Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 09:10

L' A 831 est comme  l'arlésienne, elle se fait attendre depuis 16 ans et pendant ce temps la Marans connait toujours l'enfer! Heureusement, la route des Marais reliant La Rochelle à Saint-Hermine et l'Auroroute Nantes-Niort prend forme et le tronçon Moreilles-Puyravault-Pont du Braud vient d'être ouverte à la circulation.

Quant à l'A 831, on apprend qu'elle va couter 1 milliards d'euros!!! Qui va (pouvoir) payer?        Alors que la Région Poitou-Charentes a dit Non (elle s'occupe, à juste titre, des TER, qui son de sa compétence et constituent une alternative crédible au tout (auto)routier. Et que les Collectivités locales ( Communautés de villes et les Conseils Généraux sont pris à la gorge par le désengagement financier de l'Etat et l'alourdissement de leurs obligations)                                  H.M.

 Le dossier de l'A831 sur ce blog:

          utoroute A 831

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Sud-Ouest du 09-11-10
http://www.sudouest.fr/2010/11/09/seize-ans-de-reflexion-235677-3.php

Seize ans de réflexion  

AUTOROUTE A831 Le tronçon devant relier Rochefort (17) à Fontenay-le-Comte (Vendée) est prévu depuis le 25 octobre 1994. Un fameux bail

Michel Barnier et Bernard Bosson étaient côte à côte et fiers de l'être ce jour-là pour annoncer à toute la presse nationale la réalisation prochaine de la première autoroute écologique de France. On était le 25 octobre 1994 et les deux ministres du gouvernement Balladur enterraient ainsi officiellement le projet de voie rapide entre La Rochelle et Sainte-Hermine qui suscitait l'ire des écologistes depuis des années en raison de la menace planant sur les zones humides entre Charron et Marans.

Ce tronçon autoroutier décidé par l'État avait le double avantage de désenclaver le nord de la Charente-Maritime, donc de faire plaisir aux élus territoriaux de Poitou-Charentes et Pays de Loire, tout en satisfaisant les Verts, qui avaient tant combattu le projet précédent qu'ils ne pouvaient qu'approuver celui-là, à l'Est de Marans. La belle aubaine. Dans l'euphorie, on avança même une date de livraison de l'ouvrage : 2001. On est en 2010.

 

64 kilomètres de long

(...) « L'appel à concession sera lancé avant la fin de l'année », promettait Dominique Bussereau lors de la session d'octobre (2010) du Conseil général de Charente-Maritime qu'il préside.

 

Grenelle de l'environnement

Mais que s'est-il donc passé pour que cette infrastructure jugée prioritaire dans les années 90 ait été subtilement remise en dessous la pile dans les années 2000 ? Rien ou si peu. Paris n'ayant pas obtenu les Jeux Olympiques, La Rochelle a dû abandonner son espoir d'organiser les épreuves de voile. Du coup, l'urgence d'une autoroute aux portes de La Rochelle est devenue moins évidente. Des associations de riverains du tracé et de protection de la nature ont commencé à faire entendre leur voix, à déposer des recours et, surtout, le vent a tourné au gouvernement avec l'arrivée de Jean-Louis Borloo et de son Grenelle de l'environnement.

 

L'ancien leader de Génération Écologie, devenu ministre de Nicolas Sarkozy et patron de Dominique Bussereau au gouvernement n'a jamais caché son hostilité au projet : « Instinctivement, je suis plutôt contre. Mais on est en démocratie. Je me dois donc d'entendre tous les avis », livrait-il à « Sud Ouest » en juin 2009, alors qu'il venait de confier à son ami Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), la mission d'élaborer un diagnostic environnemental sur le tracé autoroutier.

 

L'impatience des élus de Vendée et Charente-Maritime, qui depuis 15 ans élaborent toute leur stratégie de développement économique autour de l'arrivée prochaine de l'autoroute, s'est faite de plus en plus pressante ces dernières années. Et ce d'autant que toutes les étapes administratives avaient été suivies à la lettre bien avant que le dossier n'atterrisse, pour signature, sur le dossier de Jean-Louis Borloo : la bande des 300 mètres était finalisée en octobre 2002, l'enquête publique lancée en janvier 2004 et la déclaration d'utilité publique signée le 13 juillet 2005 par Dominique de Villepin et Dominique Perben quasiment dans les mêmes délais que l'A65 entre Langon et Pau dont le chantier est sur le point de s'achever.

 

Un surcoût important

Au point mort pendant cinq ans, bien que toujours d'« utilité publique », le dossier a dû repasser sous les fourches caudines de l'écologie.

 La LPO a, en l'occurrence, donné des préconisations pour que la future autoroute ait un impact environnemental minimum. Elle traverse deux zones Natura 2000 et un site à loutres dans le Marais Poitevin. Ces conclusions ont été remises à Jean-Louis Borloo en septembre. Elles devraient entraîner un surcoût important de l'ouvrage. Les 560 millions d'euros annoncés en 2002, dont 120 millions des collectivités territoriales, étaient déjà périmés avant même que la Ligue pour la protection des oiseaux ne suggère des bassins de rétention, un contournement des zones sensibles, des loutroducs, etc.

 

Il se dit désormais que l'A831 pourrait coûter un milliard d'euros. Et cependant que Dominique Bussereau s'efforçait de rassurer tout le monde sur les intentions de Jean-Louis Borloo quant à l'A831, une route se réalisait à l'ouest de Marans, entre Luçon, au sud Vendée, Charron et Villedoux. Une route non concédée mais ressemblant comme deux gouttes de goudron à l'ancien dossier La Rochelle-Sainte-Hermine, datant des années 80. Elle devrait être achevée en 2011.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

  

Ouest France du 16-11-10
http://www.larochesuryon.maville.com/actu/actudet_-Nouvelle-voie-entre-Moreilles-et-le-pont-du-Brault-_dep-1587721_actu.Htm


Nouvelle voie entre Moreilles et le pont du Brault

Elle s'ouvre à la circulation ce matin (16/11/10) e route entre Moreilles-Puyravault et le pont du Brault devrait délester la RD 137 et Marans.

L'axe Moreilles-Puyravault -Pont  du Brault, à la limite de la Charente-Maritime, a été inauguré hier. Le conseil général a investi 15 millions d'euros dans ce ruban routier long de 12,8 km. Objectif : soulager la RD 137 et délester Marans. Les automobilistes pouvaient déjà emprunter la RD 10 A entre Puyravault et le pont du Brault. Depuis ce matin, ils peuvent se rendre jusqu'à Moreilles et Luçon plus directement, par la nouvelle voie, en évitant l'ancienne RD 10 A, entre Puyravault et Moreilles.



Le tronçon de 12,8 km avait été déclaré d'utilité publique en 2003. Les travaux de construction ont débuté en 2006. A Moreilles, Didier Damour a installé sa boulangerie-sandwicherie sur le rond-point d'où part le nouvel axe. « J'ai choisi cet emplacement en prévision de cette nouvelle route, assure l'artisan boulanger. Cela va éviter les ralentissements surtout l'été dans le bourg de Moreilles et alléger le passage à Marans. »(...)

A contrario, un peu plus loin, à Puyravault, le propriétaire du bar-tabac-restaurant s'inquiète pour son commerce. « Pour aller à Moreilles, les automobilistes passaient devant chez moi, explique Edmond Uysan. Avec la route, j'aurai moins de passage. »



« Ça va coincer au pont du Brault »

« C'est une bonne chose, se réjouit Jacky Robineau, un habitant de Sainte-Radégonde-des Noyers, à côté de Puyravault. Cela sera plus facile et plus direct pour aller à Moreilles. Et en même temps, on gagnera au moins dix minutes pour La Rochelle. Mais le pont du Brault est un pont levant, assure-t-il. Quand il sera levé, j'ai peur que cela ralentisse la circulation. Et que le temps gagné au départ soit perdu. »

Michèle Grandin habite le long de la nouvelle voie, au lieu-dit la Marinière. « Heureusement, un mur anti-bruit a été réalisé devant chez moi, dévoile la jeune femme. Ce sera plus simple pour aller à La Rochelle, mais le problème des embouteillages de Marans risque de se retrouver au pont du Brault en été. »



Pour le conseil général cet axe, « très attendu » va contribuer « au désenclavement du Sud-Vendée. Ce sera un atout pour son développement économique », a assuré, lors de l'inauguration, Bruno Retailleau, président du conseil général par intérim. Philippe Berthelot, maire de Moreilles, a souligné la « plus grande sécurité et la future tranquilité des habitants grâce à cette route qui dévie la circulation. » Environ 10 000 véhicules empruntent chaque jour la RD 137, dont 17 % de poids lourds. Et 20 000 en été.

Vendée,fr du 16-11-10
http://www.vendee.fr/actualites/3375/la-voie-nouvelle-moreilles--puyravault--le-pont-du-brault-inauguree.ht

° Schéma départemental routtier de Charente-Maritime
cation/pdf/2010-11/schema_routier.pdf



° Le dossier de l'A831 sur ce blog:

          utoroute A 831

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Autoroute A 831
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories