Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 20:16

« Industries et riverains : une cohabitation à risques. A La Rochelle, l’Etat tarde à conclure un plan de prévention des risques technologiques particulièrement délicat».

Tel est le titre d’un article du journal « Le Monde »,le 21 mars 2012,  en pleine page avec photos, portant sur le PPRT Picoty/SDLP de La Pallice. « Ici, non loin du port industriel de La Rochelle, indique le journaliste Rémi Barroux, s’élabore l’un des plans de prévention des risques technologiques les plus délicats de France. » Outre les témoignages des riverains affirmant que « Ce n’est pas à la population de payer pour sa sécurité », et des citations de R.E.S.P.I.R.E, figurent également dans cet article passionnant des propos de la préfète de la Charente-Maritime et du maire de La Rochelle.

° Mme Abollivier, préfète de la Charente-Maritime, déclare notamment : « Ce plan [ le PPRT ], mal engagé dès le début, reste complexe et sensible. » Plus en avant dans l’article le journaliste précise que « Selon un scénario encore hypothétique évoqué par la préfète, elles [les quatre nouvelles cuves Picoty] pourraient permettre de vider les citernes les plus proches des habitations. »

° Autre interviewé le maire de La Rochelle, Maxime Bono : « Ce dernier, indique le journaliste du Monde, se défend et souligne l’attachement de La Rochelle à la cause environnementale. « Depuis AZF et la discussion du PPRT, tout est devenu anxiogène, dit M. Bono . Mais j’ai été aussi élu pour créer des emplois : il faut en accepter les contraintes. » Mal à l’aise, poursuit le journaliste, le maire dit vouloir éviter que les habitants ne supportent pas « les conséquences pénales et financières des risques industriels ».

__________________________________________________________________________________

En quoi le recul de quelques cuves menacerait-il l'emploi ?

RESPIRE mesure le chemin parcouru depuis sa création. Sans l’organisation des citoyens dans cette association loi 1901, il y a longtemps que le PPRT serait plié et que les riverains n’auraient plus que leurs yeux pour pleurer. L’action continue cependant : les cuves doivent reculer et les habitants injustement menacés par le danger et pollués ne doivent pas être les payeurs. Quant à l’emploi on voit mal en quoi le recul de quelques cuves le menacerait

Raymond Bozier, président de RESPIRE

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

  Pour en savoir plus:


Association R.E.S.P.I.R.E http://association-respire-la-rochelle.org/

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Respire à Laleu-La Pallice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories