Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 07:18

  Des sociétés privées proposent de nouveaux stages d'"aide à la prise de fonction" et de "gestion de classe" aux professeurs des écoles qui débuteront à la rentrée prochaine, ravivant les critiques des détracteurs de la réforme de la formation des enseignants.
        A la rentrée, en vertu de l'entrée en vigueur de cette réforme, les lauréats des concours de la session 2010 vont se retrouver pour la première fois à plein temps devant une classe. Ils bénéficieront, certes, de la présence - partielle - d'un "tuteur", auront fait, pour certains, quelques jours de pré- rentrée fin août, mais aucun n'aura suivi l'année de formation professionnelle, comprenant des stages pratiques devant élèves, jusqu'ici dispensée au cours de la deuxième année d'IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres).

 

Une société privée prend le ...marché de la formation des enseignants!

 Une société privée, spécialisée dans la préparation aux concours de recrutement des professeurs des écoles, ne dit pas autre chose: "vous allez vous retrouver devant une classe sans avoir été préparé techniquement à faire ce métier", écrit Forprof pour faire la promotion de trois nouveaux produits. Un stage "Premier poste" fin août ("prise en main et gestion de votre première classe", 600 euros), un stage "bien vivre sa classe" pendant chaque vacances de l'année scolaire (600 euros) et du "coaching personnalisé" tout au long d'un ou plusieurs trimestres (600 euros le trimestre). Une autre société, Prépa-public, propose un "module d'aide à la prise de fonction" une semaine en août (275 euros) ou encore un "module d'aide à la gestion de situations" certains mercredis de septembre à décembre (590 euros).

 "Ce n'est pas une démarche commerciale", s'est défendu Patrick Foglia, président de Forprof, auprès de l'AFP. "Cela répond à un besoin: cette année, à la rentrée, les débutants vont avoir des difficultés énormes car ils n'auront pas eu de formation. On propose une sorte de trousse de survie pédagogique".

 "Avec la réforme, les besoins (pour les modules proposés) se sont vraiment fait sentir", a renchéri Carol Huron, directrice de Prépa-public.

 

"L'Etat se désengage dans son rôle de préparation aux concours et c'est le privé qui vient faire le complément", a regretté Jean-Louis Auduc, directeur-adjoint de l'IUFM de Créteil. Les sociétés privées "jouent sur l'angoisse des débutants pour les rassurer de manière payante", a-t-il dénoncé, en mettant en question la qualité des stages payants: "Où sont les élèves ? Ce ne sont de toute façon pas des stages pratiques"".

Pour Gilles Moindrot, du SNUipp-FSU, premier syndicat des enseignants du primaire, "c'est aberrant que ce ne soit pas l'Education nationale qui prépare à la prise de fonction de la classe". Ces sociétés "ont bien repéré que la formation professionnelle des enseignants allait être réduite à portion congrue, elles surfent là-dessus. On est bien dans une marchandisation de la formation initiale des enseignants", a déploré Christian Chevalier, du SE-Unsa.

 Interrogé, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a répondu: "il ne m'appartient pas de commenter la création ou non de telles sociétés. Elles existent déjà. Ce qui m'appartient, c'est que le système public mette en place une réforme ambitieuse pour améliorer la formation des enseignants".

 Plusieurs instituts privés ont par ailleurs mis en place des stages d'été payants de préparation du concours 2011 de professeur des écoles, les épreuvesd'admissibilité ayant été avancées à septembre prochain.

 

 Par Karine PERRET - A.F.P. - 19/6/10

Partager cet article

Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Enseignement et service public
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories