Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 12:51

 

Certes, Jean-Luc Mélenchon n’obtient pas les chiffres avancés par les sondages, au moment du début de la campagne officielle. Il réalise néanmoins plus de 11 %. Il faut remonter à 1981, lorsque Georges Marchais (PCF) avait réalisé 15,3 % pour trouver un score à 2 chiffes à la gauche du Partis socialiste à un scrutin présidentiel.

Et n'oublions pas les scores précédents du PCF et de ses candidats: André Lajoinie fit 6,76 % en 1988, Marie-George Buffet 1,9 % en 2007. Le score de J L Mélenchon fait oublier le fiasco de la gauche antilibérale qui avait tenté d'émerger du "non" au référendum européen de 2005.

Une percée générale de J L Mélenchon

La percée par rapports aux précédents scrutins présidentiels est générale dans le pays, même si J L Mélenchon obtient ses meilleurs résultats dans les villes où l’influence communiste reste forte. Près de 4 millions d’électeurs ont voté pour lui. Il obtient plus de 15 % dans 4 départements (Hautes-Pyrénées, Ariège, Alpes de Haute Provence et Seine-Saint-Denis. En Seine Saint Denis, précisément, il obtient 17 % des voix, meilleur score national.

Le Front de gauche s’incruste, se déploie, constituant la 2e force de gauche, aux côtés du Parti socialiste. Il a certainement été victime du fameux « vote utile » en faveur de F. Hollande, en regard de l’expérience de 2002, alors que rien ne justifiait celui-ci. J’ai rencontré des électeurs qui, au dernier moment, ont hésité sur le vote Mélenchon et préféré assurer le candidat le mieux « placé » à gauche, F. Hollande. Combien de voix perdues pour Mélenchon, de cette façon ?

Une montée inquiétante du Front National

Mme Le Pen atteint 18 % des voix. Un score très (trop) important, comparable à celui du père en 2002, où il y avait un 2e candidat d’extrême-droite qui avait fait 2 % en plus. Vote sanction contre N. Sarkozy, qui baisse fortement, dans le même temps. Mais vote inquiétant, qui rejoint la montée d’extrême-droite dans de nombreux pays européens, face à une construction européenne ultralibérale qui met en cause pouvoir d’achat, emploi et activités dans nos pays, au nom de la libre-entreprise, de la libre-circulation des capitaux, de la mise en concurrence des statuts des travailleurs, des droits sociaux et des salaires.

Honte à ceux qui n’ont pas mené campagne contre le Front National, préférant s’en prendre au Front de gauche ou tenter de récupérer ses voix, a dit fort légitimement J L Mélenchon au soir du 1er tour. Heureusement qu’il a combattu cette candidature d’extrême-droite de toutes ses forces et celle des militant-e-s du Front de gauche. Mais il a été bien seul !

Pas une voix ne doit manquer à F. Hollande au 2e tour

Oui, pas une voix ne doit lui manquer pour dégager N. Sarkozy, le 6 Mai. Ce qui ne sera pas un chèque en blanc pour sa future politique, car celui-ci refuse toute discussion sur son programme qui ne nous rassure pas.

Mais Sarkozy, sa nocivité ne souffre pas de discussion: il faut le virer ! Son bilan est effroyable:

Pas mal pour une république exemplaire, Mr Sarkozy !       

Et puis suivront les élections législatives, où le Front de gauche pourra envoyer un nombre significatif de députés à l’Assemblée Nationale.

Pour l’heure, battons-nous pour virer N. Sarkozy !!!

Henri MOULINIER

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

*Comment expliquer l'écart entre la dynamique de campagne de Mélenchon etle score final?

http://gauche.blog.lemonde.fr/2012/04/23/comment-expliquer-lecart-entre-la-dynamique-de-campagne-de-melenchon-et-son-score-final/

*Si la gauche gagne, elle n'aurap as droit à l'erreur:

http://www.bastamag.net/article2325.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°      

Meeting du Front de gauche de Mélenchon contre Sarkozy

 le 4 mai à Paris

   AFP - 24/4/2012 

 

Le Front de gauche organise un meeting le 4 mai à Paris "pour battre Nicolas Sarkozy", a-t-on appris mardi à l'issue d'une réunion au siège du PCF à Paris, place du Colonel Fabien, en présence de Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) et Pierre Laurent (PCF).

"On sera rassemblés le 4 mai sur nos propres objectifs, nos propres revendications pour le lendemain aller voter Hollande contre Sarkozy", a annoncé sur BFM-TV M. Mélenchon.

A deux jours du deuxième tour, le meeting qui sera conclu par le candidat, devrait "vraisemblablement" se tenir Place Stalingrad, là où le candidat du FG avait tenu son premier meeting de campagne en juin dernier et sa soirée électorale de premier tour le 22 avril, a précisé à l'AFP Eric Coquerel, conseiller de M. Mélenchon, affirmant que cela reste à caler.

Ce meeting servira à "appeler à battre Sarkozy et à se mobiliser pour continuer à porter notre programme, L'Humain d'abord, aux législatives" qui suivent en juin, a-t-il dit.

D'ici le 4 mai, le FG lance également un "appel à se mobiliser derrière les syndicats le 1er mai à partir du moment où Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen en font un enjeu d'affrontement social", a-t-il ajouté.

"Ce jour-là c'est un jour de bras de fer, on va faire du judo. Puisque Sarkozy a décidé de chercher la châtaigne avec les syndicats et bien il va nous trouver sur son chemin", a souligné M. Mélenchon 

De plus, partout en France dans l'entre-deux-tours, se tiendront des réunions publiques de mobilisation du FG pour que la gauche l'emporte le 6 mai.

Selon M. Coquerel, le Front de gauche, fort des 11,1% de M. Mélenchon au premier tour de la présidentielle, est devenu "une nouvelle force incontournable pour battre Sarkozy". "La clef du 2e tour c'est notre électorat", a-t-il ajouté.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories