Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 14:15

 

 

Le 5 décembre, les conseils généraux de Charente-Maritime et de Vendée criaient victoire : ils se félicitaient d'un courrier du ministre des transports, F. Cuvillier, leur annonçant la poursuite de l’appel d’offres pour la concession de l’autoroute A831.

 

Mais de quelle victoire  parlent-ils ?

 

Celle de voir ressortir un projet vieux de 20 ans sans cesse remis en cause et basé sur des chiffres de trafic et des études obsolètes ?

 Celle d’envisager la réalisation de cette autoroute de plus d’un milliard d’euros, insoutenable pour le contribuable ?

 Celle de faire payer 300 millions d’euros aux Charentais-Maritime pour subventionner un projet si démesuré que même l’État refuse d’y risquer notre argent ?

 

Oui, de quelle victoire parle-t-on ?

Celle des propriétaires et exploitants agricoles qui vont, avec le projet, se voir dépossédés de plus de 2 500 ha de terres fertiles qui les font – et qui nous font – vivre ?

Celle des habitants de Marans, condamnés par manque d’argent et de volonté politique à attendre éternellement un contournement adapté à leurs besoins ?

 

Un sévère rappel à la réalité 

En fait de victoire, ce courrier est un sévère rappel à la réalité pour nos deux présidents de département : le ministre  déclare à nouveau qu'ils doivent trouver  eux-mêmes les 500 millions d’euros manquants  tout en veillant  scrupuleusement au respect de la réglementation environnementale. Le patrimoine naturel unique des marais poitevin et rochefortais représente en effet un tel enjeu, que  traverser ces territoires correctement nécessiterait un surcoût démesuré.

L’association VBA et ses sympathisants, toutes tendances politiques confondues, restent mobilisés pour s’opposer par tous les moyens à ce projet d’autoroute démentiel et pour alerter l’opinion publique sur ses impacts financiers et environnementaux irréversibles. 

En période de disette budgétaire, il est plus que jamais nécessaire d’investir dans des projets alternatifs qui facilitent la vie quotidienne des populations: transports en commun, covoiturage et autres, favorisant ainsi l’indispensable transition énergétique.

 

2014 et 2015 seront marquées par des échéances électorales locales et décisives : les électeurs choisiront-ils ceux qui, au mépris du service public, dilapident l’argent du contribuable dans des projets inutiles ?

 

Contact

Nelly VERDIER 05 46 35 60 81

Claude PONS   05 46 35 84 29

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

SUD- OUEST , lundi 23 décembre, p.10-11

Extrait de l'interview de Dominique  Bussereau,

Président du Conseil Général de Charente-Maritime

L'A 831 a été remise en route début décembre avec le lancement de la procédure de consultation des entreprises. Mais là encore, face au désengagement de l'État, le Département va devoir augmenter sa participation financière ?

L'appel d'offres sera lancé en février et nous ne connaîtrons le concessionnaire que l'État retiendra qu'en fin d'année 2014. Nous verrons alors le montant de la facture et si nous sommes capables de l'absorber. La Région n'intervient pas sur ce projet et nous sommes un peu seuls face à nous-même mais nous comptons sur l'aide financière des Communautés d'agglomération de La Rochelle et de Rochefort. En outre, je ne désespère pas de voir l'État revenir sur sa position face à une autoroute nationale qui relie trois grands ports maritimes, ceux de Nantes, La Rochelle et Bordeaux.

L'A 831 relancée, que doit-on en conclure pour la déviation tant attendue de Marans ?

Si l'autoroute se fait, et tant que je serai président du Département, la déviation de Marans, on ne la fera pas. En tout cas, pas tant que nous n'aurons pas d'études nous montrant qu'il y a un report du trafic sur Marans. Si c'est le cas, il faudra envisager de la faire un jour.

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Autoroute A 831
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories