Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 09:15

 

Notre-Dame-des-Landes est devenue le symbole d’un refus

Notre-Dame-des-Landes est devenue le symbole d’un refus : celui d’une politique d’aménagement du territoire héritée du siècle passé, qui préfère la destruction et le bétonnage des terres fertiles à la promotion de la relocalisation de la production agricole et des échanges ; celui de la croyance que la sortie de crise se fera par le développement de transports et d’infrastructures inutiles et imposées, dévoreuses d'énergies fossiles et donc prédatrices de l'environnement, plutôt que par la conversion écologique de nos sociétés. C'est également un lieu où s’expérimentent des pratiques alternatives. 

C'est pourquoi, et en raison du caractère hexagonal que prend cette lutte, Notre-Dame-des-Landes devient un lieu de convergence des combats contre les dérèglements climatiques, pour préserver les terres cultivées, pour relocaliser les productions, pour réduire notre empreinte écologique et sortir des logiques productivistes et prédatrices. 

Attac France s'est résolument engagée au côté des habitants et paysans de la zone et estime que la construction d'un vaste mouvement de soutien est essentielle. L'unité la plus large est indispensable pour obtenir le retrait de ce projet. Pour cela, le conseil d'administration d'Attac France appelle ses adhérents et comités locaux à :

soutenir la résistance locale de l'ACIPA et des zadistes, qui construisent des habitations ou occupent celles de la zone d'aménagement du projet d'aéroport, par un soutien matériel ou en se rendant sur place. 

créer partout des comités de soutien ou renforcer ceux déjà existants1 et participer les 15 et 16 décembre au week-end des comités de soutien à Notre-Dame-des-Landes (voir l'appel ci-dessous). 

multiplier immédiatement les initiatives de soutien partout en France, dans le cadre des comités NDDL, pour populariser la résistance locale, pour exprimer le refus de la politique gouvernementale et de la répression de ces derniers jours (voir le dernier message de l'AG ci-dessous). Ce soutien peut, notamment, s'exprimer en interpellant Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls lors de leurs déplacements partout en France. Il peut également s’orienter vers la dénonciation du rôle de Vinci et l'interpénétration du public et du privé.

élargir au maximum le soutien en développant la convergence avec toutes les organisations locales qui mènent des actions contre des projets nuisibles découlant de la même logique productiviste.

Attac France considère que la conférence gouvernementale sur la transition énergétique n'est qu'une mascarade et le restera tant que les forces de l'ordre (sic!) n'auront pas quitté les abords de Notre-Dame-des-Landes.

Pour démontrer aux partisans de l'aéroport que notre lutte s'inscrit dans la durée et qu'elle se poursuivra tant que le projet ne sera pas définitivement stoppé, nous soutenons l'idée d'un nouveau rassemblement de très grande ampleur qui serait appelé par l'ACIPA et les zadistes (CF message de l'AG) et invitons les comités NDDL à s'emparer de cette idée dès à présent. 

Les sites https://zad.nadir.org/ et http://acipa.free.fr/ vous fournissent un maximum d'informations tant sur les argumentaires, les récits des combats sur place que sur les comités de soutien déjà existants.

Attac France, le 30 novembre 2012

1- Le site des comités de soutien : http://comites-ndl.blogspot.fr/

- La carte des rassemblements de soutien :https://maps.google.fr/maps/ms?msid=203760804477798426632.0004cf29b8e480e487f78&msa=0&ll=47.420654,3.779297&

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

Invitation pour les 15 et 16 décembre

 

« Week-end des comités de soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes les 15 et 16 décembre 2012

 

L'ACIPA et des occupant-E-s de la ZAD invitent les comités de soutien à la lutte contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des- Landes, créés ou encours de création, à un week-end d'échanges les 15 et 16 décembre prochains à Notre-Dame-des-Landes salle Cassiopée.

 

Nous demandons à chaque comité de réserver cette date et de mandater deuxreprésentants par comité pour ce week-end. L'ordre du jour et les modalités d'organisation seront précisés ultérieurement. »

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Dernier message de l'AG d'organisation de la manif de réoccupation

« Contre l'aéroport et son monde : s'ils détruisent notre lieu d'organisation, nous occuperons les leurs ! 

Le 17 novembre, nous étions environ 40 000 à investir la Châtaigne à Notre-Dame-des-Landes pour y construire un lieu d'organisation de la lutte. Depuis le vendredi 23 le chantier se maintient malgré le harcèlement policier, les saisies de matériel et d'outils et les violences physiques. Le 4 décembre aura lieu un procès visant à autoriser l'expulsion et la destruction de ce lieu. 

On ne les laissera pas détruire nos constructions sans riposter. Tous ensemble, à notre tour d'intervenir sur leurs lieux d'organisation. S'ils viennent démolir la Châtaigne, nous appelons à des occupations des lieux de pouvoir dans toutes les villes. Dès maintenant, préparons nous à les investir. 

*Dans les 48h qui suivraient une destruction de la Chataigne, rassemblons-nous devant les (sous-)préfectures, les mairies, etc. !*

De plus, nous invitons dès maintenant les manifestant-e-s du 17 et tou-te-s celles et ceux qui refusent ce projet à se tenir prêt-e-s pour une nouvelle manifestation de grande ampleur. 

L'assemblée générale d'organisation de la manifestation de réoccupation

27 novembre 2012 »

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 

Notre Dame-des-Landes. Jean-Marc Ayrault crée une «Commission du dialogue»

samedi 24 novembre 2012

En dépit des affrontements qui ont émaillé l'après-midi dans le bois de Rohanne à Notre-Dame-des-Landes, après la manifestation qui a rassemblé 3 500 personnes à Nantes, les signes de sortie de crise se sont multipliés dans la journée. 

*D'abord Europe Ecologie les Verts a pris acte des engagements du gouvernement de ne pas entamer les travaux de défrichement avant au moins 6 mois. Cette décision, a dit le patron d'EELV est «un premier signe d'ouverture». 

*Ensuite, en milieu de soirée, le premier ministre en personne, annonçait que «dans un souci d'apaisement, le gouvernement confiera dès la semaine prochaine à une commission du dialogue le soin d'exposer ce projet et d'entendre toutes les parties prenantes.» Cette commission devrait être composée de trois personnalités incontestables dont les noms n'ont pas été révélés pour l'instant.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 Notre Dame des Landes : faire atterrir le gouvernement 

 

Moins d’une semaine après la journée de manifestation et de réoccupation de Notre Dame des Landes, le gouvernement a relancé l’opération d’évacuation et de destruction de la ZAD (Zone À Défendre), qu’occupent les opposants au projet de nouvel aéroport. Attac France réaffirme son soutien aux habitants de la ZAD et à l’ensemble des opposants au projet de nouvel aéroport à Notre Dame des Landes.

Le gouvernement s’entête, et refuse d’entendre la voix des opposants à ce projet. Il se place même désormais dans l’illégalité : les 500 gendarmes mobilisés ce vendredi évacuent des occupants de parcelles non-expulsables. Il rompt ainsi avec la promesse de campagne de François Hollande, qui s’était engagé à défendre un État exemplaire.A l’heure des politiques austéritaires, le maintien d’un projet, à la fois inutile, coûteux et néfaste pour l’environnement est incompréhensible. Tandis que le gouvernement plie sous la pression du Medef et des « pigeons », il reste inflexible face à ceux qui se battent pour une transition écologique et sociale.

De la même manière que le Larzac est devenu un symbole de la lutte contre la toute-puissance étatique et militaire, Notre Dame des Landes est devenue le symbole d’un refus : celui d’une politique d’aménagement du territoire héritée du siècle passé, qui préfère la destruction et le bétonnage des terres fertiles à la promotion de la relocalisation de la production agricole et des échanges ; celui de la croyance que la sortie de crise se fera par le développement d’infrastructures inutiles et imposées, prédatrices en énergies fossiles plutôt que par la conversion écologique de nos sociétés.

Mais, à l’instar du Larzac, Notre Dame des Landes n’est pas seulement un symbole et un refus. Elle est un lieu où s’expérimentent des alternatives – relocalisation, sobriété énergétique, autonomie -. La ZAD doit être ardemment défendue. Ce soutien doit désormais se concrétiser dans la multiplication d’initiatives et d’actions décentralisées partout en France.

Attac France, le 23 novembre 2012

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le réel et le symbolique, à Notre-Dame-des-Landes, par un agriculteur de Loire-Atlantique

23 novembre 2012

« Ceci ne peut avoir lieu que dans une république déjà corrompue ; dans une république saine, où rien ne donne prise au mal, de pareils projets ne peuvent venir à l’esprit de personne. »

Machiavel, Discours sur la première décade de Tite-Live.

 Tout un symbole

Le gouvernement a donc décidé de faire du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes une affaire symbolique, en la traitant avec force et fermeté, de crainte sans doute que celles-ci n’aient pas été assez apparentes en d’autres occurrences récentes.

Voilà que tous les âpres débats théoriques sur l’économie, la relance, l’emploi, la compétitivité, le développement économique, apparaissent pour ce qu’ils sont réellement dans les faits : un conflit sur la forme de rapports humains que nous voulons, et le monde qui en découle.

* D’un côté, comme tous ceux qui se sont rendus samedi 17 dernier à Notre-Dame-des-Landes ont pu en témoigner, des chaînes humaines de centaines de personnes, un village sorti de terre en une journée, des rires, des fanfares, des discussions, bref cette fameuse « solidarité » et ce « lien » que nous vantent les brochures institutionnelles en papier glacé, mais sous une forme vivante.

* De l’autre, des « décideurs » responsables, déjà habitués à gouverner et à se réunir sous la protection de l’armée et qui ne peuvent plus faire maintenant appliquer leurs décisions responsables au service de l’économie abstraite qu’en faisant intervenir la police. Il faut tout leur aveuglement pour ne pas savoir où nous conduit tous, et à très court terme, cette vision des rapports humains.

La police reprend aujourd’hui ses assauts contre les manifestants, occupants, habitants de Notre-Dame-des-Landes. C’est ici que commence le monde de demain.

   Le site de l'Association Citoyenne contre le projet d'Aéroport de N D D L            http://acipa.free.fr/

  Deux documents critiques argumentés:
Aéroport de NDdL ou le projet pharaonique du siécle derni Aéroport de NDdL ou le projet pharaonique du siécle dernier
collectif d-élus dpa resultats etude oct11 couleur collectif d-élus dpa resultats etude oct11
 Et un site qui rappelle des choses 
  http://www.pierrederuelle.com/notre-dame-des-landes-un-projet-de-1967-pour-repondre-aux-defis-de-notre-temps/ 
 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Et maintenant - avec Hollande
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Acteur du Front de gauche. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories