Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 16:06
Odieux et d'un autre ...âge!!!!

Les "Nouvelles de la Charente-Maritime", lettre du PCF de Charente-Maritime, dans son numéro 260 de novembre 2009, ne reculent devant rien!

  *Il y a 2 articles ( 2 pages sur les 4) qui, signés de Brahim Jalji, secrétaire départemental  et son acolyte Jean François Mémain, ex-secrétaire départemental, nouvellement embauché à la Mairie de La Rochelle, done leur point de vue, le même, et le seul donné dans la Lettre: leur opposition à la stratégie nationale du PCF, celle d'un Front de gauche élargi au 1er tour des régionales. Car pour JF Mémain, cette démarche autonome au 1er tour:  "en cultivant la division à gauche, n'est-ce pas ce cadeau que certains s'apprêtent à rendre à la droite? c'est le cas d'Europe Ecologie (...) de JL Mélanchon (...), du NPA(...). Tout cela ne fait-il pas le jeu de la droite?"

Belle impasse sur la volonté de Ségolène Royal de faire l'ouverture vers la droite, avec les "centristes" du Modem. Be escamotage du fait que les élections régionales ont 2 tours et que la démarche de Front de gauche élargie au 1er tour ne s'oppose pas au rassemblement de la gauche au second tour, à condition que ce soit sans le Modem. Beau suivisme de l'autoritarisme de Ségolène Royal qui entend dicter ses têtes de listes socialistes aux militants PS de Charente-Maritime.

  Bel exemple de pluralisme de pensée, d'honneteté intellectuelle;
 Les autres points de vue, en particulier le point de vue national, majoritaire au sein du Conseil National du PCF, ne sont pas non présentés. Ce ne sont, pour eux, que des positions de division de la gauche. Il leur faut, à tout prix, aller aux régionales dès le 1er tour avec Ségolène Royal; Alors, ils font le forcing pour imposer leur point de vue,  comme .. d'habitude et plus encore! Mais nombre d'adhérent(e)s du PCF 17 ne sont pas dupes!
De ce point de vue, le "mur de Berlin" n'est pas encore abattu au sein du PCF de Charente-Maritime. La censure, l'exclusion, la manipulation sont encore à l'oeuvre ici. Ces gens là sont en train de faire creuver ce qui reste du PCF local. Mais cela ne fait-il pas le jeu de la droite et l'affaire (?) du partis socialiste?

L'amalgame, la falsification, l'attaque personnelle valent-ils argumentation?

* le 2e article, court, est une attaque personnelle, non signée,  contre moi-même et mon interview récent dans "Sud-Ouest" à propos de la hausse forte des impôts locaux à La Rochelle. Cet interview était, en fait, la reprise d'une grande partie de mon article sur mon blog.

 Je vous laisse juge de l'appréciation  de la "lettre" du PCF 17 à mon égard:
-----------------------------------------------------
"Un petit effort, H Moulinier!
Henri Moulinier, une fois de plus mis à l'honneur par Sud-Ouest, s'est livré à une attaque en règle contre la Municipalité de La Rochelle, qui vient d'augmenter les impôts locaux, ce qui n'était pas arrivé depuis ... 17 ans! Tout juste s'il consent à admettre qu'il manque 620 000  euros de la part de l'Etat!
Lorsqu'il était adjoint communiste au maire , il n'aurait pas manqué de fustiger ce gouvernement qui s'attaque aux finances locales et aux collectivités territoriales avec une violence inconnue jusqu'alors!
Mais il est vrai que maintenant H Moulinier appartient à "La nouvelle gauche"!
 Celle de la complaisance avec N Sarkozy"!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Info au 21/9/09                      Avis de recherche ...

 

   Le Syndicat SUD de la Mairie de La Rochelle, sous le titre "porté disparu", dans son journal de Juin 2009 écrit: 

                " A l'évidence, le "piston" n'est pas grippé en matière de recrutement (...). Aussi, nous lançons un avis de recherche pour le dernier des "pistonnés" imposé dans nos services. Si vous le rencontrez, dites-lui que son poste de chargé de Développement Local du quartier de Saint-Eloi (poste crée par décision du Conseil Municipal du 25.05.2009 en contradiction totale avec l'objectif "recrutement O" si cher à nos élus) l'attend, bureau compris, au 2e étage de la D.G.S.T.. 

Qu'i fasse vite, parce qu'un poste de cadre A, obtenu sans passer par les obligations imposées aux agents qui mouillent la chemise depuis des années à l'intérieur du navire, ça peut vite être squatté. 

Vous le reconnaîtrez facilement: époux d'une adjointe PC à La Rochelle, lui-même élu PC en mal de mandat...(...)

 

Compléments personnels:

 

Ce personnage fut encore récemment Secrétaire départemental du PCF 17, encore Conseiller Régional et Président du groupe communiste à la Région. Il fut l'animateur de cette triste réunion de bureaucrates du PCf rochelais qui ont décidé, sans réunir une Assemblée Générale pourtant statutaire de nous virer de la liste municipale Albert Bret et moi-même .

 

Son remplaçant au Secrétariat fédéral du PCF 17, lui aussi animateur de la réunion évoquée ci-dessus, est un autre salarié de collectivité locale, la CDA, comme "attaché au groupe communiste", ce qui lui permet tranquillement d'assumer sa responsabilité politique.  Et je ne parle pas de l'attaché au Groupe communiste àau Conseil Régional, très présent au siège du PCF 17.

 

Voilà bien un "parti" qui  doit sa survie  "alimentaire" , en grande partie,  aux subsides municipaux, rochelais en pzrticulier! Sans compter le reversement des indemnités d'adjoints et autres conseillers délégués ( dans 3 mairies de gauche avec un maire socialiste: Saintes, Rochefort, La Rochelle

 

Ceci peut expliquer cela:

 

les élu(e)s communistes rochelais sont des plus "suivistes" au Conseil Municipal de La Rochelle. Et ils sont de farouches défenseurs de l'alliance dès le premier tour aux élections régionales en Poitou-Charentes, rejetant depuis le début la démarche de "Front de gauche"

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

Fête départementale 17  de l'Humanité à Villeneuve-Les-Salines, pour la 1ère fois: remarques personnelles

 

 

La Fédération du PCF de Charente-Maritime organisait, pour la 1ère fois, sa Fête de l'Humanité 17, dans le quartier rochelais de Villeneuve-Des-Salines.

Deux débats y étaient programmés:
 - le 1er à 11h sur "la Paix au Moyen-Orient"
 - le 2ème programmé à 15h 30 sur "Crise, relations Nord-sud, faim dans le monde"

Deux débats interessants le monde d'aujourd'hui, débats d'actualité

Mais pourquoi ne faire aucun débat sur les perspectives politiques dans notre pays, après les européennes ?

    Nicolas Sarkozy et l'UMP, passées les élections européennes reprennent leur offensive libérale, réactionnaire. Ils veulent privatiser la Poste, supprimer des milliers d'emploi de fonctionnaires, remettre en cause la retraite à  partir de 60 ans, limiter le pouvoir d'achat du SMIC et des salaires, ...

    Mais de tout cela, il ne pas question d'en débattre à la Fête de l'Humanité du PCF 17:  pas de débat sur le résultat des élections européennes, sur les résultats du Front de gauche, sur son devenir, sur les perspectives politiques en vue des prochaines élections régionales. J'ai posé une question sur l'avenir du Front de gauche face à la crise mondiale. Avec qui le PCF veut-il en discuter. Le Secrétaire fédéral, Brahim Jlalji, a esquivé la question.

  A croire qu'en France, il n'y avait rien à voir,  rien à dire!

 Et bien non, la direction de cette Fédération du PCF 17 a un avis, l'affirme, sans débat,  dans l'éditorial des Nouvelles de la Charente Maritime, daté de Juin 2009, et annonçant le programme de la Fête

 
La "stratégie du Front de gauche est un échec" écrivent-ils!!!

Lisez plutôt ces extraits de l'éditorial des Nouvelles de Charente-Maritime, accompagnant le programme de la Fête,  signé par un des membres de la direction de cette Fédération, Patrick GUEDON,   sous le titre: "Elections européennes, un appel à réfléchir et à se rassembler"!:

" (...) Mais nous ne devons pas nous réjouir d'un désaveu de la gauche. D'autant plus que le score obtenu par le Front de Gauche ne peut nous satisfaire. D'abord la progession très minime n'en est pas réellemt une pour notre parti qui était, lors de ce vote, sur une liste commune avec ler PG et GU. Comme disent des camarades, on a sauvé les meubles.

  Ce rassemblement s'est trouvé de fait très rétréci alors que la strétégie commencée était de rassembler largement à gauche et plus particulièrement la gauche anti-libérale. L'objectif annoncé était d'obtenir plus de 14% des voix!!! Cette stratégie a non seulement échoué mais elle eu pour conséquence d'occulter l'expression de notre parti dans la campagne. Plus grave encore, de faire disparaître du débat l'idée même du communisme.

Une nouvelle fois, cette logique d'appareil et de rassemblement au sommet a été mise en échecenseignements. (...)"
par les électeurs eux-mêmes qu'ils aient voté ou pas. Nous devons en tirer des
               
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

      Quelques remarques personnelles:


1- Le titre de l'édito appelle "à se rassembler". Avec qui? Si la stratégie du Front de gauche est un échec, que propose la direction du PCF 17? L'alliance avec le PS? Comme si rien ne s'était passé, comme si le PS n'était pas en crise de trop avoir glissé sur la pente de l'acceptation du libéralisme économique, jusqu'à demander la ratification du Traité de Lisbonne imposé par N Sarkozy?

2- Référence est faite à "l'objectif annoncé": obtenir plus de 14% aux européennes pour le Front de Gauche! Pas très honnête comme argument! Les 14% correspondaient à un sondage  sur une liste PCF-PG ET NPA ET LO, non à un objectif du Front de gauche après le refus d'union du NPA et de LO. Par contre, un sondage de l'Ifop pour Paris-Match en date du 2/12/2008 donnait 4% "au PCF" ( il "oubliait les autres composantes du Front de gauche), 8% à Olivier Besancenot, 4% à Lutte Ouvrière, sans compter les 22% pour le PS. Les résultats ne sont pas le mêmes à l'arrivée! Mais au total, la gauche de gauche totalisait 16% des intentions de vote? Si l'union s'était faite, la gauche de gauche- unie,  aurait pu créer une dynamique et faire un excellent score. C'est de cela qu'il est à nouveau question en vue des élections régionales de l'an prochain.

3- Comment dire que le Front de gauche a été le produit d'une "logique d'appareil", alors que cette démarche a été adoptée par 67% des délégués au Congrès NATIONAL du PCF ( mais refusé par "l'appareil" départemental du PCF 17)

4- Comment prétendre affirmer que cette stratégie du Front de gauche "a été mise en échec par les électeurs eux-mêmes", alors que le PCF déclinait d'élection en élections et que le Front atteint 6,5%, devant le NPA, et avec un résultat supérieur à celui du PCF de 2004, et bien plus qu'aux élections présidentielles?

   Oui, vraiment que veulent les dirigeants communistes de Charente-
Maritime?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Dernières "Nouvelles" ... de la Fédération du PCF 17

   Le n° des Nouvelles de la Charente-Maritime de Juillet 09 comporte un Edito de Brahim Jlaji, le Secrétaire départemental du PCF 17, intitulé: " Fête de l'Humanité: un second souffle"

Je cite le début de l'article: " Le parti communiste français est présent à la mairie de Villeneuve les salines depuis plus de 18 ans, une cellule de militants nombreux et actifs y a existé. Mais au fur et à mesure du temps, le parti s'est affaibli dans ce quartier populaire de La Rochelle dec plus de 8000 habitants. L'usure, les habitudes, la lassitude y sont sans doute pour quelque chose, sans parler de l'affaiblissement général de notre parti. Mais aux dernières municipales, un vent nouveau a apporté avec lui un nouveau maire à Villeneuve-Les-Salines en la personne de notre camarade Daniel Matifas. Ce changement ouvre de nouvelles perspectives, de nouveaux rapports avec les habitants et les associations ...au point que nous puissions penser à faire notre fête départementale de l'Humanité dans ce quartier. Chose qui, malgrè notre présence ancienne dans ce quartier ne s'était jamais faite ...

(...) Le changement de lieu ne fait pas tout, c'est grâce à l'engagement des camarades du parti communister de tout le département ( dont
ceux de la cellule de VLS qui va, j'en suis sûr, se renforcer, grâce...."

  Commentaire personnel:

Les élu(e)s communistes sont présentés par le PCF et ils ont un nom, une représentation personnalisée
. Ce n'est pas "le PCF qui était présent à la mairie de VLS", mais Henri Moulinier, moi-même, élu présenté par le PCF et cela pendant 3 mandats, après avoir obtenu la création de la Mairie-"annexe" du secteur de VLS-Petit-Marseilles.

 Vouloir effacer certains noms et  visages, réecrire l'histoire locale de cette façon me rappelle trop des pratiques d'un temps que je croyais révolu!!!

La cellule du PCF s'est affaiblie à VLS , comme dans beaucoup d'endroits, et plus encore à partir du moment où des militants tous dévoués à la direction départementale ont décidé de regrouper les adhérents du PCF de VLS, Petit-Marseilles et Saint-Eloi pour les mettre sous leur coupe. 

Mon éviction de la liste municipale ( avec un autre jeune du quartier ) s'est traduite par la démission de nombre d'adhérent(e)s de ce secteur, laissant un PCF exangue par cette manoevre bureaucratique: décision de dresser la liste des candidats du PCF sur La Rochelle par une direction de Section du PCF de la grande agglomération de La Rochelle ( jusqu'à Marans), composée pour plus de la moitié de militants qui n'habitaient pas sur la commune de La Rochelle. Alors que les statuts du PCF national ( valables donc partout!) prévoient expressement que les candidatures aux élections municipales sont discutées et décidées par les adhérent(e)s du PCF de LA COMMUNE ( en l'occurence la ville de La Rochelle) ais ces dirigeants ont refusé de réunir une Assemblée Générale des adhérents de La Rochelle. Ils ont eux-mêmes élaborés leur propositipon de liste ( sans moi, mais aussi sans le jeune du quartier de VLS et sans Albert Bret, adjoint sortant, non membre du PCF), et l'ont fait ratifier par un vote par correspondance!!!

Pour mémoire, le secrétaire de la section du PCF de cette agglomération s'appelait Brahim Jlaji, le signataire de ce torchon appelé "Edito des Nouvelles" de Juillet

Belle leçon d'honneteté, ... "camarade"!

Mais j'allais oublier: les adhérents du PCF de Villeneuve- Petit-Marseilles - Saint-Eloi, réunis dans la maison de ... Daniel Matifas ( celui qui est maintenant à la "Mairie de VLS", et qui lui porte un nom aux yeux de Brahim Jlalji) avait, avant la réunion de la direction de section  du PCF de l'agglomération, discuté de ma candidature et donné un avis favorable, y compris le propre père de Daniel Matifas, Jean Matifas, qui a donné une interview au Journal "Sud-Ouest" pour dire que c'était "une grave erreur" de m'évincer de la Mairie.

J'ai depuis, moi aussi,  quitté le PCF, ne pouvant cautionner ces pratiques bureaucratiques d'un autre âge, cette étroitesse d'esprit et ce suivisme du PS pour conserver des places d'élu(e)s et les moyens financiers attenants. Je continue la bataille politique avec le Parti de Gauche, dans le cadre du Front de gauche, qui doit continuer et s'élargir, ce que ne veulent pas les mêmes dirigeants du PCF local et départemental.  Pour le reste les bureaucrates passent et les citoyens jugeront. Il y a plus important: celui d'ouvrir une perspective politique de changement à gauche pour notre pays, et donc pour contribuer à changer cette société, cette Europe, ce monde, confrontés à une crise globale, à la fois sociale, économique, politique et écologique.      
                                                                                         ( Henri Moulinier - le 18 juillet 2009)


   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Voici le texte que j'avais fait connaître AVANT la Fête de l'Humanité


FACE A LA DROITE ET SA POLITIQUE REACTIONNAIRE, LE BESOIN D’UN ACCORD NATIONAL DE LA GAUCHE DE GAUCHE POUR LE PREMIER TOUR DES ELECTIONS REGIONALES DE 2010

    Le Parti de Gauche et son président Jean Luc Mélenchon ont rencontré nationalement le NPA et les Alternatifs. Un accord a été conclu. Ils vont rencontrer le PCF bientôt. Le message est clair : face à Nicolas Sarkozy et à sa politique réactionnaire, qui va asséner ses mauvais coups, les élections européennes passées, la gauche doit se ressaisir pour construire une alternative claire à gauche, en vue des prochaines élections régionales de 2010, scrutin à 2 tours

    La droite veut reprendre des régions, dont celle du Poitou-Charentes. Nous devons l’en empêcher et agir en même temps pour des politiques régionales plus à gauche, au service des picto-charentais qui souffrent.

   °  Le Parti socialiste lorgne vers le Modem de Bayrou, pour réaliser des alliances avec un « centre » qui cache mal sa politique de droite. Cela est déjà la volonté affichée depuis longtemps de la Présidente de notre Région, Ségolène Royal qui voulait imposer une Vice-Présidente Modem.

  ° Europe Ecologie veut faire des listes autonomes au 1er tour

  ° La gauche de gauche doit s’unir pour construire un Front unitaire de toutes les forces politiques de la gauche de transformation sociale et écologique, et présenter dans toutes les régions des listes autonomes du PS au premier tour des élections régionales .

  Des accords en ce sens viennent d’être passés entre le Parti de Gauche et le NPA, mais aussi avec les Alternatifs. Le PCF a été parti prenante du Front de gauche avec le PG et la Gauche Unitaire. Cette démarche a commencé à montrer son intérêt, sa dynamique unitaire. Il doit poursuivre cette démarche d’union, contribuer à l’élargir dans le sens des accords du PG avec le NPA et les alternatifs.

  En Charente-Maritime aussi cette question doit faire l’objet du débat politique, entre autre dans le cadre de la Fête de l’Humanité qui se tient à Villeneuve-des-Salines ce Samedi 4 Juillet. Il ne peut être esquivé.

                                                                  Henri MOULINIER                        

 NB: le débat a été esquivé!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Pcf: quel avenir
commenter cet article

commentaires

Henri Moulinier 06/07/2009 08:59

Pas si sûr! La présence du député-maire PS de La Rochelle et du Premier Secrétaire du PS 17 au pôt d'inauguration indique le sens de la démarche non avouée des dirigeants du PCF 17: celle de l'alliance avec le PS, pour les régionales. La Fédération du PCF 17 ne vit que grâce aux moyens financiers ( indemnités) apportés par les élus du PCF sur les listes dirigées par le PS dans les Mairies ( Saintes, Rochefort, La Rochelle( et./.. au Conseil Régional ( 2 de Charente-Maritime: Michèle Carmouse - qui par ailleurs fait un bon boulot- et Jean-François Mémain, l'ex premier bureaucrate de la Fédé du PCF 17)   On peux ainsi comprendre mieux le tir à boulets rouges sur le Front de gauche dont ils ne voulaient pas lors du Congrès du PCF et dont ils ont fait la campagne avec beaucoup de réserve, allant jusqu'à dire ouvertement, pour certains,  qu'ils ne voteraient pas pour le Front,  quelques jours avant le vote, en Assemblée Générale du PCF de La Rochelle ( en particulier JF Mémain). C'est mon petit doigt qui me l'a dit!    Pauvre PCF 17 qui refuse le débat à sa Fête, perd encore des adhérents à cause de son étroitesse bureaucratique et de son opportunisme "placier"! La lutte des "places" a pris le pas sur la lutte des ...classes!!!

Frederic maurin 06/07/2009 01:05

Ils veulent se rassembler...mais entre eux. C'est simple à comprendre, non ?

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories