Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 07:41

Voici un courrier de Florence Rolland, membre du PCF rochelais adressé à Brahim Jlalji, Secrétaire départemental du PCF de Charente-Maritime.

 Florence souhaite la publication de ce courrier par les Nouvelles de la Charente-Maritime, le bulletin de la Fédération du PCF 17. On verra si le pluralisme des points de vue et le débat peuvent trouver place dans ce bulletin, sur un sujet, la laïcité, qui traverse le projet politique du PCF et qui est une des batailles centrales  de ce pays et de ce monde .

En Egypte, les Frères Musulmans ne font pas mystère de leur programme: instaurer la Charia, comme en Iran. Cela dit le mouvement démocratique et social en Egypte porte d'autres valeurs, démocratiques elles.

 

La laîcité, un des grands principes de la République

 Soyons vigilants, solidaires, mais défenseurs de la laïcité, liberté absolue de conscience, celle de croire ou de ne pas croire, d'une séparation du politique et du religieux, de l'Etat et des Eglises, à l'heure où notre Sarkozy national tente d'imposer une laîcité "ouverte", c'est à dire une remise en cause de cette séparation Etat-Eglises et de cette liberté de conscience pour chacun.

Cette laïcité induit le rejet de tout communautarisme, ce qui ne signifie pas la négation de l'existance de communautés.

J'ajoute que j'étais à ce rassemblement devant la Préfecture lors de la prise de parole de B Jlalji et que je peux témoigner de cette déclaration.

 

"Pas de problème, je peux laisser ma place"!!!

Reste que j'apprend, entre temps,  par Sud-Ouest du 17 février que le Secrétaire fédéral du PCF, qui est aussi Secrétaire de section du PCF de La Rochelle, Membre du Conseil National du PCF et collaborateur appointé du groupe des élus communistes de la CDA de La Rochelle, ne ferait pas son travail d'élu!

 Lors d'une réunion du Conseil de secteur du Centre ville, Gaby Gauthier, ancien Président du Comité de quartier de Lafond-Beauregard,  dit, selon Sud-Ouest, "La dernière fois que j'ai vu l'élu chargé des conseils de secteur, c'était en novembre 2009 (...) Je crois qu'il faut envisager le remplacement de l'élu (...)", ... qui n'est autre que Brahim Jlalji.

Ce dernier, toujours selon le journaliste de Sud-Ouest aurait répondu: "A mon sens, le problème n'est pas lié à l'adjoint mais à la place du conseil de secteur, dans une ville où les comités de quartiers sont aussi présents. Mais s'il suffit de changer l'adjoint pour tout arranger, pas de problème, je peux laisser ma place"!  Comment qualifier ce comportement? 

   

La réponse de Brahim Jlalji

 Quelques jours après la publication de la lettre de Florence Rolland ( en date du 12 février), Brahim Jlalji, me transmet sa réponse, que j'ai reçu le 21 février ( elle est publée ci-sessous). A croire qu'il a fallu la publication de la lettre de Florence Rolland pour que Brahim Jlalji daigne lui répondre ?

Reste qu'il ne conteste pas avoir prononcé publiquement la phrase relevée par Florence Rolland  ("...Si le peuple égytien veut choisir l'islamisme, il a le droit...") qui serait, simplement, "sortie du contexte"... 

Reste qu'il est facile de traiter la lettre de Florence de "raciste",  "islamophobe", voire "diffamatoire" sans aucunement le démontrer. Il ne faut pas perdre son sang froid comme çà!!! Le sujet mérite un vrai débat.

 

Une réaction d'un responsable du MRAP de La Rochelle.

C'est le Mrap qui organisait le rassemblement (où B Jlalji a, entre autre, pris la parole).  Abdelouahed Tatou, ancien responsable national du MRAP  m'a transmis sa réaction. Je la publie elle aussi sans problème. Pas de censure sur ce blog qui est, je le rappelle,  personnel et n'engage que moi même.

Cela dit Brahim Jlalji a pris la parole au nom du PCF, pas du MRAP et il a pris la parole comme citoyen engagé sur le plan politique, pas au nom de ses convictions philosophiques ou religieuses qui  lui sont toute personnelles et je les respecte au nom de la laïcité: le droit absolu de conscience pour chacun.

 

 En aucun cas, ma critique ne porte sur les croyances religieuses ou philosophiques de qui que ce soit. 

 Je ne confond pas l'islam comme religion et les extrémistes religieux qui se servent de l'islam pour des objectifs politiques, tels les Frères musulmans qui prônent, en Egypte, la Charia ( lire en fin d'article l'analyse de Samir Amin, publiée par l'Humanité, avant la chute de Moubarak).

Je fais confiance au peuple,   aux démocrates égyptiens qui n'ont d'ailleurs pas attendu les Frères musulmans pour manifester. Donc soutien résolu à ces luttes démocratique et populaires égyptiennes

Encore un mot pour dire que dans mon propos ( comme d'ailleurs, me semble-t-il,  dans celui de Florence Rolland), il n'y a pas d'islamophobie, d'autant qu'aucune référence n'est faite, de ma part,  ni de la sienne, aux convictions personnelles et à "l'origine"  de B Jlalji (dixit le responsable du Mrap rochelais), mais à sa seule expression politique en tant que dirigeant d'une organisation politique française, le PCF.

 

Oui, islam et démocratie sont compatibles

De ce point de vue, je partage complétement l'idée emise par le Mrap qu'islam et démocratie n'ont rien d'incompatibles, comme le montrent plusieurs exemples comme la Turquie ( dit le Mrap) et sa constitution laïque héritée de Mustapha Kemal dans les années 1930, mais aussi, et depuis les années 1960-65, la Tunisie avec Bourguiba, ....

Je connais assez bien le Maroc et la Tunisie pour apprécier la tolérance et la chaleur humaine des habitants de ces pays. Sans compter les nombreux amis maghrébins que je connais depuis longtemps dans mon quartier de Villeneuve-Les-Salines.

 

 Cette vision anti-islam est le fond de commerce de Marine Le Pen et de Nicolas Sarkozy, pas le mien. Ce que je combat c'est la récupération politique des religions par des intégristes, qu'ils soient chrétiens, juifs  ou musulmans déclarés. Eux combattent Et la laïcité Et la démocratie.

 

 (Ajout au 2 mars) Lors d'un rassemblement à La Rochelle le 1er mars concernant la Libye, organisé par le Mrap:

            Le  secrétaire départemental du PCF y  a pris très brièvement la parole pour dire que  les révolutions en Tunisie, en Egypte et en Libye  montrent que  l’islam est soluble dans la démocratie, qu'ils peuvent aller ensemble, et c’est tout. Est-ce là la parole d'un dirigeant du PCF, parti politique laïque, c'est-à-dire qui ne porte pas de jugement de valeur sur telle ou telle religion, qui relève de la vie personnelle de chacun? Qui ne pointe aucune religion, ni en négatif pour en faire un épouventail politicien comme Sarkozy, ni pour la valoriser en tant que telle. D'autant que le problème en Libye, sujet de la manifestation, n'est pas une question de religion, mais un problème de démocratie et de libertés, face à un pouvoir dictatorial.  "Nous en avons marre d’entendre, en notre nom de communistes, de telles déclarations" ont dit des militants communistes à la fin du rassemblement. e PCF n'a pas pour vocation à faire du prosélytisme pour telle ou telle religion, mais à contribuer au mouvement émancipateur des peuples.

Rassemblement bien trop réduit, par ailleurs,  "petit rassemblement" (selon Sud-Ouest du 2/3), faute d'un appel commun et large d'organisations locales.

 

Henri Moulinier

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La laïcité n'est pas lépinisable

(site du PCF national)

 

Nicolas Sarkozy aurait décidé de lancer un grand débat sur la laïcité, l'islam et l'immigration. Nous ne le laisserons pas souffler un nouvel écran de fumée nauséabonde comme ce fut le cas lors du débat sur l'identité nationale. Nous ne le laisserons pas passer à côté de la question sociale qu'il essaye d'escamoter à tout prix alors qu'elle est une préoccupation quotidienne des hommes et des femmes de ce pays. Enfin, nous ne le laisserons pas se servir d'un concept préfabriqué comme le multiculturalisme pour pousser les feux d'une sorte de culture nationale d'Etat au rabais et aux relents néocoloniaux.

 

Notre pays est marqué à la fois par une culture commune et une vraie diversité culturelle. C'est notre force. La laïcité n'est pas lepénisable. La laïcité n'est pas une machine à discriminer, elle est à la fois une  grammaire du vivre ensemble et la garantie que l'Etat n'est pas confisqué au profit de quelques uns. On est bien loin des valeurs de la laïcité dans la France de Nicolas Sarkozy !

 

Pierre Dharréville, responsable des questions de « relations avec les croyants » au PCF

 

 
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lettre de Florence Rolland

Objet: Expression publique du PCF

 

                        Monsieur le secrétaire départemental du PCF 17,

 

            Je t'écris aujourd'hui au sujet des propos que tu as tenus lors du rassemblement de soutien au peuple égytien :"...Si le peuple égytien veut choisir l'islamisme, il a le droit... » sans un mot sur le rôle des acteurs( notamment français) du capitalisme, leur soutien à la dictature via le FMI dirigé par DSK et les multiples tractations qui ont court sous la direction d'Obama pour dévoyer la révolution des égyptiens en montant en épingle notamment "les Frères Musulmans". Pour eux, comme à une époque c'était "Plutôt Hitler que le Front Populaire" ne serait-il pas préférable l'Islam que la démocratie ?

            Il est grave qu'un représentant du PCF laisse entendre que la démocratie pourrait se résumer à un scrutin (Hiltler n'a t'il pas été élu?)

            Il est grave qu'il laisse entendre qu'un état islamique serait une réelle démocratie allant à l'opposé des principes fondamentaux de laicité défendus depuis toujours par le PCF, condition d'une réelle démocratie ! Les communistes se sont toujours battus pour la séparation de toute religion de l'état, seule garant de la liberté individuelle de conviction philosophique ou religieuse !

            J'avais regretté l'absence de l'expression du PCF au rassemblement de soutien à la Tunisie (pourquoi cette absence?). Lundi 7 Février ta prestation m'a fait honte!!   

            Tous les communistes, en toute démocratie, doivent savoir ce qui est dit en leur nom, le listing des adhérents étant toujours inaccessible je te demande donc la publication de cette lettre dans les Nouvelles. Mais ayant déjà été censuré par ce journal pourtant financé par les communistes, où chacun devrait donc pouvoir s' y exprimer, je prendrai mes dispositions en cas de  censure (démocratie?).

Ne pratiquerais-tu pas toi aussi la manipulation de l'opinion des communistes par la désinformation et le refus de toute critique?

            J'adresse cette lettre à nos responsables nationaux qui doivent savoir ce qui est dit publiquement au nom du PCF.

            Tu as le droit d'avoir des convictions opposées à celles de notre parti, dans ce cas il faut avoir l'honnêteté de ne pas être son représentant!

 

                                                                                   Florence Rolland

                                                                       Membre du PCF depuis 1974

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

La reponse de Brahim Jlalji à Florence Rolland (reçue le 21 février) :
  
 Florence,  
 
J'ai bien reçu ton courrier d'insultes et bien évidement je ne t'en remercie pas.
 En dehors des insultes, tu me prêtes des propos à l'occasion du rassemblement organisé par le M.R.A.P de La Rochelle pour soutenir le peuple Égyptien.
 En plus de sortir mes propos de leur contexte, tu en inventes à ta guise. Tes méthodes sont scandaleuses et procèdent de la pire des manipulations.
 Ton courrier est islamophobe, dans le sens où comme le fait le Front National, tu opposes islam et démocratie. De plus, en comparant ainsi et en opposant une religion : l'islam, à un système politique : la démocratie, tu fais un grave dénie de laïcité...
 Enfin tes comparaisons entre l'arrivée au pouvoir d' Hitler et ce qui se passe aujourd'hui en Égyptien démontrent ta méconnaissance totale de ce qui se passe aujourd'hui dans le monde Arabe et du souffle irréversible de liberté et de démocratie et du rejet de tout totalitarisme islamiste ou autres dans ces pays...
 En ce qui me concerne j'ai défendu le droit du peuple égyptien à l'autodétermination libre, dans le cadre de la démocratie et je ne vois en cela rien de contradictoire avec ce que défend le Parti Communiste Français. De nombreuses personnes dont des égyptiens sont venu me remercier de mes propos.
 On ne peut pas vouloir la liberté et la démocratie pour les autres peuples à condition qu'ils votent comme il faut...c'est à dire comme nous souhaiterions qu'il votent. Nous saurions mieux que les égyptiens ce qui est bon et ce qui est mauvais pour eux...quel mépris!
 Enfin dans ton courrier, tu dis que je t'ai fait honte, en ce qui me concerne, c'est ton courrier raciste, islamophobe et diffamatoire qui ne t'honore pas et qui fait honte aux valeurs de notre parti. 
Évidemment, tu comprendras, que je ne te salut pas.
 
Brahim JLALJI
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

   Position du Mrap de La Rochelle

Le MRAP, (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) de la Rochelle, à organisé un rassemblement de soutien au peuple égyptien le Lundi 7 février à 18h devant la préfecture à la Rochelle. A cette occasion, il y a eu des prises de parole de quelques organisations présentes. Le MRAP, NPA, La CGT, les représentants des égyptiens de la Rochelle, LDH, le PCF…

En tant qu’organisateurs, nous ne partageons pas la totalité des prises de parole. Mais nous tenons à souligner la qualité, la responsabilité et la connaissance du monde Arabe du représentant du PCF : Brahim JLALJI. Nous lui avons d’ailleurs signifié, comme lui ont signifié les représentant des égyptiens de la Rochelle. Sa prise de parole est en phase avec nos propres positions sur le droit des peuples à l’autodétermination.

Comme lui, nous appelons à la fin du discours néocolonialiste qui soutien les dictatures qui seraient un rempart face à « l’islamisme ». Et qui oppose Islam et démocratie, justifiant la non éligibilité de certains peuples à la démocratie…et qui au non de l’universalisme de certaines valeurs comme la laïcité, maintient les peuples arabes sous des dictateurs soutenus par nos « grandes démocraties », qui en réalité soutiennent leurs propres intérêt économiques… L’exemple de la Turquie, montre que la laïcité et la démocratie sont compatibles depuis longtemps avec l’Islam.

Ce point de vue, n’est évidement pas partagé par quelques individus drapés de laïcité mais qui en réalité sont des islamophobes. Ces individus font mine d’avoir compris que le secrétaire départementale du PCF à fait un discours pro islamiste ! Voir qu’il serait lui-même islamiste ! C’est immonde, le MRAP la Rochelle se réserve le droit à d’éventuelles poursuites contre les écrits et la diffusion de telles allégations. C’est vrai que ses origines à leurs yeux ne plaident pas en sa faveur, mais Brahim JLALJI est un long compagnon de route du mouvement anti-raciste et il est un grand défenseur des valeurs républicaines dont la laïcité. Le MRAP la Rochelle lui apporte tout son soutien et partage la totalité de son analyse.

Pour le MRAP la Rochelle,Abdelouahed TATOU, ancien responsable national du MRAP chargé du Maghreb

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour l'économiste Samir Amin « Moubarak a intégré l’islam politique dans son système »

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Laïcité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories