Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 22:31

Le gouvernement a fait voter un loi, le 4 juillet 2008, qui "réforme" la "gouvernance" des 7 grands ports  maritimes français, dont celui de La Rochelle.

-  Objectif officiel: créer 30 000 emplois d'ici 2015!

Objectif réel: rendre les ports encore plus autonomes, "fractionner l'espace portuaire en lots pour les concéder sur le long terme, vendre les grues et les outillages aux entreprises privées, enfin, définir un nouveau statut pour le personnel d'exécution afin de le détacher sous une forme ou une autre dans de nouvelles sociétés ou groupements crées pour l'occasion." dit la CGT du Port de La Rochelle ( syndicat CGT FNPD du grand port maritime de La Rochelle(, dans une déclaration publique du 11 octobre 2010.

 

Casser l'organisation syndicale CGT des dockers

Le gouvernement a besoin de livrer au patronat des ports une main d'oeuvre livrée à elle-même, inorganisée, isolée, pour mieux l'exploiter, y compris faire venir de la main d'oeuvre d'autres pays, moins payées, plus soumise.

Le 24 mars 2009, le conseil de surveillance du port de La Rochelle approuvait le "projet stratégique". Un compte à rebours de 2 ans était ouvert pour mettre en place la réforme de 2008.

 

Le site portuaire est ensuite vendu à la découpe!

Cins lots sont identifiés; 3 d'entre eux sont attribués à la Société COGEMAR ( filiale du groupe ... Bolloré, possédé par un des potes de Sarkozy): le môle d'escale, le bassin à flot et chef de baie. Fin 2009, 2 lots n'avaient toujours pas preneur. Un risque de "monopole privé" existait. Finalement les sociétés EVA et KÜKN exploiteront ces 2 lots restants: l'Anse St Marc et le mole Est.

 

Après les terminaux, comment vendre les grues et à quel prix?

Commission nationale, cabinets d'expertise se penchent sur la question. Considérés comme "déficitaire", l'outillage public est vendu, dans des conditions "fructueuses" pour les entreprises..

Les entreprises seront aidées  par l'intermédiaire de fonds contractuels prélevés sur les recettes du Port. "Les chiffres sont confidentiels, écrit la CGT, mais à terme, une fois les aides consommées, l'opérateur privé pourra-t-il faire face économiquement à sers obligations".

 

Rien ne change dans l'organisation, mais ces équipements appartiennent maintenant ...au privé, sont financés par le bien public et sont exonérés d'impôts. Sauf ... le collectif des travailleurs portuaires "maintenant atomisé dans 3 ou 4 nouvelles entités, dnonce la CGT.

 

A La Rochelle, la création d'un Groupement des mécaniciens grutiers d'exploitation.

L'accord-cadre prévoit de détacher vers ce G.M.C.E. le personnel relatif à l'entretien des grues et des outillages. L'analyse de poste "recense 38 agents suceptibles d'être tranférés (dont 8 exercent un mandat syndical)" dit la cGT. Ces agents sont issus essentiellement du personnel d'origine de la Chambre de commerce.

Au grand étonnement des syndicats, aucun cadre principal ou intermédiaire n'est concerné par le transfert dans les entreprises privées, malgré leur compétence!" L'appartenance syndicale, l'engagement dans les mouvements de grève ou la résistance aux méthodes de management" sont-ils devenus "un critère prépondérant au transfert ?" s'interroge la CGT.

De même 13 agents des ateliers vont être placés dans uns SAS (société par action simplifiée), dit le syndicat, qui estime "que ces agents pourraient être conservés au sein des effectifs du port afin d'être redéplyés sur les missions d'entretien". L'analyse de leur mission a été "tronquée", car ces agents travaillaient pour partie sur des missions sutres que l'entretien des outillages portuaires.

 

Un nouveau statut des travailleurs portuaires controversé par le patronat

Issu d'une "Convention Collective Nouvelle Unifiée" (CCNU, ..."acronyme d'un humour assez macabre"), le nouveau statut concernera tous les personnels détachés dans les entreprises privées. Il a été l'objet de longues batailles, grèves, blocage des ports. Il ne plait pas au patronat!

Sa rédaction est bientôt achevé, mais butte, tiens tiens!, sur le régime de retraite particulier des dockers !!! Lire, à propos des retraites des travailleurs des ports,  ce que pense Jean -Luc Mélenchon sur son blog:

http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/reforme-portuaire-et-reforme-des-retraites/

 

Des méthodes à la husarde!

Le détachement du personnel doit faire l'objet d'un accord local tripartite: port, entreprise d'accueil, personnel détaché.

Mais pour obliger le personnel à suivre, on met la charrue avant les boeufs! En clair, l'outillage portuaire est vendu au privé, sans attendre un accord, pour...obliger le personnel ... à suivre! Le directoire du Port a fait adopter au conseil de surveillance un "texte ambigu" dit la CGT qui le traduit en langage courant: " pour vendre les grues et détacher le personnel, il faudra que nous soyons d'accord sur votre futur statut avant octobre 2010, mais si nous ne sommes pas d'accord le 1er octobre 2010, nous...procéderons à la vente des outillages portuaires quand même!!!".

 

Voilà bien des raisons pour ces personnels d'être inquiets et combattifs! Et pour les citoyens que nous sommes de combattre cette politique de privatisation à tout va de N. Sarkozy, soutenue, encouragée par le Medef, organisée et codifiée par les Traités de l'Union européenne, de celui de Maastricht à celui de Lisbonne, qui pousse à la mise en concurrence de toutes les activités, pour le plus grand profit d'une petite miniorité de privilégiés!

 

                                               °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Lire le précédant article sur ce sujet, le 17/1/2008:

Port de La Pallice: une exigeance européenne de privatisation?

 

Et sur le Traité de Lisbonne:

Le Traité de Lisbonne: un cheval de Troie !  

Traité de Lisbonne : plus que jamais inaceptable, Mr Sarkozy !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 20:31


    Sous le titre "Round d'observation", notre quotidien "Sud-Ouest" du 15 janvier consacrait un article aux  "menaces sur la paix sociale au port autonome de La Pallice, après les déclarations de François Fillon à Marseille"

          Il faut privatiser les activités de manutention, a  martelé le Premier Sinistre, au prétexte de libérer l' activité portuaire pour d'augmenter le trafic de containers. Le "libérer" s'entend de toute possibilité pour les salariés de se défendre. Encore une fois, le credo ultralibéral de Sarkozy s'impose dans la "feuille de route" de F Fillon.

Et pour quel objectif? Mettre en cause le statut des personnels de manutention, les rendre taillables et corvéables à la merci de la concurrence du privé. C'est bien de cela qu'il s'agit, comme l'écrit "Sud-Ouest" dans un autre article paru la veille, le 15/1, en page économique nationale: " La plupart des principaux ports français, dont Bordeaux et La Rochelle, devraient être amenés à se défaire de leurs activités d'exploitation ( grues, ...) pour ne plus se consacrer qu'à la gestion de leur domaine et à la mise en oeuvre de stratégies susceptibles d'assurer le développement du trafic"

         Les personnels des Ports l'ont bien compris, avec leur syndicat CGT. A Marseille, où Fillon a fait cette déclaration, ils avaient fait 18 jours de grève en mars 2007.

        L'Union Européenne est toujours là pour les mauvais coups contre les salariés!

        " Sud-Ouest" le dit clairement, en fin d'article: l'Union Européenne ( en clair, la Commission) a appelé la France à plus de transparence sur le sujet". L'exigeance européenne, qui découlent des Traités européens successifs, est de rentabiliser les outils portuaires, d'ouvrir à la concurrence du salariat privé ( pourqoi pas des roumains ou d'autres sous-payés et travaillant durs???), de favoriser le privé partout où il y a du fric à faire. Et le "nouveau" Traité de Lisbonne n'y échappe pas, bien au contraire!

         Les rochelais ont toutes les raisons d'être aux côtés des personnels menacés dans leur statut  et de combattre cette politique ultralibérale de l'Union Européenne, en exigant un référendum sur le Traité de Lisbonne.

            

Repost 0

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories