Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 08:00

Assurant oeuvrer pour "l'intérêt général", le président a conclu l'émission par un message résolument optimiste: "la stratégie économique et sociale va porter ses fruits, vous verrez le chômage reculer, la consommation reprendre, je m'y suis engagé".


Promesse de recul du chômage: promesse pré-électorale, contraire à toutes les prévisions sérieuses
Balayant l'aveu d'impuissance de François Mitterrand, Nicolas Sarkozy a lancé: "vous ne m'entendrez jamais dire que contre le chômage on a tout essayé".
"Dans les semaines et mois qui viennent, vous verrez reculer le chômage", a-t-il promis lors d'un exercice inédit de confrontation avec 11 Français, après une interview dans le 20 heures de la chaîne privée. Ce reflux, a-t-il ajouté plus tard, interviendra "dès cette année". Propos rassurants aussi sur les chômeurs de longue durée qui devraient être un million en 2010: "personne ne sera abandonné". Mais, a-t-il dit, "la France n'a pas besoin d'assistanat". Certes ,e statistiques pour décembre dernier annoncent un recul de plus de 10 000 demandeurs d'emplois. Mais cela ne doit pas masquer la très forte augmentation du chômage sur l'année, les vrais chômeurs retirés des statistiques ( formation, ...). Et une hirondelle ne fait pas le printemps, les statistques d'un mois ( décembre, période d'intense activité commerciale avec les Fêtes) ne signifient pas une baisse du chômage sur l'année 2010.
Je vous renvoie à un article que j'ai écrit sur ce blog récemment

C'est bien Sarkozy qui a choisi le PDG d'EDF et son double salaire et il l'a justifié
Face au tollé provoqué par le double salaire de M. Proglio auquel il a finalement renoncé, mais aussi sa double fonction à EDF et Veolia (comme président "non exécutif"), le président a brandi un tract "de toutes les organisations syndicales de Veolia", réclamant qu'il assure la transition.
"Lorsque la transition sera faite, il se consacrera à 100% à ses fonctions" à EDF, a affirmé M. Sarkozy, évoquant une affaire de "quelques mois". C'est nouveau, cette idée de "transition"! Ca vient de sortir!!! En attendant, notre Président a brandi un tract syndical de Veolia, mais sans le lire ni nous laisser le temps de la déchiffrer.

Promesse de maintenir le système des retraites par répartition: mais à quel niveau, avec quel âge de départ?
Alors que déjà les organismes de retraites complémentaires font leurs choux gras, à cause des réformes passées qui remettent en cause, de fait, le système par répartition qui de plus en plus est marginalisé, réduit, mais ... existe toujours sur le principe.
Avant le scrutin régional qui s'annonce difficile pour l'UMP, il s'est engagé à prendre "avant la fin de l'année" des décisions sur les retraites qui "concerneront tout le monde", salariés du privé et agents publics. Le débat doit avoir lieu carte sur table.
"Je garantirai la pérennité des régimes de retraite" par répartition, a-t-il cependant assuré, souhaitant "le consensus le plus large possible".

Les banques: distribution de mauvais points, contre distribution ... de dividendes et bonus!
M. Sarkozy a distribué des mauvais points aux banques qui doivent "faire leur travail", qui n'est "pas d'aller jouer avec les traders sur les marchés boursiers" ou à Renault qui n'a pas été aidé pour "continuer les délocalisations".


Démagogie sur les délocalisations industrielles, en oubliant le Traité de Lisbonne!
Il dit voulpoir imposer le maintien de productions de Renault en France, mais cela reste du domaine de l'incantation, du "forcing" politicien d'un Chef d'Etat qui a impose le Traité de Lisbonne qui prévoit la liberté totale de circulation des capitaux

Haro sur le droit d'asile et le devoir d'accueil, mais guerre accrue en Afghanistan!
° Sur la remise en liberté des 123 clandestins kurdes retrouvés vendredi sur une plage corse, le chef de l'Etat a affirmé qu'ils seraient "raccompagnés chez eux".

° Au chapitre international, le chef des armées a une nouvelle fois exclu d'envoyer "de nouveaux soldats combattants" en Afghanistan, à trois jours de la conférence de Londres. Pour autant, M. Sarkozy a envisagé l'envoi de "davantage de gens pour former (l'armée afghane), encadrer la police, réaliser des travaux de génie civil, aider la population"!


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chômage : une baisse en trompe l'œil


Malgré la baisse des demandeurs d'emploi de catégorie A, la situation du marché du travail ne s'est malheureusement pas réellement améliorée en décembre dernier.
Le chômage a baissé de 18 000 personnes en décembre entend-on partout. Bonne nouvelle... Sauf que, malheureusement, cette information est partielle et même trompeuse si on en reste là :
° il ne s'agit en fait que des chômeurs dits de catégorie A, c'est-à-dire ceux qui n'ont pas travaillé du tout pendant le mois.
°  Si on prend en compte les chômeurs des catégories A, B et C (c'est-à-dire aussi ceux qui ont travaillé quelques heures dans le mois) la hausse est cette fois de 8 600 chômeurs, nettement moins cependant que les mois précédents.

° Mais l'affaire n'est pas encore terminée : les listes d'inscrits à Pôle emploi comportent aussi deux catégories supplémentaires (D et E qui ne sont pas considérés comme chômeurs). Elles comprennent les gens qui sont en stage ou en formation, ceux qui sont en Contrat de transition professionnelle (CTP) ou en Convention de reclassement personnalisé (CRP) et enfin ceux qui occupent des emplois aidés.
° Quand on tient compte de l'ensemble des 5 catégories de personnes comptabilisées par Pôle emploi (A, B, C, D et E), on constate une hausse des inscrits de 36 800 personnes en décembre, davantage qu'en novembre et dans la ligne des hausses mensuelles des cinq dernier mois...


Conclusion ?
° A la veille de Noël de nombreux chômeurs ont trouvé sans surprise quelques petits boulots dans les commerces.
° Et le gouvernement a fait monter en puissance les CTP, CRP et les emplois aidés. Et c'est très louable car il était plus que temps : selon l'Insee le nombre des emplois aidés n'avait toujours par retrouvé l'an dernier, malgré la crise, son niveau de 2007...
 Malheureusement la baisse du nombre de chômeurs de catégorie A ne traduit donc pas un retournement de la situation sur le marché du travail. Un chiffre en particulier est inquiétant pour l'avenir : le nombre des chômeurs inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an s'est accru de 37 000 personnes en décembre dernier...

Pour en savoir plus : le site de la Dares

Source : Dares


Rédacteur: Guillaume Duval, rédacteur en chef d'Alternatives économiques

28 Janvier 2010


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Economie - libéralisme
commenter cet article

commentaires

Pablo V 26/01/2010 21:15



Très peu convaincant; Monsieur comprend et a la solution; la politique libérale qu'il mène depuis le début. Mais alors, quels sont les responsables de nos maux? Une seule réponse: 1997 -
2002. Un peu simpliste comme analyse, non ?

Sinon, TF1 a plutôt bien joué le jeu; les invités étaient des vrais. Mais ces gens passent à la télévision pour la seconde fois et n'osent pas; le rapport de  force est vite vu ! Ainsi,
l'infirmière (ni JPP) ne le relance pas lorsqu'il ne répond pas au fait que les conditions de travail se soient détériorées etc. Quant au gars qui vient de la banlieue, c'est très dommage que,
au-delà de sa question pertinente sur l'identité nationale, ce ne soit pas qqun qui aurait pu faire passer par lesmots le malaise que d'autres font sortir et montrent par la violence... Et tous
sont ressortis heureux du débat et du fait que Mr Sarkozy va leur rendre visite...
Mais UN invité (l'ouvrier syndiqué) a osé et a posé les vraies questions de fond (écart des rémunérations, délocalisations) et au président de retomber dans sa démagogie; "il vaut mieux un bon
patron beaucoup payé qu'un mauvais mal payé", "la fuite des cerveaux" ... Il faut vraiment être attardé pour ne pas faire allusion au pb que l'argent des uns (actionnaires) ne va pas aux autres
(ouvriers). Tout de même, on l'a relancé sur le passage aux 3 tiers de la VA dont on sait (grâce à ce site entre autre) que cela est carrèment impossible.
Quant à Proglio; quelles sont les qualités qu'on nous vante tant  ??? Qu'on nous dise qu'il faut baisser les impôts pour attirer les capitaux, c'est une chose mais qu'on nous dise qu'une
personne seule a des qualités énormes (qu'on ne peut pas mentionner d'ailleurs) au point de le payer autant, c'est idiot et faux. Encore un ami du microcosme économique et politique qui nous
coimmande...
Enfin, l'hypocrisie du président qui s'offusque des délocalisations...

Voilà, je pense avoir fait le tour de la question en ce qui me concerne.



Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories