Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 17:28

La France est appelée à la découpe, au charcutage: diminution du nombre de régions, disparition de départements, regroupement de communes et d'intercommunalités. Le pouvoir accélère le pas pour en finir avec l'égalité des territoires, les emttre en concurrence (pour en faire profiter les plus grands). C'est le cas pour les régions appelées à passer de 22 actuellement à 15, selon le député PS Thierry Mandon, reprenant en cela le rapport Balladur que N. Sarkozy avait promis de transformer en projet de loi. Il n'en a pas eu le temps. F. Hollande veut le faire.

Globalement , la volonté poilitique est de regrouper des collectivités terrtoriales. Acte III de la décentralisation, dites-vous? Non acte  de reconcentration à l'heure d'une Europe des régions, régions mises en concurrence, au nom de la capacité supposée à attirer les capitaux des sociétés  multinationales ! C'est le sens des 11 métropoles que veulent créer nos dirigeants.

Quant à la démocratie; parlons-en. Les citoyen-e-s seront-ils consultés? L'expérience de la proposition de fusion des 2 départements d'Alsace s'est soldée par un rejet lors d'un référendum en 2013. Idem pour les 2 départements de Corse en 2003. Alors, la volonté est de passer en force, sans consulter les habitants, y compris en faisant miroiter aux élus le bénéfice d'un "bonus" pour encorager la fusion de communes.

N'est-ce pas toute notre originalité démocratique française, héritée de la Révolution de 1789 qui est remise en cause ? C'est ce que dit Christian Favier, le Président du Conseil général du Val-de-Marne, alors que le pouvoir veut regrouper plusieurs départements de la région parisienne, dont le sien.

Graves dangers

Toute cette démarche vise à éloigner les lieux de décision des citoyen-ne-s, mais aussi à mettre en causes des services rendus aux populations. C'est tout le sens de ce projet européen libéral qui instaure un carcan pour la démocratie, au nom d'économies de dépenses, du "coût" de la dette, comme du "coût" du travail, coûts qu'il s'agit de réduire. Oubliant le coût ... des dividendes des actionnaires, des capitaux qui fuient à l'étranger (plus de 300 milliards d'euros, soit une perte de 20 à 30 milliards de revenus annuels pour l'État français), la casse d'emplois industriels (1 000 par jour en moyenne), ....

Belle politique! De gauche avez-vous dit ???

Henri Moulinier

°°°°°°°°°°°°°°°°°

A propos des régions, voici ce qu'écrit le "Télégramme de Brest" du 15 janvier, qu'un ami m'a fait parvenir:

Le "Télégramme de Brest du 15 janvier 2014, après la conférence presse de F. Hollande, revient sur la décentralisation. "Après la création de métropoles, le passage de 22 à 15 régions ... Les dernières lois ou annonces portant sur la décentralisation faites la majorité socialiste et le Président social-démocrate "rappellent fortement les préconisations de la commission Balladur qui, dès 2008, dessinait la France de 2014" écrit le journal.

Voir le rapport Balladur: http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/comite-balladur-vers-nouvelle-organisation-territoriale.html

"Mars 2009, le comité pour la réforme des collectivités locales, rend son rapport au Président de la République Nicolas Sarkozy. Cette étude, menée par l'ancien premier ministre, edouard Balladur, a pour objectif à l'époque de dessiner la France de demain, celle de 2014. Nous y sommes. Et les similitues avec la récente loi sur la création des métropoles votée par le Parlement et les annonces d'une diminution du nombre de régions sont criantes.

Création des métropoles, France à 15 régions

Dés 2009, Ed. Balladur préconissait la création de 11 métropoles. Il y en aura 14, dont celle de Brest, ajoutée au dernier moment suit à la pression des élus locaux. Le comité préconisait également la diminution du nombre de régions de 22 à 15. Or, ce mercredi, au lendemain de la conférence de presse de F. Hollande, qui a introduit de nouveau cette idée d'une diminution du nombre de régions, Thierry Mandon, porte-parole des députés PS et co-dirigeant du Conseil de simplification [is en place par F. Hollande] a repris à son compteles mêmes objectifs pour la France métropolitaine. "Dans l'idée, c'est une quinzaine de régions, a-t-il expliqué sur RMC. C'est 7 de moins, cela fait quand même 30 % de régions en moins.

Hollande donnera-t-il raison à Balladur ?

A l'époque, le rapport Balladur avait été fortement critiqué. "Tout est à jeter" avait notamment déclaré Claude Bartelone, député PS, aujourd'hui président de l'Assemblée Nationale. La majorité socialiste a-t-elle changé d'avis? On le verra dans les mois à venir. A la réception du rapport en mars 2009, Nicolas Sarkozy avait promis un projet de loi l'automne suivant reprenant ces propositions. Il n'avait pu le faire, ironnie de l'histoire, c'est peut-être F. Hollande qui donnera raison à la vision de la France, version Edouard Balladur".

http://ddata.over-blog.com/0/43/64/00/Decentralisation/La-France-a-15-regions.doc : quel avenir pour la Région Poitou-Charentes et les autres régions ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Et maintenant - avec Hollande
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories