Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 20:31

Pincez-vous bien ! 

"Le président François Hollande a confirmé jeudi la candidature de l’ancien ministre centriste Gilles de Robien comme directeur général du Bureau international du Travail (BIT) le 28 mai, dans une déclaration diffusée par l’Elysée.

"La France, dont je souhaite qu’elle s’engage dans une coopération accrue avec l’OIT en liaison avec les partenaires sociaux français qui ont un rôle de premier plan à jouer pour affirmer la dimension sociale de la mondialisation, soutient résolument la candidature de M. Gilles de Robien", affirme M. Hollande dans cette déclaration."

Un des premiers actes majeurs du gouverrnement intérimaire

Un des premiers actes majeurs du gouvernement intérimaire du nouveau Président de la République, rien ne pressait sauf à donner un signe politicard (il n'aura pas à en rendre compte devant les députés), tonne comme un affront :

Proposer De Robien, l'homme de l'attaque du code du travail et de la flexibilité l'homme de la casse du ferroviaire et de l'attaque au droit de grève (le premier "service minimum" c'est lui)-gouvernement Raffarin 1-2-3, quand il fut ministre des transports.

L'homme du premier service minimum à la SNCF

""Compte tenu du déroulement des grèves de janvier et mars notamment, j'estime aujourd'hui que le compte n'y est pas pour les usagers", a déclaré Gilles de Robien lors d'une conférence de presse. Avec, dans son collimateur, les grèves où les voyageurs sont " pris en otage pour des sujets concernant une minorité de personnels ". Il a pris pour exemple celle des conducteurs SNCF à Paris Nord et Paris Est, où, selon lui, " avec 70% des personnels présents, seuls 30% du service ont été effectués ". Et ajouté : " Ce n'est pas admissible ". Il demande donc instamment un "service maximum" en cas de grève, en vue d'"optimiser" le personnel non gréviste et de s'engager par avance sur un niveau de service. Et fixé un ultimatum au 30 juin aux entreprises publiques de transports (SNCF, RATP et transports urbains de province) pour "aboutir à un dispositif complet" intégrant ce nouveau paramètre.(Source: l'Expansion 06/04/2005). 

L'homme de la spéculation foncière contre le logements social comme ministre du logement avec la défiscalisation pour les propritaires et le remboursement des prêts par le locataire. 

L'homme de la casse universitaire (ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche du gouvernement de Dominique de Villepin du 2 juin 2005 au 18 mai 2007début du fichage informatique des enfants en primaire,Gilles de Robien qualifie les meneurs des manifestations étudiantes de mars 2006 contre le CPE d'« agitateurs ») 

Cette candidature est pire qu'une faute c'est une quasi déclaration de guerre.

Acter la candidature du cofondateur avec le fasciste Longuet, l'affairiste Léotard, le nauséabond J Blanc du "Parti républicain", voila qui est fait pour rassurer la droite et le capital.

Le fait que Robien ait dénoncé les alliances avec le fhaine n'en fait pas un allié du monde du travail.

On n'ose imaginer que cela soit le prix d'une transaction pour permettre au PS de prendre en douceur la ville d'Amiens aux prochaines municipales.

Ajouté au gel du point d'indice de la grille de la fonction publique (qui mécaniquement gel la valeur du point 100 des grilles) confirmé par Maryse Lebranchu, il se confirme qu'il va vite falloir déboucher l'oreille gauche de ce gouvernement qui ne semble être appareillé que de la droite.

Les othorinos ne savent exactement pas pourquoi, mais il parait (et c'est confirmé par diverses expériences pédagogiques des temps anciens) qu'un bon coup de pied au cul arrive souvent à déboucher les trompes d'eustache.

De Robien au BIT !!! et pourquoi pas Guéant à l'Unesco ou Hortefeux à l'Unicef tant qu'ils y sont ?

Voilà bien une raison de plus pour donner à notre peuple un grand nombre de députés du Front de Gauche !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories