Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 12:50

Je vous invite à prendre connaissance de cette Charte des services publics lancée par  Michel Vauzelle, Président de la Région PACA.
Je l'ai signé, car cela constitue une démarche large de défense des services publics
Je pense, cependant,  que cela ne règle pas totalement le problème qui est d'abord d'essence européenne: mise en concurrence des services publics, fin des aides des Etats, ce qui pousse à la privatisation et qui se retrouve intégralement dans le Traité de Lisbonne ( que le PS, dont Michel Vauzelle est un des dirigeants et député, a voté au Parlement et soutient aujourd'hui dans le cadre du "Manifeste" des partis socialistes et sociaux-démocrates européens) 
D'autant que les législations européennes s'imposent par rapport aux législations nationales. Qu'en est-il d'une Constitution, qui demeure une loi fondamentale certes, mais nationale?
Voir l'avis convergeant de René Kermagoret, en fin d'article (**)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La Charte des services publics

Proposition pour inscrire les services publics dans la Constitution

                                                                       - plus de 100 000 signatures -
   

    « Le peuple français,

         « Considérant,
         « Que la conception et la mise en œuvre des services publics constituent une réalisation essentielle de la République française ;
         « Que la contribution des services publics aux principes des Droits de l’homme et de la souveraineté nationale est constitutive des valeurs de la République ;
         « Que les services publics sont le moyen de la réalisation de la devise républicaine de liberté, d’égalité et de fraternité ;
         « Que parmi les intérêts fondamentaux de la Nation figure la notion de solidarité nationale, garantie notamment par l’existence des services publics ;
         « Que le fonctionnement efficace des services publics doit donc être assuré fidèlement selon les principes de continuité du service, d’égalité d’accès pour tous les citoyens, de neutralité et de distribution équitable sur l’ensemble du territoire national ;
         « Que les services publics dans leur contenu doivent garantir les conditions de l’égalité républicaine dans les domaines vitaux pour tous les individus, en ce qui concerne l’accès à l’éducation, à la formation et à l’enseignement supérieur, à un système de santé de haute qualité sans discrimination de revenu ou de patrimoine, à un emploi et à un système de solidarité nationale assurant un niveau de vie compatible avec la dignité humaine, à un développement dynamique et solidaire de l’économie nationale, à la sécurité et à la justice indépendante dans la proximité, à l’information libre et aux moyens de communication physiques et numériques, à la capacité de déplacement sur l’ensemble du territoire national par des transports fiables et accessibles, à l’accès à l’eau et à l’énergie, à un aménagement responsable et durable des territoires et de l’environnement, à des collectivités territoriales assurant une démocratie de proximité et pleinement responsables et autonomes, à une culture libre dans sa création et accessible à tous dans sa diffusion, à l’accès aux pratiques sportives ;

         « Proclame :

         « Art. 1er –  Les services publics participent pleinement des principes et valeurs que le peuple reconnaît dans la République.

         « Art. 2 – Toute personne a le droit d’avoir accès aux services publics.

         « Art. 3 – Il revient à l’Etat d’assurer la mise à disposition pour tous les citoyens de services publics de qualité, et dans l’hypothèse de services publics transférés aux collectivités locales, d’assurer à ces dernières les ressources correspondant à l’exercice effectif de ces services et à leurs évolutions.

         « Art. 4 – Les principes essentiels des services publics reposent sur l’égal accès de tous les citoyens, l’égal accès sur l’ensemble du territoire, la continuité et la neutralité du service.

         « Art. 5 – La République française reconnaît et garantit les services publics de l’éducation nationale, de la formation, et de l’enseignement supérieur et de la recherche, de la santé et de l’hôpital, de la sécurité sociale, de l’emploi, de l’accompagnement économique et industriel, de la police, de la justice, de l’information et de l’accès aux moyens de communication physiques et numériques, de l’aménagement des territoires, de l’eau et de l’énergie, de la protection de l’environnement, des transports, de la démocratie de proximité assurée par les collectivités territoriales, de la création et la diffusion artistiques et culturelles, de la pratique des activités sportives..

         « Art. 6 – Le Gouvernement met en œuvre les politiques de son choix, dans le respect de la souveraineté nationale et de la charge des missions de service public qui lui sont confiées.

         « Art. 7 – La France s’inspire de son modèle républicain de services publics dans son action à vocation internationale et européenne. »


        Pour signer cette Charte: http://www.referendum-servicespublics.com/charte.html 

 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Je m'interroge sur le sens politique de l'Appel de Michel Vauzelle
 René Kermagoret (
 liste de débat des communistes unitaires)

 Si j'ai écrit: "initiative de Michel Vauzelle", c'est que  cette  appel   à pétition  se présente comme *son initiative personnelle* , avec sa  photo,etc...;(moi,je n'en fais pas une question de personne);donc, je  m'interroge sur le sens "politique" d'une telle démarche alors que la  question des services publics fait débat depuis "un certain temps",
singulièrement depuis le reférendum sur le TCE de 2005, collectivement  dans toutes les organisations politiques, syndicales, au-delà dans le  monde associatif et dans le secteur de l'économie  sociale et  solidaire;

Ce débat a été escamoté l'an passé par le vote pour le traité  de Lisbonne en Congrès, avec la complicité du PS dont M.Vauzelle est l'un des éminents responsables....on ne peut quand même pas tout avaler  au nom de l'unité comme si ces actes politiques n'avaient pas existé;et  là, pour ma part, je mets en avant une valeur : la sincérité de  l'engagement; quand je signe un texte, j'essaie de m'assurer que son ou  ses auteurs ont bien la conviction de ce qu'ils écrivent.Désolé! j'ai un  gros doute

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Economie - libéralisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories