Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 09:16

 

Décidément, le quinquennat qui va s’achever l’an prochain aura été marqué par la stigmatisation, la traque et la dénonciation de boucs émissaires coupables de tous les maux de la Société avec à la clé la petite musique raciste, xénophobe inoculée quotidiennement pour le plus grand bonheur des nostalgiques fascisants de tous poils qui, hélas, redressent la tête en France et en Europe.

Immigrés, noirs, arabes, islamistes, gens du voyage, chômeurs, voilà les ennemis à combattre.

 

Dernier avatar, l’assistanat cancer de la Société selon Mr Wauquiez, jeune et sémillant ministre chargé des affaires européennes, fondateur d’un collectif parlementaire dont le nom est tout un symbole : la droite SOCIALE (sic).

Parmi ces assistés, les bénéficiaires du R.S.A (revenu de Solidarité Active)  dont le montant s’élève à 466 € pour une personne seule sans activité et sans revenus et 700 € pour un couple sans enfants.

Au vu de ces sommes faramineuses, on imagine déjà l’opulence dans laquelle vivent les bénéficiaires et les folles dépenses que cela leur permet.

On comprend donc qu’ils se complaisent dans cette situation car, on le chuchote dans les beaux quartiers, ces assistés sont des fainéants, comme les chômeurs, comme les immigrés, d’ailleurs ce sont souvent les mêmes, ainsi la boucle est bouclée.

Réinventer le STO ???

Donc, il faut les faire travailler gratuitement. Réinventer le S.T.O de sinistre mémoire en 2011, voilà l’objectif moderne de la droite SOCIALE (sic) et de l’U.M.P.

Sophie Roquelle, journaliste au Figaro de ce bon Mr Dassault, dans un article du 3 juin intitulé : La France des Assistés, enfonce le clou :

« Faire travailler gratuitement les allocataires du RSA : l'idée choc de Laurent Wauquiez a enthousiasmé l'opinion, lasse de déverser toujours plus d'argent dans le puits sans fond de la solidarité nationale. Pris de vitesse, l'UMP et le gouvernement l'ont désormais compris : la lutte contre l'assistanat sera au cœur de la campagne de 2012.

 On les surnomme parfois «les canapés». Dans le milieu de l'insertion professionnelle, on connaît bien ces demandeurs d'emploi qui ne demandent plus grand-chose, sinon de rester chez eux devant la télévision. Le travail n'est plus qu'un vieux souvenir. Leur univers se résume à un gros sofa face à un immense écran plat qui ronronne en permanence pour meubler la solitude. »

Malgré son mépris affiché et insultant pour les pauvres, nul ne contestera à Madame Roquelle le droit d’être une journaliste de droite, dans un journal de droite, relais et propagandiste de la politique gouvernementale et de la droite libérale.

Mais il n’est pas inintéressant de savoir que cette dame pourfendeuse des assistés est aussi l’épouse de Jean François CIRELLI N° 2 de GDF SUEZ, acteur majeur de la privatisation de GDF, un de ces grands manitous du CAC 40 nourris aux salaires extravagants et gavés aux stock options, bonus et retraites chapeau, le tout se chiffrant en millions d’euros.

Sans nul doute cette moraliste de la bonne société trouve-t-elle tout à fait normaux les revenus de son époux et de ses amis du CAC 40, peut-être même insuffisants au regard des mérites autoproclamés de cette oligarchie.

 

Car ce qui est une horreur, c’est l’assistanat mot remplaçant chez les libéraux celui de solidarité trop ringard et surtout pas assez culpabilisant.

D’autant que se rajoute une autre tare à ces fainéants d’assistés : ils trichent, ils fraudent bref, ce sont des malhonnêtes.

Qu’il y ait des fraudeurs chez les pauvres, sans doute, mais pas plus que dans d’autres couches de la société.

En revanche, les moralistes de l’UMP et consorts oublient d’en parler, la Cour des Comptes estime la fraude aux prélèvements sociaux (relevant de la responsabilité des entreprises) entre 3 et 5 fois plus importante que celle aux prestations. 

Les grandes consciences du gouvernement et de la droite le savent parfaitement.

La preuve, dans une lettre de mission  adressée par Sarkozy et Fillon le 1er octobre 2007 au ministre Eric Woerth où il est dit que : « même si les enjeux financiers les plus importants sont liés à la lutte contre la fraude aux prélèvements, le chantier de la lutte contre la fraude aux prestations sociales [...] est celui pour lequel les efforts les plus importants sont à mener ».

C’est donc délibérément qu’ils ciblent les plus fragiles de la société. Sus aux pauvres et les nantis à l’abri !.

Nous laissons à chacune et chacun le soin de qualifier cette politique du bouc émissaire dont le cynisme n’a d’égal que le mépris pour le Peuple, pour la « France d’en bas ».

Quant à leurs auteurs et défenseurs ils devraient méditer ceci :

« La disposition à admirer, voire à vénérer le riche et le puissant et à mépriser, ou pour le moins à négliger les personnes de condition pauvre ou moyenne est la plus grande et plus universelle cause de corruption de nos sentiments moraux. »

Adam Smith 1723-1790 (Théorie des sentiments moraux)

 

Le 18/06/2011

Alain Daramy

Militant syndical Bayonne

Retraité E.D.F.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories