Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 08:34

 

RESPIRE, comme d’autres associations de la Coordination nationale des associations riveraines des sites SEVESO, interviendra le samedi 8 juin. Rendez-vous dès 11 heures, à La Rochelle, au pied de la statue Duperré, sur le Cours des Dames, afin d’appeler à la solidarité avec la population exposée aux risques technologiques.

 [Site de l'Association Respire: http://association-respire-la-rochelle.org/]

En vérité, la préfecture et ces élus privilégient les intérêts privés d’industriels sur celui des centaines d’habitants exposés au danger mortel ou grave d’un site Seveso seuil haut. Chacun le sait, cette présence de cuves d’hydrocarbures proches des habitations est une sinistre caricature et un scandale politique, social et environnemental national.

RESPIRE n’a de cesse de dénoncer ce scandale et de revendiquer le recul des cuves. Il est possible.

Il s’impose. Un plan de recul des cuves peut être rapidement décidé. C’est cela qui permettra de clôturer le plan de prévention des risques dans l’intérêt de la population.

Action

Afin d’appeler au soutien des habitants exposés, RESPIRE interviendra le samedi 8 juin, à partir de 11 heures et pour une partie de l’après-midi, à hauteur de la statue Duperré, au bout du Cours des Dames, à La Rochelle, dans le cadre d’une journée d’action de la Coordination nationale des associations riveraines des sites Seveso. Venez nombreux.

La préfecture de Charente-Maritime, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et son président, les pétroliers sont pressés d’en finir avec le Plan de Prévention des Risques Technologiques en rapport avec les sociétés de stockage de carburants des sociétés Picoty et SDLP dans les quartiers rochelais de Laleu-la Pallice. Pour justifier leur volonté d’accélération d’un processus d’élaboration du PPRT, ils invoquent le prétendu souhait des riverains d’en finir vite.

Ce soudain souci des habitants de la part d’une préfecture, de certains élus et des pétroliers n’est pas crédible. N’oublions pas que la préfecture, ces élus et ces pétroliers n’ont pas été, ces dernières années, à la hauteur de leurs responsabilités afin d’informer et de protéger la population. Depuis l’installation délirante de cuves de carburants sous les fenêtres des habitants, ils ont laissé cette situation dangereuse perdurer et empirer plutôt que de s’atteler à réparer ces «erreurs» du passé. La démocratie et des populations exposées aux risques ont été mises à mal.

Cette injustice faite aux habitants, qui ne sont en rien responsables de la situation, n’aurait pas été révélée si l’association RESPIRE n’avait pas fédéré les énergies. Ce combat constructif dispose d’un grand élan de sympathie. Cela dérange la préfecture, ces élus et les pétroliers. Et d’autant plus que RESPIRE a marqué des points en établissant des manquements, des contradictions et un parti pris de la préfecture.

D’où la volonté de la préfète de vouloir, après diverses réunions et consultations menées à marche forcée (1), boucler le dossier en décembre 2013.

(1) Le calendrier au pas de charge de la préfecture: 27 mai et 10 juin : réunion POA (Personnes et Organismes Associés); 25 juin : réunion publique; consultation des personnes et organismes associés sur le projet de PPRT : de fin juin à fin août; avis de la Commission de suivi de site sur le projet PPRT : 1ère quinzaine de juillet; enquête publique : du 20 septembre au 20 octobre; rapport de la commission d’enquête. Modifications et compléments éventuels apportés au projet de PPRT : avant le 20 novembre, approbation du PPRT : décembre 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Respire à Laleu-La Pallice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories