Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 10:53

Oui, je me pose la question, comme beaucoup je pense, attaché comme je suis à une politique de gauche pour notre pays: François Hollande ne tourne-t-il pas le dos à une politique de gauche ?

Que sont devenues ses promesses emblématiques ? 

*Soutien résolu au Traité européen budgétaire, loi de programmation budgétaire qui inscrit l’austérité pour les années 2013 à 2017; lire à ce propos le Rapport de Xavier Timbeau, Directeur du département analyse et prévision de l'OFCE: "La débâcle de l'austérité": http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/documents/prev/prev1012/inter181012.pdf 

*Mise au placard de certaines de ses promesses phares : droit de vote des étrangers non européens pour les municipales de 2014, abandon du contrôle policier au faciès, séparation des banques de dépôts (notre argent sur nos comptes) et d’affaires ( celles des financiers, qui spéculent) et encore abandon de son 59e engagement de campagne pour soutenir la reconnaissance internationale de l’Etat palestinien, tout en recevant les bras ouvert M. Netanyahu en France, sans oublier le lancinant et patronal rappel à plus de                « compétitivité » et de baisse du coût du … travail, pas du … capital (Profits, dividendes, hauts salaires des dirigeants des grandes firmes, profits bancaires, fuite dans les paradis fiscaux.

*Sans oublier ... l'oubli de faire voter un projet de loi contre les licenciements boursiers, sans quoi les dégraissage d'effectifs dans l'industrie (et ailleurs) vont continuer. Les geste(ticulation)s forts du Ministre de l'Industrie ne peuvent régler par le seul "dialogue" avec les grands patrons le problème du redressement industriel et de l'emploi.

*Et je ne parle pas du pouvoir d'achat des salariés qui baisse (ce qui ne pourra donc pas soutenir la croissance économique), ni de celui des plus de 7 millions de retraités, dont je suis, avec les nouvelles taxtes décidées. Pour le moment ces taxes sont à faible taux, comme l'était la CSG créée par un gouvernement ... de gauche (initialement au taux de 1,2 % et qui est aujourd'hui de 7,5 % !)…

*Ce pouvoir socialiste (et écologiste) écoute plus facilement les grands patrons que les salariés et leurs syndicats! 

Caricatures-blog 0001 NEW

Ca commence à faire beaucoup !

Ce pouvoir semble oublier les "60 engagements" du candidat François Hollande pour "Changer maintenant":Ce pouvoir semble oublier les "60 engagements" du candidat François Hollande pour "Changer maintenant":http://www.ps37.fr/IMG/pdf/les_60_propositions_projet_fh.pdf

Où va-t-il ? Quelle politique impulse-t-il avec son Premier Ministre ? Cela inquiète l’opinion publique ; les derniers sondages montrent un nouveau décrochage des soutiens au Chef de l’Etat et à son Premier Ministre.

Cette inquiétude gagne à gauche, dans l’électorat du Front de gauche qui a contribué de manière décisive à le faire élire au 2e tour des présidentielles, mais il semble l’oublier.

Mais elle gagne aussi les rangs du Parti Socialiste et de son électorat. Ainsi, écrit le quotidien     « Sud-Ouest » du 3 novembre 2012 : « Alors qu’au congrès de Toulouse, la direction socialiste avait trouvé les moyens de contenir, sinon de cadenasser, les critiques et l’inquiétude d’une partie de ses troupes, la situation a désormais changé. En particulier du côté de l’aile gauche du PS, où l’on hésite plus à s’interroger ouvertement sur la « lisibilité » de la politique gouvernementale. C’est notamment le cas de Marie-Noëlle Lienemann, la sénatrice de Paris et signataire de la motion 3 « Maintenant à gauche, la deuxième force au sein du PS ».

Maintenant à gauche

« On attend avec impatience ce que le gouvernement va dire sur la compétitivité, confirme Marie-Noëlle Lienemann à Sudouest.fr . Pour nous, ce n’est pas par un mécanisme de baisse du coût du travail qu’on va la retrouver. Il est hors de question de transférer encore sur le pouvoir d’achat des Français des éventuelles baisses de cotisations via la CSG ou la TVA. Il faut définir que la compétitivité va se faire par la redistribution, et surtout par l’investissement productif ».

Le débat est ouvert à gauche pour ne pas décevoir les français

Et ce débat concerne en premier lieu les citoyen-ne-s qui ont voté à gauche, pour « le changement, c’est maintenant » et se sont rassemblés pour élire François Hollande, face à une droite et un Nicolas Sarkozy qui ont bien résistés.

Aujourd’hui cette droite revancharde harcèle le gouvernement, pour le faire reculer et abandonner toute mesure de gauche. Il en est de même pour le grand patronat avec son club, l’AFEP ( Association des entreprises privées, qui regroupe les 98 plus grosses entreprises de France, écrit l’hebdomadaire L’Humanité-Dimanche.

« On ne gouverne pas un pays contre sa base électorale »

C’est encore ce que dit Marie-Noëlle Lienemann à Sud -Ouest, qui ajoute : « Et notre base, elle a un sens politique ». La gauche du PS va-t-elle pouvoir influencer le PS et le gouvernement?

Le Front de gauche, que je soutiens avec force, a tout son rôle à jouer pour que la gauche réussisse à changer réellement de politique et ne mette plus ses pieds dans les chaussons de Sarkozy et du grand patronat.

Il y a besoin d’un sursaut à gauche, face à une UMP et un FN aux aguets qui veut reprendre le pouvoir et faire une politique encore plus réactionnaire !

Henri Moulinier

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Sur ce Blog:

Droit de vote des étrangers: doit-on renoncer à cette promesse de F. Hollande?    

Le carré d’impossibilité de François Hollande

Oui, en Europe on peut faire autre chose que l'austérité! La preuve par l'Islande...

Une stèle à la gloire de Bigeard: une insulte à l'histoire

 

Sur un blog ami:

http://www.creil-avenir.com/article-hollande-avouela-difficulte-a-gerer-la-crise-du-capitalisme-111968718.html

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Et maintenant - avec Hollande
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories