Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 09:50
Jean-François Copé, Président du groupe des députés UMP, a annoncé, le 22/12/2009, sa volonté de faire voter une loi d'interdiction de ce port du voile intégral dans l'espace public, sans attendre les conclusions de la Mission parlementaire.

Par delà un coup médiathique, ...

Certes, JF Copé se fait une pub à bon compte. Il a cependant été rappelé à l'ordre aussitôt par le Président de l'Assemblée Nationale, Bernard Accoyer, qui a jugé l'initiative "prématurée par rapport à la réponse que l'Assemblée pourrait donner".

Mais au-delà de ce coup de clairon, il me semble que JF Copé s'enfonce dans le sillon tracé par le Ministre de l'Intérieur et de l'Immigration, aux ordres du Président Sarkozy, celui du "débat" sur "lidentité nationale". Il tente, de manière vidicative d'exploiter le filon de cette 'identité nationale" qui fleure bon l'exploitation de l'immigration comme bouc émissaire à la crise et outil de récupération (ou tentative de récupération des voix de l'extrême-droite.

Une proposition de loi anti-laïque

 La laïcité n'est pas anti-religieuse. J'ai déjà exprimé cette analyse dans des articles précédents.
Elle est une conception politique qui se fonde sur la liberté absolue de conscience, qu'elle soit religieuse, agnostique ou athée. Et en France cela s'est traduit, en 1905, par l'adoption de la loi de Séparation des Eglises et de l'Etat. L'Etat et les services publics qu'il gère ( administrations, Education Nationale, Hôpitaux, ...) doivent être au service du bien commun, du "vivre ensemble", sans référence aux convictions privées de chacun, individuellement ou en groupes.

"La laïcité, comme principe politique d'organisation, s'applique aux institutions et non aux individus" écrit le responsable de la Libre Pensée de Gironde, Christian Baqué, dans "Sud-Ouest" du 29/12/09. Je partage son analyse, tout en n'étant pas membre de la Libre-Pensée.

D'autant que celui-ci rappelle que la loi de 1905 ne fut pas une "loi de destruction des religions" comme le voulaient certains députés et ministres libre-penseurs, mais une "loi de séparation des glises et de l'Etat", une loi de pacificatioon sociale, de respect des convictions, qui a permis à la France de vivre en paix depuis plus d'un siècle.

Une proposition autoritaire pour ne pas dire totalitaire!

Faut-il rappeler que Napoléon 1er, dans le Code civil, interdisait le port du pantalon pour les femmes! Et que le Grèce des Colonels avait interdit les cheveux longs et la mini-jupe!

Les libertés individuelles sont le fondement de notre République, une, indivisible, sociale et laïque! Elles garantissent le respect de notre vie privée dans notre pays.  Chacune et chacun a donc le drpoit de s'habiller comme il l'entend, sous réserve, bien entendu, du respect de l'ordre public!

Pour autant, je l'écrivais dans mon précédent article, rien ne nous interdit de nous interroger sur la signification du port de la burka par un nombre, limité, de femmes en France.

 N'est-ce pas une fausse liberté individuelle de ces femmes, souvent consentantes?

 N'est-ce pas symbolique d'une position de soumission sociale à l'homme? Pourquoi seules les femmes devrait-elles cacher leur corps à la vue des autres, dans la rue? La publicité, voire  la pornographie, qui fait trop souvent de la femme un simple  "objet de désir", est certes criticable, condamnable. Pour autant, exprimer sa dignité et son identité culturelle, voire cultuelle, en se drapant dans un voile intégral, ne me semble pas l'expression d'une image respectueuse de la femme, dans une société française et européenne qui pose l'égalité hommes-femmes comme un principe fondamental.

Cela dit, ces débats sur la burka et "l'identité nationale" ne cachent-ils pas une profonde remise en cause de la laïcité ert plus globalement de tout ce qui fait la France, son histoire, ses conquêtes sociales?

Je le crois. Pendant ce temps là, Nicolas Sarkozy continue son oeuvre de destruction de tout ce qui fait la France depuis 1936, la Libération, voire depuis la Révolution Française. C'est une démarche pétiniste, très inspirée du tatchérisme britannique, de cette volonté neo-conservatrice d'imposer une société plus "ouverte" aux intérêts de la haute bourgeoisie.

Sur le plan laïque, cette politique de N Sarkozy met en cause profondément la loi de 1905 et le service public d'Education Nationale. Je vous renvoie à des articles précédants:

° N. Sarkozy et l'UMP jouent l'enseignement supérieur catholique et privé contre l'Université publique

° Débat sur "l'identité nationale": un leurre pour faire passer la pillule!

° Le débat sur l'identité nationale " n'est ni libre, ni pluraliste, ni utile"

° Les députés de droite ont voté le chèque éducation pour l'école privée! Scandaleux

Mais le débat reste ouvert!

° Voici un autre point de vue de Fabrice Restier sur son Blog Charentais-maritime
http://fabricerestier.20minutes-blogs.fr/archive/2009/12/30/pourquoi-je-suis-oppose-a-la-burka.html

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Laïcité
commenter cet article

commentaires

henri moulinier 09/01/2010 06:52



Devant le renoncement de Besson, le préfet a décidé d'annuler le débat : ce qui autorise Marine Le Pen et le FN à s'indigner.
On n'aura pas tout perdu car, le 14 janvier, Eric Besson et Marine Le Pen débattront sur France2, dans l’émission « À vous de juger ».
Ainsi que l'on avait pu le penser dès la mise en débat de l'identité nationale, tout paraît être fait pour dérouler le tapis rouge à Jean-Marie et Marine Le Pen, ainsi qu'à leurs amis…
Les élections régionales approchent…


 



JF Paboul 29/12/2009 15:59


Entièrement d'accord avec toi Henri.
Comment le législateur pourrait intervenir dans notre habillement !
Encore que ... cela existe. la nudité ou simplement le torse nu sont réprimés.
Il s'agit là d'atteinte à la pudeur, mais c'est écrit dans les textes et donc une certaine manière de s'habiller est régie par la loi, évidemment dans la rue. Pourquoi légiférer pour le minimum et
pas pour le maximum.
La frontière est mince mais j'approuve ton raisonnement et j'y souscris malgré mon incompréhension devant ce phénomène tout à fait anormal que sont ces ports avilissant la femme.
(l'orthographe est à la convenance de chacun)


Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories