Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 08:56

Après avoir refusé cette mise en cause de 4 instances indépendantes de défense des Droits des citoyens, la majorité UMP du Sénat vient de virer sa cuti, sous la pression de l'Elysée. Pourtant, dans un premier temps, le rapporteur UMP Patrice Gélard s'était félicité d'installer des "contre-pouvoirs", avant d'accepter de se coucher devant les injonctions élyséennes et de revoter le texte dans le sens voulu par l'Elysée.

Ces sénateurs de droite se sont déshonorés en votant la suppression de 4 instances indépendantes pour les remplacer par une instance unique, non indépendante, " un(e) défenseur des droits".

Une mise en cause d'instances indépendantes

"La création de cette nouvelle instance unique a été prévue par la révision constitutionnelle de Juillet 2008" écrit Hélène Rouquette-Valeins dans Sud-Ouest du 5 Juin. Oui, et déjà à cette époque, il y avait eu des oppositions à cette révision.

La concrétisation de cette décision ne fait que renforger notre critique, celle de l'opposition de gauche, celles des ssociations de défense des Droits de l'Homme, comme la LDH ou France Terre d'Asile.

 

Quatre structures indépendantes disparaissent:

* le Médiateur de la République dont Mr Delavoye était le titulaire

* la C.N.D.S., Commission nationale de déontologie de la sécurité

* la Halde, Haute Autorité de lutte contre les discriminations

* la défenseur des enfants, dont la nouvelle titulaire était pourtant issue des rangs de l'MP

 

"Une institution forte", mais pas forte tête !!!?

Tel était le souhait de sa majesté de l'Elysée: "une institution forte, pour défendre l"ensemble des Droits"

Mais commente "Sud-Ouest" du 5/6/1: "forte mais pas forte tête"! Et d'ajouter: "Au lieu de devenir "le poil à gratter de l'exécutif", la nouvelle entité est déjà critiquée comme "un monstre à 4 têtes""

Ainsi, à propos de la suppression de "la Défenseur des enfants": "C'est la disparition d'une autorité indépendante dédiée aux droits de l'enfant et nous déplorons qu'une logique institutionnelle prenne le pas sur les impératifs essentiels de la protection des enfants" a déclaré Nathalie Ferruques, responsable de la mission France à l'Unicef

 

Et  cerise sur le gâteau: qui serait nominé? Jean-Pierre Delavoye!!!?

Il court dans les medias que le futur titulaire de ce poste, nommé par sa Majesté Nicolas le Petit, serait ... Jean-Paul Delavoye, actuel titulaire du poste de "médiateur de la République, UMP, ancien Ministre, ancien Président de l'Association des Maires de France, un proche ... de sa Majesté!

Oui, cest la mise en cause de la démocratie, qui a besoin de "contre-pouvoirs", comme disait Montesquieu en son temps, et que semblait faire sienne le Sénateur Rapporteur UMP Patrice Gélard avant de retourner sa veste au Sénat!

 

Cela mérite une réaction forte!!

Et aussi d'en finir avec ce pouvoir monarchique et sa politique d'atteinte à la démocratie et à nos droits!

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Droits de l'Homme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories