Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 00:05
La semaine dernière, lors de sa première visite en Afrique, le Pape Benoît XVI a déclaré : le sida « ne peut être vaincu par la distribution de préservatifs. Cela ne fait que l'aggraver ».


La déclaration du Pape contredit les recherches sur la prévention du sida, et induit un recul dans le travail acharné qui est livré depuis plusieurs décennies déjà en matière d'éducation et de prévention.

Dans la mesure où l'Eglise exerce une influence morale puissante sur plus d'1,1 milliard de catholiques partout dans le monde, ainsi que sur 22 millions d'Africains porteurs du VIH, ces paroles pourraient aggraver de façon dramatique la pandémie du sida et mettre en danger des millions de vies.

Une prise de conscience de ce danger a déjà commencé de s'opérer à l'échelle mondiale. Si le Vatican acceptait de revenir sur sa déclaration, le travail effectué jusqu'à maintenant aurait un impact encore plus important.

Signez sans attendre notre pétition afin que le Pape tienne désormais compte des stratégies efficaces de prévention du sida dans ses déclarations :

                                       http://www.avaaz.org/fr/pope_benedict_petition


Ceci n'est en aucun cas un débat religieux, il s'agit en revanche d'un grave problème de santé publique.

Les convictions personnelles des catholiques et de chacun devraient être respectées et le message du Pape, prônant la fidélité et le respect, pourrait être utile dans l'effort de prévention du sida, si l'usage du préservatif n'était pas condamné. L'Église catholique est impliquée dans de nombreuses initiatives de travail et de service social, incluant les soins prodigués aux personnes atteintes du sida. Cependant, l'affirmation du Pape selon laquelle la distribution de préservatifs ne représenterait pas un moyen efficace dans la prévention du sida ne s'appuie pas sur la recherche scientifique. Il s'agit là d'une contre-vérité qui aurait des conséquences mortelles, si elle provoquait une diminution de l'usage du préservatif.


Le fait demeure, l'usage du préservatif prévient la transmission du VIH.

 Il n'existe pas de solution simple pour enrayer la propagation du virus, mais l'action combinée de l'éducation d'une part, et de l'usage du préservatif d'autre part, restent les meilleurs moyens de prévention et n'induisent pas de comportements sexuels à risque. C'est pourquoi des prêtres et des religieuses travaillant en Afrique ont eux-mêmes émis des réserves sur les déclarations du Pape.

Nous ne saurions demander à l'Église catholique de changer ses positions globales, mais nous demandons néanmoins au Pape de ne plus condamner de cette façon des stratégies de prévention qui font leurs preuves. Il est important que les gens de toutes croyances, spécialement les catholiques, demandent au Pape de tenir compte de son influence cruciale sur cette question.

Signez la pétition ci-dessous et parlez-en autour de vous, cela pourrait vraiment sauver des vies :

http://www.avaaz.org/fr/pope_benedict_petition

25 millions de personnes sont déjà mortes du sida sur la planète et 12 millions d'enfants sont aujourd'hui orphelins. Si un nombre suffisant de personnes se joignent à notre campagne, nous pourrons gagner une bataille importante dans la lutte pour un monde sans sida.

Avec espoir,

Ricken, Alice, Ben, Graziela, Iain, Brett, Paula, Pascal, Luis, Paul, Veronique, Milena et toute l'équipe d'Avaaz

Références :

Position officielle de l'ONU et de l'Organisation mondiale de la Santé sur l'usage du préservatif et la prévention du sida :
http://www.unaids.org/fr/PolicyAndPractice/UNAIDSPoliciesAndBriefs/default.asp

Sida : Benoît XVI renforce la position de l'Eglise contre le préservatif (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/03/18/sida-benoit-xvi-renforce-la-position-de-l-eglise-contre-le-preservatif_1169489_3212.html

Le Pape mis à l'index après ses déclarations sur le préservatif (Libération)
http://www.liberation.fr/monde/0101556260-le-pape-mis-a-l-index-apres-ses-declarations-sur-le-preservatif

Les propos du pape sur le préservatif déclenchent l'indignation (AFP)
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iu3IROQyf1aEoYfwPEL4hHQ_L77Q

Benoît XVI complique le travail des associations camerounaises de lutte contre le sida (le Monde)
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/03/20/benoit-xvi-complique-le-travail-des-associations-camerounaises-de-lutte-contre-le-sida_1170473_3212.html

--------------------------------

 Un autre article sur mon blog:  Le Pape ... capote !


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
  Edifiantes, les déclarations de ces "catholiques fiers de leur Pape".


Les nouveaux hussards du pape

LE MONDE | 03.04.09 |


U
n collectif de "cathos fiers de leur pape" appelle à manifester "pacifiquement" devant les cathédrales de France, samedi 4 avril, en soutien à "notre très cher Saint-Père". "Montrons que les cathos ne sont pas morts. Mais faites attention de ne pas transmettre l'info à des anti-cathos", prévient le courrier qui circule sur le réseau social Facebook depuis quelques jours

Dans la même veine, d'autres fervents fidèles de la "Génération Benoît XVI" ont offert au pape un site Internet pour lui manifester leur "entière confiance". En un mois d'existence, ce "Manifeste de carême", intitulé "Benoît, j'ai confiance en toi", a collecté plus de 27 000 signatures. Lors du week-end de Pâques, les laïcs à l'origine de cette initiative devraient "se rendre à Rome" pour remettre au pape la "liste des signataires". "Nous voulons assurer Benoît XVI, très affecté par la tempête médiatique déchaînée contre lui, de notre attachement filial et de notre entière communion dans son effort de réconciliation. Les accusations mensongères proférées quotidiennement dans les médias jettent un discrédit profond sur la personne du pape", écrivent les promoteurs du site. Parmi eux, les inventeurs de Touche pas à mon pape !, qui ont repeint la petite main levée, symbole de l'antiracisme, aux couleurs du Vatican, jaune et blanc.

Tout aussi réactifs, au risque de dérapages, comme l'ont montré les altercations devant Notre-Dame de Paris, dimanche 22 mars, d'autres jeunes catholiques ont fondé le collectif Act Hope, en écho à l'association Act up. Leur combat : défendre Benoît XVI après le tollé suscité par ses propos sur les méfaits du préservatif dans la lutte contre le sida et dénoncer "les partis irrespectueux des bonnes moeurs et des croyants", Parti communiste et Verts.



Une loyauté indéfectible, (que je trouve profondément réactionnaire - HM)!


Très présents sur Internet, militants et organisés, proches pour certains de la droite nationaliste, ces nouveaux hussards du pape à la "loyauté indéfectible" multiplient les initiatives en réaction aux critiques qu'essuie Benoît XVI depuis fin janvier. Après la levée de l'excommunication de quatre évêques intégristes, une série de déclarations ou de décisions venues de Rome ont suscité l'incompréhension d'une partie des catholiques et de l'opinion publique. Contre-feux allumés face à la crise de confiance que connait l'Eglise, notamment en France, les prises de position identitaires et parfois radicales de soutien au pape entretiennent à leur tour de nouvelles crispations, confortant au passage certains fidèles dans une posture de repli.

"La période crée des tensions entre fidèles", reconnaît Emmanuel Delhoume, membre du Forum des républicains sociaux, le mouvement de Christine Boutin, et défenseur du courant traditionaliste dans l'Eglise. "Parce qu'il clarifie les choses, ce pontificat fait souffrir certains catholiques."


"SERRER LES RANGS"


"Ce climat provoque des crispations"
, estime aussi Jean-Yves Naudet, universitaire, président de l'Association des économistes catholiques. "La volonté de Benoît XVI de refaire l'unité de l'Eglise n'enchante pas toutes les sensibilités. Pourtant, pour éviter les tensions, mieux vaut serrer les rangs. Car le rôle des catholiques consiste à comprendre ce que veut le pape, pas à crier avec les loups."

"Il y a dans l'Eglise beaucoup de blessures et de divisions ; il nous faut retrouver le chemin du dialogue", défend Guillaume de Prémare, porte-parole du Comité Urgence pape. "La stratégie de la citadelle assiégée, ces raidissements sont un danger pour l'Eglise, car ils représentent des obstacles à la diffusion de l'Evangile", assure ce consultant en communication, qui juge "les violences contre-productives".

Avec Patrice de Plunkett et Vincent Neymon, deux autres professionnels de la communication convaincus du bien-fondé des orientations de Benoît XVI, M. de Prémare vient de lancer l'association Médias et Evangile. Visant une action à long terme, ces "catholiques fidèles au pape" veulent essayer de pallier "les erreurs de communication, le déficit d'explications et le manque de réactivité".(1)

"Face à cette situation incroyable d'incommunicabilité entre l'Eglise et le monde, il y a un besoin de pédagogie pour dissiper les malentendus et traduire le message de l'Eglise auprès du grand public", explique M. de Prémare. Médias et Evangile aurait déjà reçu les offres de service d'une trentaine de professionnels de la communication.

Stéphanie Le Bars

 

(1) Les "erreurs" du Pape sont des déclarations assumées et répétées pour ce qui concerne la question des préservatifs par exemple. H M

        Voir un autre article sur mon blog:  Le Pape ... capote !

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Defendre notre santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories