plus le gouvernement veut sucrer, en 2 ans, la DSU, soit plus de 3 millions d'euros. Cela ne peut qu'amener le Conseil Municipal a augmenter, aussi et en plus, les taux d'impositions ou/et les tariofs des services publics municipaux. N'est-ce pas un piège tendu par Nicolas Sarkozy et ses Ministres, pour faire endosser aux élus locaux la responsabilité de l'augmentation des impôts locaux, qui ne sont pas très progressifs ( fonction des revenus), alors que ce même Nicolas Sarkozy réduit les impôts d'Etat pour ses amis les plus riches ( paquet fiscal et bouclier fiscal, ...) et l'emploi public national par dizaines de milliers.

         L'Etat n'aurait plus les moyens de verser la DSU à 225 communes comme La Rochelle?  Allons donc! Vous le savez bien!  Quant il veut, l'Etat est capable de trouver 360 milliards pour sauver les banques et les banquiers.Toutes les politiques depuis les années 1982/83 ont conduit à l'austérité salariale, au gonflement des profits et dividendes, de plus en plus orientées vers la spéculation financière et l'actuel gouvernement se propose de la poursuivre.. Or c'est celle politique néolibérale qui a échoué et  qu'il convient de combattre car elle met en cause l'intérêt des gens et des collectivités locales.

       Vous annoncez, Monsieur le Maire, que vous allez "entamer une campagne d'explication auprès des rochelais". Je trouve que c'est heureux Je vous le proposais, il y a un mois sur mon blog. Mais pour quoi faire?     Pour faire avaliser votre "réalisme", celui de votre "solution préférée", celle "de demander à tous un effort de solidarité"???

   (Ajout du 24/10/08) En attendant, l'action plus résolue déjà engagée par  de nombreuses autres Municipalités, en lien avec les associations d'élu(e)s ET très souvent les citoyens et leurs associations (information large, réunions, voire pétition) a commencé à porter ses fruits. La Ministre de l'intérieur, Mme lliot-Marie, vient d'annoncer un "gel" de la DSU pour 2009. C'est un premier succès. Mais la vigileance s'impose et l'action aussi, car la Ministre veut mettre à profit ce "gel" en 2009 "pour travailler les critères d'attribution de la DSU, afin de finaliser la réforme" indiquait le Ministère le 23/10 ( Sud-Ouest du 24/10/08 - p 1-6)

       En clair, pour faire avaliser par les rochelais une augmentation des impôts locaux? Une telle démarche "réaliste", me semblerait courte,  dans un  contexte de crise, qui est d'abord celle du pouvoir d'achat du plus grand nombre, comprimé depuis des années et qui se dégrade encore plus vite aujourd'hui, tout ça pour pour alimenter la spéculation financière sur tout ce qui peut rapporter de l'argent à court terme. (Ajout au 20/10/08) C'est me semble-t-il une autre démarche que proposent les Fédérations Nationales des Elu(e)s communistes et Socialistes (*°)

     Je vous propose d'en débattre avec les rochelais et leurs Comités de Quartier, d'en débattre pour rassembler, agir contre cette politique que veut nous imposer Nicolas Sarkozy et qui vous ferait porter le chapeau des hausses répétées  de nos impôts locaux ? Une rencontre avec les membres des Comités de quartier, associations de locataires, ... serait la bienvenue, réunion qui  pourrait se prolonger dans les quartiers.

          Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en l'expression de toute ma considération et de ma volonté intacte de contribuer au débat citoyen dans cette bonne ville de La Rochelle

                                                                             Henri MOULINIER
                                                                     Maire adjoint honoraire de La Rochelle

(**) Communiqué commun Anecr / FNESR
lundi 13 octobre 2008 / elunet

L’Association nationale des élus communistes et républicains et la Fédération nationale des élus socialistes et républicains se sont rencontrées le mercredi 8 octobre 2008. Les délégations étaient conduites par les présidents de chaque association, André Chassaigne et Claudy Lebreton.


Lors de cette rencontre, les délégations ont examiné la situation inédite et grave que connaissent aujourd’hui les collectivités territoriales.


Les projets et les réformes du président de la République et du gouvernement en matière de finances et de fiscalité locales ainsi que d’organisation institutionnelle des territoires peuvent s’avérer catastrophiques pour l’ensemble des collectivités locales. Leur rôle en matière de solidarité, d’investissement public, de développement durable des territoires, de réponse aux besoins quotidiens de leurs concitoyens, est en péril.

Il est urgent, pour l’intérêt général, de consolider et de développer l’action devenue irremplaçable des collectivités locales et non de les mettre au pas.


La crise financière mondiale qui sévit aujourd’hui démontre cette urgence de reconquête de politiques publiques cohérentes. Par ailleurs, cette crise ne peut être le prétexte à masquer les lourdes responsabilités du gouvernement et de la majorité de droite parlementaire, qui vont chercher à faire supporter les coûts de leurs politiques par les collectivités locales et les citoyens.


L’ANECR et la FNESR sont convenues de proposer à toutes les associations d’élu-e-s de gauche, citoyennes, progressiste et écologistes, de se retrouver dans un « front commun », afin de promouvoir toute initiative susceptible de mettre en échec les réformes et les projets de tous les dangers pour les collectivités locales et les services qu’elles rendent aux citoyens.




   

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Dossiers rochelais
commenter cet article

commentaires

henri Moulinier 19/10/2008 21:08

Je ne conteste pas le mandat des élus, légitimé par le suffrage universel. Le Maire et son Conseil sont nos représentants, dans leur diversité politique ( majorité et ses composantes, oppositions). J'ai été moi même un élu et je suis respectueux de leur rôle. Donc tu as raison de rappeler que les élus sont nos représentantsMais je suis convaicu que les élus ont besoin de la réflexion et de l'intervention des citoyens ( Ségolène Royal appelle cela la démocratie participative). C'est aussi le sens de la relation soutenue de la Mairie et des Associations, à commencer par les Comités de Quartier ( je suis personnellement membre de la Commission de Quartier de Villeneuve). Car être élu ne donne pas la science infuse. Les élus ont un programme, mais ils recherchent et tiennent compte, ou doivent tenir compte,  de l'avis des citoyens de leur Cité.Car in fine, selon la Constitution française, la République a pour principe: "Gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple" Article 2 de la Constitution de 1958)  Et des élus peuvent aussi se tromper ou être en contradiction avec l'avis majoritaire des citoyens ( voir par exemple l'avis des Parlementaires a + de 80% favorable au projet de Traité Constitutionnel européen en 2005 et le vote majoritairement négatif des citoyens français)Ils peuvent aussi ne pas assez tenir compte de l'avis des citoyen(ne)s, décider de réduire les abattements à la base de nos feuilles de taxe d'habitation, sans information préalable des habitants, dans une cerataine précipitation, comme lors du dernier Conseil Municipal.La démocratie ne se limite pas aux élections. Et nous ne donnons pas un chèque en blanc à nos élus. Je ne dis pas cela pour minimiser le rôle des élus rochelais et de notre Maire, bien au contraire. Mais nous avons le droit d'être informé et d'être associés au débat politique, local comme national. Donc "tout le monde a le droit de parler", "pas en même temps", tu as raison, mais ensemble et avec nos élus. Et in fine, ce sont les élus qui décideront, après nous avoir informés et consultés. Donc, comme tu le disais dans ton premier commentaire, "profitons de cette occasion unique pour que les citoyens soient consultés et partenaires (...)" Car, ajoutes-tu, et c'est là l'essentiel, "il faut que l'Etat comprenne que la population, est derrière ses représentants" ... à condition, ajouterais-je que ce ne soit pas pour nous convaicre qu'il est nécessaire d'augmenter les impôts locaux, ce que veut précisemment cet "Etat" Sarkhozien dont tu parles Amitiés

BASSELIN Christian 19/10/2008 17:00

On peut déduire que dans le commentaire d'Henri Moulinier les citoyens sont libres d'intervenir en plus de leurs représentants etc ... mais  la démocratie c'est  le peuple élie des représentants  qui ont pour rôle de les représenter  ......car si tout le monde parle en même temps c'est inaudible !!!

henri Moulinier 19/10/2008 12:28

Merci pour ce commentaire; L'intervention politique ( au plein sens du terme) ne peut se limiter à l'action des élus. L'action citoyenne est fort importante et urgente. Elle concerne les Associations sur la base de leur indépendance et d'une réelle information, pour favoriser le débat citoyen rochelais ( et pas seulement rochelais)Amitiés

BASSELIN Christian; Président du CLAB 18/10/2008 17:13

 Je vous propose d'en débattre avec les rochelais et leurs Comités de Quartier,  Une rencontre avec les membres des Comités de quartier, associations de locataires, ... serait la bienvenue, sans attendre, et qui pourrait se prolonger dans les quartiers.Bonjour Henri, Je me suis permis de copié/collé partiellement, le texte ci-dessus pour dire que je suis  en accord pour que les Comités de quartier et les Conseils de secteurs  participent au devenir de notre cité en relation avec les nouveaux problèmes créés par l'Etat ( terrains etc)Profiter ce cette occasion unique pour que les citoyens soient consultés et partenaires via leurs représentants pour être en osmose avec les élus afin de pouvoir négocier avec l'Etat .Il faut que l'Etat comprenne que la population est derrière ses représentants.Les idées ne manquent pas , d'ailleurs j'en ai fait part également à Mr Le Député-Maire  il y a déjà quelques semaines, sa réponse est positive, il faudra donc organiser celà prochainement

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories