Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 21:17


       
        La gauche gagne les élections locales. C'est une bonne nouvelle. De nombreuses communes  (re)passent à gauche. Ainsi que 8 conseis généraux. Même si la droite semble résister dans certains endroits, il est indéniable que le vote local a une signification  politique nationale: celle d'une sanction de Sarkozy, de son comportement et de sa politique.  Celui-ci entend continuer sa politique. Mais le besoin de résister et de changer va grandir, dans un contexte nouveau, plus favorable.

        Le Parti socialiste  retire  le plus grand gain de voix et d'élus.  Mais il ne faut pas sous-estimer les bons scores de nombre de maires communistes sortants ( malgrè des pertes non négligeables, telle celle de Calais avec le retrait du FN ou de 2 villes de plus de 30 000h en  Seine Saint Denis conquises par le PS et par D Voynet, (avec des voix de droite pour cette dernière à Montreuil), ainsi que la majorité au Conseil Général de ce département). Ne sous-estimons pas, non plus,  les résultats de la Lcr  et de listes de la gauche alternatives au premier tour.

      L'urgence nationale: réenclencher une dynamique de convergeance citoyens/ forces de la transformation sociale
      
      
Chacun sait bien qu'une victoire à des élections locales ne règle pas le problème du changement et de son contenu à l'échelle nationale, comme l'a montré la victoire aux élections régionales de la gauche, suivie de la défaite aux présidentielles et aux législatives dernières. D'autant que les tentations centristes et social-libérales du Parti Socialiste dans ses composantes majoritaires sont fortes.

        Il y a besoin, sans attendre, de travailler ensemble, le plus largement possible, au plan national et local,  a construire un projet de transformation sociale, une alternative politique réelle à gauche, face à l'accélération du processus de bipolarisation entre une gauche à prédominance social-libérale et une droite réactionnaire et sécuritaire..
     
        La constitution d'une nouvelle force politique fédérant toutes les énergies qui se revendiquent de la transformation sociale et associant les différentes cultures politiques de la gauche alternative ne doit-elle pas rester une visée?

      
        En Charente-Maritime, le bilan est contrasté:

           Rochefort reste à gauche, Saintes passe à gauche, ainsi que Marennes ou Marans. Mais la droite sort renforcée des élections cantonales et va conserver la majorité au Conseil général de Charente-Maritime. Le sud  lui donne plus de forces, alors que le Nord voit la victoire de J Dillembourg-PS- à LR 9

           Quant au PCF en Charente-Maritime, il récolte les fruits amers de la stratégie suicidaire de ses dirigeants. Toujours aucun conseiller général. Et une défaite annoncée, mais plus lourde que prévue de la liste de G Blanchier aus municipales d'Aytré (perte de 6% sur le Ier tour, et la droite passe devant lui)

   


   
Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 08:11


          Les élections municipales montrent au plan national, au 1er tour, une poussée à gauche, avec 47%, qui gagne 3% sur les municipales de 2001 , alors que la droite, avec 45%,  en perd 1,5%. Par delà la forte dimension locale, ces élections  expriment aussi une dimension nationale, celle d'une défiance réelle face à la politique du gouvernement de Mr Sarkozy. Pour autant, la droite résiste. Rendez-vous au second tour.

           La Rochelle reste à gauche au Ier tour avec 58,93% des voix ( contre 67,35% en 2001, avec un taux de participation identique: 53%). C'est donc un succès à gauche, teinté d'une perte de  près de 8,5%. La droite gagne 2 sièges ( 6 au total) et le Modem en a 2. Les 3 listes d'extrême-gauche  font  un peu plus de 5%, mais la division leur enlève toute représentation.

         Les élections cantonales, sur l'agglomération, montrent une forte implantation des candidats socialistes, une droite qui résiste à Chatellaillon-Aytré.

         Quant au PCF, c'est pas brillant en Charente-Maritime!

       Aux cantonales, les candidats du PCF perdent, presque partout, en voix et en %.
      
       - Sur le canton de La Rochelle 8, D Matifas dépasse péniblement les 7%, alors que je faisais 25,28% en 2001. Quelle légitimité va-t-il avoir pour "réclamer" au nom du PCF la Mairie-annexe Villeneuve-Les-Salines et Petit-Marseilles ( il atteint 8,4% à Lavoisier-48 et 9,4% à Lavoisier-49, les bureaux de votes de Villeneuve et Petit-Marseilles)? Jean Pierre Mandroux y réalise 58,4% et  54,2% et sur le total du canton: 48,17% soit + 18,42%)

       - La grande majorité des autres cantons du département voient la baisse des résultats du PCF, qui atteignent des niveaux très bas souvent :  Mirambeau (4,5% et - 1,04%), La Rochelle-2 (7,46% et -4,19%), La Rochelle-8 (5,42% et -4,38%), St Hilaire de Villefranche (4,93% et -7,07%), Aytré ( 8,83% et -20,24%), Jonzac (2,36% et - 8,87%), plus de candidat à Ars-en-Ré, mais à  nouveau un candidat au  Château d'Oléron ( 6,45%) et à Courçon (3,24%), La Jarrie (5,34% et -5,92%), Rochefort-Centre (8,26% et -12,05%), Saintes-Nord (5,86% et -3,31%), Saint-Porchaire (3,92% et -1,31%), Saint-Savinien ( 4,36% - pas de candidat en 2001),

       - Quelques progrès, pour l'essentiel, dans le Sud, mais souvent à un niveau bas: Cozes (2,94% et +0,74%), Saint-Agnan (5,19% et +1,56%), Aulnay (5,42 et +3,40%), Gémozac (7,31% et + 2,34%), Montguyon (4,88% et + 1,05%), Matha (3,65% et  +1,19%), La Rochelle-9 ( 6,61% et +0,45%, pour une candidate confirmée et même candidate aux législatives et aux municipales), La Tremblade (7,06% et +2,13%), Tonnay-Charente- ( 4,53% et +2,56%)

       - Le "meilleur" résultat est sur Saintes-Est avec Michèle Carmouse ( 13,34% et +4,27%), déjà candidate et VP de la Région.  


      Je persiste à penser ...

    Oui, je persiste à penser que ce qui reste du PCF sur la Charente-Maritime et plus encore sur cette ville de La Rochelle est un boulet pour la gauche. C'est en tout cas le signe de l'échec patent de la stratégie de ses dirigeants avec JF Mémain, celle du bunker bureaucratique, de l'exclusion, du refus du pluralisme et de l'ouverture. Cela a (peut-être) pesé dans l'amoindrissement de la victoire de la gauche aux municipales à La Rochelle (-9%)?

     Mais c'est peut-être une appréciation toute personnelle et aveugle!? Une analyse plus fouillée s'impose. Et le débat sur les perspectives nationales pour battre Sarkozy et sa politique est relancé.

         
Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 20:28

         Coup sur coup,  Lutte Ouvrière, puis le Parti des Travailleus annoncent que leurs listes sont complètes. Il ne manque plus que la LCR. Elle est présente.
         Ainsi aux côtés de la liste de gauche du Maire sortant, Maxime Bono ( liste PS/MRG/Verts/PCF), la gauche alternative présente une drôle ...d'alternative: celle de l'émiettement, du chacun pour soi, des intêrets de petites chapelles incapables de dépasser leur nombril, de penser qu'à plusieurs, on pourrait être plus crédibles, plus fort! Mais non, c'est la division.
         Et bien, ce sera l'inefficacité des groupuscules, tous plus "révolutionnaires" les uns que les autres, qui ont à eux seuls le science politique infuse, le secret alchimique de la "révolution", l'audace de penser qu'ils ont chacun"la"vérité pure  et dure!

          Voilà bien des coups d'épée dans l'eau de la Baie rochelaise,

             Cela  ne va pas impressionner la droite, qui a, non sans mal, sorti sa liste conduite par Dominique Morvant (où ne figurent aucun des actuels conseillers sortants de droite).  Cette liste, c'est clair  n'a aucune chance dans cette ville! Elle est celle d'une droite divisée, minoritaire et sans réel projet, si ce n'est quelques critiques de l'action de la Municipalité sortante, et des non-(encore) dits sur la privatisation des services publics, dans le droit fil d'une politique européenne et sarkozienne de mise en concurrence et de privatisation).

               Voilà qui laisse toute  lattitude à la liste de Maxime Bono pour tranquillement (trop tranquillement, s'en aller vers sa réélection, peut-être même au premier tour, compte tenu de la faiblesse de la droite rochelaise, de la chute de Sarkozy dans les sondages ( c'est le rejet de sa politique réactionnaire, de sa politique toute au service des puissants et des fortunés), du bilan de cette gauche rochelaise, de son union, dans laquelle se moulent les membres du PCF,  sans aucune originalité autre que celle de s'assurer des places). Je n'oublie pas non plus la courageuse abstention de Maxime Bono comme député au Congrès de Versailles, contribuant à éviter la tenue d'un référendum sur le Traité européen de Lisbonne. Cela me laisse un goût d'amertume, quand, après, il est question de démocratie participative dans la ville.

              Reste la liste du Modem, laborieuse, qui a du mal à faire entendre sa voix et sa différence.

       Mais où est le débat démocratique et citoyen ?

          Les programmes semblent  ficelés. Les points de divergeance peu marqués: pas de contestation de l'ordre  établi. Pas de confrontation publique des points de vue. Les rochelais semblent peu motivés, pour l'instant.  Les jeux semblent fait..
 
                 
Nouveautés au 19/2/08:

     
° la L.C.R. a confirmé la ptésence de sa liste. Donc acte: 3 listes à la gauche de la gauche. C'est bien la dispersion!
      ° quant au F.N., sa liste sera présente, ... avec 30 retraité(e)s sur 49 candidat(e)s! Un record!
Une perspective d'avenir???! J'espère qu'il n'y aura pas d'elus FR au Conseil Municipal de LR. Ce serait bien la première fois, alors que le FN est , aujourd'hui, en décrépitude!
        



Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 05:08

DSCI0014.JPG                                 l'Hotel de ville de La Rochelle: un monument d'histoire

Lors du dernier Conseil Municipal de La Rochelle, Maxime Bono, Maire a exprimé sa crainte que je sombre dans le "bessonisme"; du nom d'Eric Besson, qui a quitté le PS our entrer au gouvernement de Mr Sarkozy. Pourquoi, parce que l'osais mettre en question des positions de Jean- François Fountaine sur l'eau et les boues de la Baie de La Rochelle (*)..

     Je le ressens comme une injure à mon activité ...!

    
Oui, une injure à mon activité de 30 années passées, comme élu de cette ville, dans la majorité de gauche, au service de ses habitants, pour garder l cap à gauiche quand d'autres pouvaient vaciller. Je ne suis pas, aujourd'hui, passé dans l'opposition de droite, parce que j'ai quitté ce qui reste du PCF à La Rochelle et en Charente-Maritime. Je suis et je reste un homme de gauche, un homme libre, un de ces nombreux(ses) citoyen(ne)s de ce pays qui sont conscients du glissement centriste du PS ( du moins d'une maajorité de dirigeants et militants?).
    Ce n'est pas moi qui ait fait la courte échelle à Sarkozy, lors du Congrès parlementaire de Versailles, en votant pour sa proposition, ou en s'abstenant comme Maxime Bono, député socialiste, ce qui revient à laisser passer la proposition de Sarkozy, c'est-à-dire à éviter un référendum sur le "nouveau" traité européen de Lisbonne. Ce n'est pas moi qui, à l'Assemblée Nationale, dans la précipitation voulue par le même Sarkozy, nombre de députés socialistes ont voté pour le traité lui-même, véritable clone du contenu du Traité Constitutionnel européen rejeté par référendum en Mai 2005. Maxime Bono est de ceux là! Comment après ce mauvais coup comme député, venir à La Rochelle, parler de "démocratie participative"?
      Personnellement, j'étais avec ceux, pas assez nombreux, qui ont tout fait pour exiger de Sarkozy un référendum sur ce traité, pour que les citoyen(ne)s puissent être informé(e)s, consultés. Pour que s'exerce la souveraineté populaire sur un sujet grave qui conditionne la politique nationale et locale ( la mise en cause des services publics, la délocalisation "libre" des capitaux et des entreprises, ...)

       Ecarté du Conseil Municipal, je ne me tairai pas pour autant, comme citoyen!

     
Je lance un appel à la création d'un Forum des citoyen(ne)s de La Rochelle, ouvert à toutes et à tous, oùu l'on pourra aussi y inviter des élu(e)s, pour suivre les dossiers de la Mairie ( e de la Communauté d'agglomération), en discuter librement, intervenir publiquement dans le débat municipal

  (*) Eléments du dossier: voir article de ce blog " Baie de La Rochelle: pourquoi la pêche à pied est toujours interdite". Par aillers, sur internet, il suffit de rechercher sur le thème " Baie de La Rochelle et pollution radioactive", pour avoir d'autres informations.

       Votre avis, vos "commentaires" m'interessent, en toute liberté, qui plus est dans une période de débat électoral où est en jeu l'avenir de notre ville.


Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 09:27
DSCI0008.JPG
  Il fait beau sur La Rochelle. Le ciel est  bleu. La mer est calme, la ... campagne aussi!!! S'entend la campagne des élections municipales.

    Le liste de Maxime Bono est pratiquement, à ce jour, la seule sur le terrain. Ca tourne! L'expérience, l'organisation, la quasi-assurance d'être élue ...?


     Les autres listes ont du mal a joindre les 2 bouts... du monde, la parité absolue des hommes et des femmes.

       Modem et UMP semblent faire profil bas. Ils savent que la défaite les attend. Le FN n'est plus ce qu'il était. Va-t-il pouvoir  exprimer sa force de nuisance dans cette campagne? 

     Quant à la LCR, je le disais ( pour le regretter?), elle tente de faire cavalier seul, en  cherchant à constituer sa propre liste.  Dommage!!! Car il y a(vait)  place à La Rochelle pour une liste alternative à gauche, de très large composition, citoyenne, vivante, débarassée des pesanteurs de certains appareils politiques ( du "PCF" par exemple), sans mettre en danger la gauche dans cette ville, compte-tenu du  bilan de la gauche et de la faiblesse de l'opposition de droite et du centre.

      Dans ce ciel serein, saluons le volonté d'un groupe de citoyens, avec la création d'un site "NiouRochelle". Je m'interroge sur leurs 10 propositions. Certaines sont discutables, ..., mais justement discutons-en, de manière publique, contradictoire, oui CONTRADICTOIRE, avec la confrontation des différentes listes, devant et avec les citoyne de cette belle ville, "belle" et qui se veut ..."rebelle"!!

                                          Car, la question posée  a 3 dimensions:

                         - qui va sièger au Conseil Municipal?
                         - Pour quoi faire?
                         - Avec qui?

Parlons d'un sujet central: la Baie de La Rochelle, sa traversée, l'extension du port de plaisance


    C'est maintenant qu'il faut lancer le débat, pas après les élections! Une question centrale concerne la circulation: la traversée de la Baie de La Rochelle: nous sommes acculés à la mer et le tour complet de la ville est reporté vers la rocade ou le boulevard périphérique. Pouvons-nous, cher Maxime Bono, continuer à faire l'autruche sur ce sujet? NiouRochelle fait 3 propositions: tunnel (couteux, trop?), pont ou bateau. Cette 3e proposition me semble la moins couteuse, à l'image du "passeur". Et le pont ou plus exactement la digue? Interessant du point de vue maritime ( passage des bâteaux aux heures de pleine mer, voire plus?), du point de vue déplacement ( voitures? navettes de bus?), et du pont de vue touristique ( belle vue de la vieille ville?)

   Cela dit, le sujet de la Baie de La Rochelle n'est pas épuisé, avec la question de l'extension du port de plaisance, ce qui obligerait à extraire 1 000 000 de m3 de vases et autres, qui semblent toujours radio-actives(?), pour les rejeter juste au large de l'Ile de Ré ?

 
                                                                                    Qu'en pensez-vous?

 Pour info, voire commentaires:

              * Blog de Maxime Bono: maximebono.over-blog.com

              * NiouRochelle: www.niourochelle.com

             


 





     
Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 17:13

         Je viens de lire le dépliant distribué largement et qui présente les candidats de la liste conduite par Maxime Bono.  Il y est question d'une  "équipe pleine de renouveau et d'énergie" composée de 22 nouveaux, aux côtés de 27 sortants.   Renouveler  l'équipe est une  bonne chose , pour allier compétences acquises et dynamisme neuf.

        J'y retrouve , entre autres,  les 9 candidats  du PC imposés par la direction de la section locale, après un simulacre de  démocratie interne. Et j'y lis:

                                Daniel Matifas : candidat sur Saint-Eloi  !?

 
          Là, j'avoue que je ne comprend plus.   Il a fait des pieds et des mains, avec ses camarades pour  "conserver la mairie annexe de Villeneuve au PCF", allant même jusqu'à proposer à Maxime Bono d'élargir son périmètre au quartier de Saint-Eloi.   Mes ex-camarades ont rejeté ma candidature sur cette liste de gauche , en affirmant qu'il y aurait un élu communiste à la Mairie de Villeneuve-Petit Marseilles et que ce serait Daniel Matifas..

          Or Daniel Matifas est marqué sur le dépliant de la liste de M Bono comme candidat du quartier de Saint(Eloi;

  Alors, de 2 choses l'une:

    - Ou l'on cache aux citoyen(ne)s de Villeneyve-Les-Salines et Petit-Marseilles qu'il va, après les élections, venir visiter nos quartiers et s'occuper de cette Mairie-Annexe?
          .... et l'on trompe aussi les habitants de Saint-Eloi!!
    - Ou bien, le PC local et Daniel Matifas ont baissé leur culotte et renoncé à s'occuper de cette Mairie-annexe!?
         .... et je ne comprend plus pourquoi ils ont décidé de me lourder, en me disant que Daniel Matifas allait me remplacer? Il y a alors tromperie auprès des adhéren(e)s du PCF local et de moi-même. Alors pourquoi ce cinéma pour m'éjecter de la liste??? Pour faire plaisir au Parti Socialiste qui va placer un(e) élu(e) socialiste à la Mairie-annexe de VLS??*

          Mais alors qui va devenir Maire adjoint spécial de Villeneuve- Petit Marseilles???
     
                 Les citoyne(ne)s de Villeneuve/ Petit - Marseilles ont le droit de savoir, enx qui par centaines ( près de 600 en 3 jours!), ont signé une pétition pour soutenir ma candidature et je les en remercie.

                              Et vous qu'en pensez-vous?    
Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 07:33

     Mon quotidien local du matin, "Sud-Ouest" du 16/1, nous  donne une  citation de Jean Marc Ayrault, Président du groupe socialiste à l'Assemblée qui montre  bien les divisions au sein de son groupe:

           Lors de la réunion du groupe des députés PS du  15/1: " 68 députés socialistes se sont prononcés pour l'abstention, 30 pourle non et 8 se sont abstenus"

           Maxime Bono, notre député  de La Rochelle, était-il à cette réunion? Quelle est aujourd'hui sa position? Est-il toujours pour s'abstenir de voter contre la modification de la Constitution française, ce qui permettrait à Sarkozy de perpétrer son mauvais coup contre la démocratie?

       Pour information, pour compléter "l'indiscrétion " de "Sud-Ouest" de ce mardi en page départementale, en manchette s'il vous plaît ( Merci  pour  votre contribution au débat démocratique):
     - je vais effectivement animer une réunion publique sur le nécessaire Référendum sur le Traité de Lisbonne et son contenu à partir d'un diaporama que j'ai construit et que je tiens à la disposition de chacun): ce sera ce Vendredi 18/1, un jour qui m'est cher, à Saintes, à la Maison des Associations, à 20h 30, à l'invitation du Comité saintais pour un référendum
      - j'en animerai un autre Mardi 22 février à 19h  Montendre  à l'initiative du Comité  du Sud-Saintonge pour un référendum  - Salle de réunion, derrière le Collège.
       -  mais je  continue à travailler sur l'agglomération de La Rochelle et je prépare activement, avec mes amis du Comité rochelais pour un  référendum, le Rassemblement du Samedi 2 février, devant la Mairie de La Rochelle

       ... et je suis, avec interêt les élections municipales à La Rochelle ...

       ... et  j'y attend la position de mon  député!!!
Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 19:35
          °  La droite  rochelais paufine sa liste; le Modem aussi. Le Front national a annoncé sa présence.
          °  A gauche; la liste conduite par Maxime Bono est bouclée. Mes ex-camarades ont tout fait pour avoir des places sur la liste, en foulant aux pieds la démocratie interne et les statuts du PCF. Plusieurs adhérent(e)s ont déjà rendu leur carte  de ce parti bureaucratisé.
                 Liste donc PS-PCF-MRG-Verts.
                 Dautres listes seraient en gestation: celle de la LCR, celle du Parti des Travailleurs, voire de Lutte ouvrière. Quel émiettement ? Quelle illusion de peser sur la vie politique locale!

        Certains m'ont proposé de figurer sur leurs listes pour les élections municipales à La Rochelle.

         
J'ai dit non, pour au moins 3 raisons:
        * Je suis partisan d'un large rassemblement à gauche,
pas de cautionner telle ou telle des petites listes d'extrême-gauche, toutes plus révolutionnaires les unes que les autres, mais qui dispersnt les forces et l'électorat,  qui ne s'y retrouvera pas.
        * Je ne suis pas battu pour être à tout prix au Conseil Municipal, à n'importe quel prix! J
e ne suis donc pas prêt à faire feu de tout bois pour tenter d'être réelu.
       * Il y va de l'intérêt des rochelais de contribuer à favoriser une réelle démarche citoyenne,
alliant militant(e)s et non engagé(es)s dans un mouvement politique, et non pour se limiter à la promotion de  tel ou tel parti politique en lui même..
          
                                          La situation est-elle figée???

               Les citoyens sont-ils tenus d'attendre les décisions des partis, avant d'aller voter en mars? Des villeneuvois me disaient, sur le marché  Mercredi dernier:  "Là dedans, où est le rôle des citoyen(nes)s?. Cela faisait suit à la décision des dirigeants locaux du PCF de nous virer, Albert Bret et moi.  Ainsi, pourquoi le PCF, mais aussi ses alliés, n'ont pas tenu à recevoir, écouter, sinon entendre celles et ceux qui ont demandé la présence d'Albert Bret et de moi même sur la liste de gauche? Sont-ils "manipulés" comme l'ont dit les dirigeants du PCF local? Sont-ils quantité négligables? La citoyenneté se limite-t-elle au bulletin de vote?

                Que peut-on encore faire, ensemble, avec toutes celles et tous ceux qui veulent affirmer leur citoyenneté pleine et entière? N'est-ce pas déjà bien tard?

                                                                                     H M
    

   



Repost 0
Published by henri Moulinier - dans Municipales 2008
commenter cet article

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories