Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 08:16
Tous les observateurs ont noté l'élargissement du nombre de manifestants le 19 mars. Nous étions 15 000 à La Rochelle, , contre 12 000 le 29 janvier.Le mécontentement est profond, il s'élargit. Dans un récent sondage 74% de sondés soutenaient le mouvement social de protestation contre la politique de Sarkozy, en matière de pouvoir d'achat et d'emploi


Et le front syndical se maintient, favorise la mobilisation sociale. Cette union des organisations syndicale est un atout majeur pour résister. La mobilisation doit encore s'élargir. Le 1er Mai peut en être une étape majeure.


Le Front de gauche ne s'élargit pas: déception!


Il est incompréhensible que, sur le plan politique, les "boutiques", les intérêts partidaires, les visées électoralistes prennent le pas sur la recherche d'un rassemblement, d'un Front de Gauche, à l'image du front syndical actuel, pour promouvoir une visée de profonde transformation sociale, économique, écologique et politique, une transformation de la société pour dépasser ce capitalisme qui nous enfonce dans l' abime.



.Le Front de gauche est et reste (trop) limité au Parti de Gauche, au PCF national et à la Gauche Unitaire. Ca ne peut suffire.


- Le PCF en porte une partie de la responsabilité en campant sur ses positions 'identitaires" ( le "parti" se veut le seul à v se réclamer du communisme, et rejette ceux des membres ou anciens membres du PCF qui veulent une profonde transformation de ce parti et se retrouvent avec d'autres au sein de la Fédération, ailleurs ou dans la nature)
- Le NPA se lance seul. C'est, pour moi, une erreur majeure. Mais il surfe sur les sondages qui flattent l'égo de Besancenot, ave l'objectif unique de préparer les présidentielles de 2012 et, entre temps, de rêver au grand soir des luttes sociales, de la "grève générale".
- La Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique est toujours écartée du Front par le Pcf.
- Les Alternatifs refusent majoritairement de rejoindre le Front de Gauche ( cela est, à mon avis, en lien avec la mise à l'écart de la Fédération par le Pcf ( et de fait par le PG qui semble se plier à la "loi" du PCF)
- Le Mrc de JP Chevénement vient lui aussi de décider de ne pas rejoindre le Front de Gauche

Oui, je persiste à penser que l'union la plus large des forces d'une gauche de gauche est une nécessité vitale


L'union la plus large est nécessaire, en vue des élections européennes, pour combattre des politiques européennes ultralibérales qui, avec les traités européens successifs et le projet de Traité de Lisbonne, corsettent les politiques nationales.

Je remarque, de ce point de vue, le silence complice des dirigeants du Parti Socialiste, pour évacuer le débat sur le Traité de Lisbonne, alors que le Manifeste du Parti Socialiste Européen déclare clairement souhaiter que ce Traité soit ratifié! C'est le propos (rapporté par "Sud-Ouest" du 18 mars) d'Olivier Falorni, secrétaire départemental du PS 17, "pressé d'oublier " les vieilles querelles du oui et du non au traité européen" (sic!) Même démarche que Sarkozy et l'UMP, mais avec un discours de gauche du PS.


Et vous qu'en pensez-vous?

          Pour écrire un commentaire  en bas de cet article:  "ajoutez un commentaire"

 

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Elections européennes
commenter cet article

commentaires

Front de Gauche pour changer d'Europe 31/03/2009 11:32

À tou-te-s celles et ceux qui sont partisan-e-s du Front de Gauche : affichez-le sur facebook ! Devenez "supporter" de la page http://www.facebook.com/pages/Front-de-Gauche-pour-changer-dEurope/136236170170 et recevez des informations régulièrement mises à jour.

métivier 29/03/2009 20:15

Pourquoi ne voir que "Palais d'hiver" au détriment de l'essentiel du message ? Pourquoi opposer "Palais d'hiver" et "révolution par les urnes" ? Alors que ces deux démarches ont en commun de sortir de l'absence totale de démocratie en restituant aux forces populaires un pouvoir qui longtemps leur avait été subtilisé, mais en des époques et des conditions trés différentes... Il faut nier la lutte des classes c'est à dire la morgue des nantis qui se considérent "d'en haut" et avoir tout permis pour eux y compris de truquer les urnes  pour perpétuer leurs exhorbitants privilèges  comme les fourmis perpétuent l'exploitation des pucerons! Que ceux qui laissent filer les acquis démocratiques de la libération tels que les coopératives (CAMIF, Maif, ...), les services publics, etc... ne viennent pas idéaliser la voie démocratique laissée aux mains des experts politiciens et faire la leçon à ceux qui crèvent d'angoisse de se voir glisser vers la précarité de la rue : quand les urnes sont truquées, les prises de palais d'hiver sont la dignité ultime des peuples. Ce qu'il advient aprés est une autre mais importante question. Peut-être celle des contenus pour mobiliser les masses, préalable d'une démocratie sans "déception" qui était l'objet du commentaire. Le stalinisme était aussi une idéologie d'"experts" politiciens.

Henri Moulinier 29/03/2009 08:58

La prise du Palais d'Hiver en Russie Tsariste fleure bon la démarche qui a porté et emporté la révolution bolchévique: l'absence de démocratie, la prise de pouvoir par le parti uniqueOn en voit les résultatsJe préfère la "révolution par les urnes" d'Hugo Chavez et d'autres dirigeants d'Amérique Latine aujourd'hui!Le grand soir ou le respect du suffrage universel: ce n'est pas pareil. Non?

métivier 29/03/2009 03:22

Et si on mettait la charrue devant les boeufs ? Pourquoi les politiciens de gauche sont-ils à ce point condamnés à une vue strictement politicienne du mouvement sans voir que c'est sans doute là la cause de leurs "déceptions" ? "Gauche" n'est pas un contenu, surtout depuis la "gauche plurielle" qui aura pour longtemps brouillé les repères. On croirait assister à une fébrile recherche de constitution d'une écurie de course pour avoir des chances de se placer à l'arrivée, mais en rien à l'organisation d'un combat de classe contre cet "engin" à produire pouvoir et profits pour les seuls capitalistes qu'est l'Europe actuelle , un combat pour dénoncer le rôle précis de cette Europe-là dans la survenue, la nature et l'intensité de la crise qui broie tant de vies et pour longtemps. Un tel combat lancé avec audace et s'amplifiant ne faciliterait-il pas les alliances attendues réglant dans les faits toutes les questions qui font obstacles pour l'instant aux tractations de salon ? Les comités de base fleurent bon les ancestraux banquets radicaux socialistes, pas la prise du palais d'hiver et c'est sans doute là le problème.

aurmor 27/03/2009 20:44

Le NPA ne participe tout simplement pas puisque PCF et PG ne coupent pas les ponts avec le PS. On voit où cette stratégie incohérente a mené le 1er nommé.

Henri Moulinier 25/03/2009 13:45

D'où l'intérêt de contribuer à la réunion la plus large de Comité populaires pour le Front de gauche. Ils devraient permettre à tou(te)s les citoyen(ne)s concernés, dans la diversité de leur démarche, de se retrouver pour agir ensemble, porter cette idée de Front et ses propositions!Est-ce irréaliste?

Alain Degorceix 23/03/2009 12:27

Il faut être cohérent , on ne peut pas avoir voté non au Traité Européen et voter oui au Traité de Lisbonne qui en est presque sa copie conforme . Que les amis de Laurent Fabius et lui même se positionnent aujourd'hui favorablement ne m'étonne pas , ce sont des politiques . Mais qu'elle sera la position des militants socialistes qui ont déjà voté non .., avec la crise qui les touche de plus en plus dans leur vie quotidienne , je ne pense pas qu'ils puissent changer aussi radicalement d'avis en juin prochain .Le Front de Gauche doit rassembler tous ceux qui sont pour le non dont ceux qui l'ont déjà voté au dernier référendum  .J'ai espoir que les idées développées par le front de gauche pour l'Europe fédéralisent la majorité de l'électorat , ce qui est le plus important .Ce qui est encourageant , c'est que le Front de Gauche rassemble déjà des personnalités très diverses , telles que Gisèle Halimi , le cinéaste Robert Guédiguian , l'économiste Jacques Généreux .Les élus politiques et les Mouvements suivront ...Amités fraternelles

henri Moulinier 23/03/2009 10:44

Oui, décision décevante du MRC, qui de fait se retire du débat européen en vue des élections européennes, et va préparer ... 2012.Chevénement hésite devant le PS. Cela me semble manquer pour le moins de courage politique! Mais la situation est difficile pour tout le monde, face à une crise profonde et qui est loin d'être terminée!Mais il est clair que l'union est une question majeure, pour maintenant, et pas dans 3 ans lors des présidentielles. D'autant que le carcan européen ultralibéral va avoir toutes les "chances" de perdurer, faute de remise en cause massive, dans un des 3 pays qui ont dit Non au(x) Traités européens actuelsPessimisme ???

Frédéric Maurin 23/03/2009 09:36

La décision du MRC est pour le moins décevante. Peur de voir réussir là où ils avaient échoué aux lendemains (qui chantent) du traité de Maastricht.

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories