Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 07:37
"Sud-Ouest" du 29--2010 l'avait révélé avant la réunion du Conseil Municipal, sous le titre "Dragon: couleur CGR". Le Maire, Maxime Bono,  et son adjointe à la culture, Sylviane Dulioust l'ont confirmé: le cinéma de Papy Xans, le "Dragon", racheté par la Mairie de La Rochelle, sera loué au Groupe CGR. Tout le Conseil Municipal l'a voté, du PS à la droite UMP en passant par les Verts et le Modem, sauf les élu(e)s communistes qui ont émis des réserves et se sont abstenus.

Un sauvetage du Cinéma Le Dragon sur le Vieux Port... 
Certes, et il faut le souligner, la Mairie de LR et son Maire ont tout fait pour éviter la disparition de ce cinéma Le Dragon au Centre-Ville. Il accueille, pour partie, le Festival International du Film et dvrait accueillir celui de la fiction-TV, selon les demandes de la Mairie. 
La Mairie a décidé de racheter les locaux pour éviter une opération immobilière ( comme ce fut le cas avec le cinéma Le Richelieu) et le fonds de commerce.

...Mais une location du Dragon au groupe CGR
Là, ce me semble être moins glorieux! Un appel d'offre avait été lancé pour relancer ce Cinéma, avec un cahier des charges impliquant l'accueil des 2 Festivals évoqués plus haut.
Trois postulants s'étaient présentés: Morgan Production ( qui gère les Francofolies de La Rochelle), Utopia ( réseau français de cinémas indépendants) et le groupe CGR crée par Mr Raymond et implanté à a Rochelle. Le jury municipal a retenu le groupe CGR, faute, esty-il dit, pour les autres, en particulier Utopia, de vouloir accueillir le Festival de fiction-TV.

Utopia et CGR: 2 postulants expression de 2 conceptions de la culture!

° Utopia est un réseau français de cinémas indépendants. Il fédère 15 salles à Avignon, Bordeaux, Motpellier, St Ouen l'Aumone, Toulouse, Tourrefeuille. Ce réseau a obtenu 3 labels: "jeunes publics", "répertoire" et "recherche et découverte"
Utopia a un projet culturel, "un projet d'animation culturelle cinématographique de proximité". Ces salles indépendantes mais fédérées, entendent contribuer à "la diversité culturelle locale et à la création du lien social, en essayant d'échapper à la seule règle du profit".
Mais Utopia a des moyens financiers limités pour résister à la "concurrence" des grands réseaux intégrés, capitalistes.... Alors...

° Alors le groupe CGR a, lui, les moyens financiers de répondre intégralement au cahier des charges municipal! Ce n'est pas difficile, ainsi, de devenir, à La Rochelle, le seul exploitant privé de Salles de Cinéma avec le ega CGR aux Minimes et l'Olympia ( jusqu'à quand??) Place de Verdun.
Le groupe CGR est la création d'un petit horloger saintais, Mr Georges, aujourd'hui décédé. Mais depuis, CGR est devenu un grand, un gros, "le 3e réseau de salles de cinéma ( et le 1er indépendant)" écrit Pierre-Marie Lemaire, dans Sud-Ouest du 2-2-2010.
Sur le site du groupe ( www.cgrcinema.php), une carte de France détaille les sites d'implantation du groupe: 33 villes, 367 salles, 33 multiplexes, 16 millions d'entrées en 2008. "Dernier chiffre d'affaire connu: 101 millions d'euros en 2006" écrit PH Lemaire.
Je ne connais pas le niveau des bénéfices du groupe. Nous savons seulement que Georges Raymond, le fondateur du groupe, "apparaissait dans le classement "Spécial riches" du magazine "Challenges": médaille d'argent du Poitou-Charentes, entre deux héritiers du Cognac, avec un patrimoine estimé à 1,5 milliard de francs" ( Sud-Ouest)
Le groupe CGR a aujourd'hui les moyens d'élargir son implantation en avalant des salles indépendantes, comme le font ses 2 grands conurrents ( Pathé-Gaumont et UGC) qui constituent ce, qu'en économie, on appelle un oligopole, un petit noyau de "concurrents" qui dominent le marché, se le partagent et font ... leur loi!

Est-ce une politique culturelle de ... gauche?
En tout état de cause, cela n'a pas géné les élu(e)s UMP ni du Modem qui ont voté comme un ... seul homme ave la majorité de gauche, hormis les élus du PCF, par la voix de Marianne Bruller,  dont je salue la prise de position, avec un vote cependant plus timoré (abstention sur la location au groupe CGR).
Le seul repproche fait par Mme Morvant, élue UMP, a été de déplorer que l'info soit révélée par "Sud-Ouest" d'abord. Lequel quotidien n'a fait ( et bien fait) que ... son travail!
Non, franchement, je comprend et approuve le sauvetage de ce Cinéma Le Dragon. Je compte, comme Nanou Jaumouillé sur le respect du cahier des charges municipal. Mais je comprend mieux l'inquiètude de Charles Kloboukoff, Conseiller PRG, qui, tout chef d'entreprise qu'il est ( et quelle entreprise!) n'en a pas moins exprimé son inquitude face à un rique de monopole et qui demanda au Maire d'être "intransigeant sur la programmation du Dragon", égratignant au passage, rapporte Sud-Ouest, les fims projetés au Méga-CGR des Minimes ( La Rochelle) "Il faut aller en centre-ville pour sortir de l'archétype des films anglo-saxons"

Culture de liberté ou industrie culturelle?
Certes, a dit le Maire, CGR n'a pas un monopole total du cinéma à La Rochelle: La Coursive consacre un salle au cinéma d'art et d'essai, avec une belle programmation. Mais là ne me semble pas être le problème, ni même dans la vigilance pour faire respecter le cahier des charges imposé au groupe CGR
Non, le problème, c'est qu'une municipalité de gauche, avec un Maire attaché à l'action culturelle, favorise un grand goupe privé, fu-il rochelais par son siège social. N'est-ce pa cela la politique d'encouragement de 'l'industrie cultiurelle" chère à la droite sarkozienne et aux orientations néo-libérales de l'Union européenne, au détriment des Associations et des indépendants. Le rouleau compresseur du "profit" comme tente de le combattre Utopia, concurrent malheureux.

Personnellement, je ne m'y résout pas!!!
Et vous qu'en pensez-vous?

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Dossiers rochelais
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories