Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 08:01

 

ACCORD départemental Front De Gauche en vue des

ELECTIONS CANTONALES 2011 ENTRE le PARTI

COMMUNISTE FRANÇAIS (17) et LE PARTI de GAUCHE (17)

 

Depuis des mois les militant(e)s de nos organisationss ont engagé(e)sa, ux côtés de millionsde salariés, de chômeurs, de retraités, d'étudiants et de lycéens dans un formidable mouvement de contestation sociale qui ne se limite pas à la défense des  retraites.

 

Ce n'est pas la première fois que nous nous retrouvons dans les luttes. De la campagne du

NON de gauche au projet de Traité de Constitution Européenne à la votation citoyenne pour la défense du service public de la Poste et les élections européennes, nous avons déjà su oeuvrer ensemble, et nous sommes pareillement engagés dans de nombreux combats sociaux et citoyens. Nous avons des differences et des divergences, mais ce qui nous rapproche est une volonté commune de combattre le capitalisme et le libéralisme qui, en France comme dans toute I'Europe, remet en cause les acquis sociaux et les services publics. Nous sommes également des laïcs convaincus et nous plaçons les intérêts humains au coeur des politiques publiques.

 

Les élections cantonales des 20 et 27 mars prochains se dérouleront sur fond de criseaggravée du système capitaliste, crise sociale, économique, morale, politique et enfin crise de la démocratie. Elles constituent à la fois le dernier scrutin populaire d'ampleur nationale avant 2012 et le premier à suivre le mouvement populaire contre la réforme des retraites. Il est de notre responsabilité de porter un projet de société qui rassemble la gauche de transformation pour  changer la vie de nos concitoyens.

Cette élection va déterminer la politique d'une collectivité territoriale en première ligne face à a crise. Le département doit contribuer à une plus juste répartition des richesses, être un lieu de progrès social, les Conseils Généraux sont les piliers de l'action sociale en France avec le RSA, I'APA, le logement social, la protection maternelle infantile, etc. La campagne

électorale  Va permettre  de prolonger le débat sur les choix de société,l a démocratie,     l'égalité, les services publics, débats qui ont tous traversé les grandes luttes contre la réforme desretraites.

 

Cette élection sera en prise directe avec la situation politique et sociale actuelle. Elle peut

permettre de poursuivre dans les urnes les cornbats menés contre les attaques de la droite au pouvoir et de porter des propositions fortes pour mettre en place des politiques publiques répondant aux besoins des populations.

 Nous nous engageons à mener une campagne de combat contre la politique de la droite et ses contre-réformes, notamment celle des collectivités territoriales  qui doit s'appliquer dès 2014. Nous exigeons son retrait car elle va considérablement modifier l'organisation

territoriale en démantelant la démocratie locale alors que les départements sont des leviers indispensables pour combattre les inégalités et mettre en place des politiques en adéquation avec les besoins des habitant-e-s.

Le Conseil Général est au service de la population. Il doit veiller à assurer à chacun l'égalité d 'accès  aux droits sociaux,à l'enseignement, àla connaissanceà, la culture,aux transports,au  travail et aux loisirs.

 Nous avons  l'ambition de présenter  des candidat-e-s  dans  tous les cantons,  faire   progresser partout nos idées et participer à la reconquête du département par la gauche.

 

7 grands axes départementaux

 Nos partis respectifs s'engagent à mener cette campagne dans une cohérence

départementale avec la mise en place d'une coordination des travaux programatiques en  vue  d'approfondir et de compléter les sept grands axes de base suivants :

l) Un nouvel élan démocratique de la vie sociale,

2) Une réforme des finances publiques avec une fiscalité solidaire au service du

développement humain et des territoires,

3) Une gestion des fonds publics au service de l'intérêt général avec création d'un

système de contrôle citoyen,

4) Le développement des services publics départementaux en lien avec les

compétences du conseil général et en cohérence avec les autres intervenants

publics,

5) Une politique de protection et de préservation des ressources naturelles et de

I'environnement favorisant notamment le retour en service public, là où ce n'est

pas le cas, de la distribution de I'eau, bien commun universel,

6) Un développement écologique et solidaire de I'ensemble des territoires charentais

maritimes,

7) La protection des populations contre les risques et les nuisances industrielles,

chimiques, sonores, olfactives, etc. liées aux differentes activités industrielles,

portuaires, agricoles insuffisamment contrôlées, ce qui ne s'oppose aucunement et

participe même au développement économique du département.

 

Notre objectif

 Notre objectif est de porter avec force, des propositions capables de répondre à la situation d'aujourd'hui et aux difficultés dans lesquelless et trouve notre département, sa  population,ses territoires, face à la crise et au désengagement  del'État.

 Les lois de décentralisation successives chargent les Conseils Généraux  d'organiser et de  co ntrôler sur le département la mise en place des politiques de solidarité nationale dans de nombreux domaines. L'organisation de la solidarité est donc au coeur des compétences étendues aux départements sur les questions liées à l'enfance, la jeunesse, I'insertion, les collèges, les transports scolaires, le handicap, les personnes âgées.                

 Aujourd'hui, ces transferts de compétence sans les moyens financiers correspondants à la réforme territoriale ne  permettent pas de répondre efficacement aux besoins sociaux de plus en plus importants en  temps de crise. Notre politique de défense, de maintien, et de développement de ces  solidarités sur le département sera prioritaire dans nos choix budgétaires.

 

Le 2e tour

 Pour ce qui concerne le 2ème tour, chaque parti signataire et les candidat(e)s q u'il soutient g ardent la liberté de rédaction de leur propre consigne de vote tout en s'engageant à appeler, sans ambiguité, au rassemblement de toutes les forces de gauche autour du ou de la candidat-e(PS, PRG et EE- Les Verts) que le suffrage universel aura placé-e en tête de la gauche. Nous  demanderons à ces partis le même engagement réciproque.

 Nos candidates et candidats s'engagent, s'ils sont élus et si la gauche l'emporte, à voter

pour le ou la candidate le ou la mieux placé(e) à gauche pour l'élection à la Présidence du

Conseil Général et à siéger dans la majorité départementale. Chacun des partis signataires garde sa liberté de décision quant à une participation éventuelle à I'exécutif

 

 Sur les cantons renouvelables 2 titulaires et 2 suppléants  sont attribués au Parti de Gauche:

- Un titulaire dans le canton de Burie,

- Un titulaire dans le Sud Saintongeà définir,

- Une suppléance  sur  le canton de Burie,

- Une suppléanc(et femme)dans le canton3 (Mireuil) de La Rochelle

Les affiches, bulletins de votes et professions de foi seront conçus etlou approuvés

conjointement par les partis signataires et feront appanître nos candidats avec le nom de leur parti respectif et la mention : soutenu par le < Front de Gauche > puis les autres partis (ex :candidat-e PCF soutenu-e par le < Front de gauche >, le Parti de Gauche ) . . . , ou candidat-ePG soutenu-e par le < Front de Gauche> , le PCF, ...).

Les partis s'engagent à payer les dépenses de campagne des candidat(e)s et suppléant(e)s qu'ils présenteront sur leur quota et ce à égalité entre les candidat(e)s

et les suppléant(e)s.

Les autres organisations politiques qui souhaitent être partenaires du  Front de Gauche , le

feront à la condition de respecter le présent protocole.

 

Les partis signataires s'engagent à rencontrer dans les meilleurs délais les organisations qui souhaitent officiellement être partenairesd u <F ront de Gauche> .

L'élargissement du < Front de Gauche >>, se fera exclusivement avec I'accord des forces qui composent< le Front de Gauche> >à, savoir en ce qui concerne la Charente Maritime: le Parti de Gauche et le P.C.F.

 

Pour Le P.C.F 17

Brahim JLALJI

S ecrétaire départ emental

Pour Le P.G 17

Jean Yves Boiffier

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

La cellule fait front

La cellule Raymond-Bouquet soutient la stratégie du Front de gauche .


    

La douzaine de militants communistes composant, à ce jour, la cellule Raymond-Bouquet (du PCF de Saintes) ne laisseront pas dire que celle-ci n'existe pas, comme l'a affirmé, hier dans « Sud Ouest », Patrick Maurice, secrétaire de la section de Saintes du Parti communiste français (PCF). « Cette cellule a été constituée l'été dernier par des militants souhaitant réfléchir ensemble. Chaque cellule contribue à la vie du parti », indique Jean-Claude Chevallier, secrétaire de la cellule Bouquet.

La commission des conflits du PCF a été saisie de la création de cette cellule par la section de Saintes : « Cette commission n'a émis qu'un avis ; la cellule a fait appel », précise M. Chevallier.

Portant le nom d'un ancien cheminot saintais, militant communiste et résistant, la cellule Raymond-Bouquet est composée de militants communistes soutenant la stratégie du Front de gauche. À cet égard, Jean-Claude Chevallier se réjouit de l'accord départemental passé entre le PCF et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon pour les cantonales.

Il assure que la dynamique menant à cet accord est partie de Saintonge et du collectif Front de gauche Saintonge, présent sur le réseau social Facebook depuis avril 2010. Au delà des militants des seuls Parti communiste et Parti de gauche, ce collectif s'est élargi à la Gauche  alternative, au Nouveau Parti anticapitaliste, à République et socialisme et à la Fédération  pour une alternative sociale et écologique.

Ce collectif soutenait la candidature de Bernard Petit, l'élu communiste de Thénac sur le canton de Saintes Ouest - « il faisait l'unanimité », indique Jean-Claude Chevallier - mais il avait avancé le nom de Claire Sartre-Loubignac, présidente de Eaux Secours Services publics 17, comme suppléante. Selon Jean-Claude Chevallier, la section de Saintes du PCF s'est opposée « farouchement » à cette proposition.

On connaît la suite. Bernard Petit a retiré sa candidature aux cantonales. La section de Saintes du PCF demande désormais à ses militants d'entériner la candidature de Michèle Carmouse, adjointe au maire de Saintes, avec Christian Maleplatte pour suppléant.

 

Commentaire perso:

 Navrant, mais logique avec le contenu de l'appel départemental PCF-PG 17 qui, sur insistance des dirigeants du PCF,  "cadre" l' accord et  interdit toute ouverture au-delà des 2 partis concernés: Pcf et Pg ( lire le texte de l'accord ci-dessus).

Cela démontre le caractère pour le moins contradictoire, étroite,  de la position des dirigeants de la Fédération du PCF de Charente-Maritime qui manoueuvrent en recul, opposés qu'ils demeurent à la stratégie national de Front de gauche,  soucieux de ne pas faire d'ombre au Parti Socialiste auquel ils sont, comme le disent  certains, "adossés au parti socialiste".
 

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Front de gauche: à élargir
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories