Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 20:29

APPEL POUR DES LISTES AUTONOMES DE LA GAUCHE DE GAUCHE AU PREMIER TOUR DES ELECTIONS REGIONALES EN POITOU-CHARENTES

Les prochaines élections régionales, en mars 2010, vont se dérouler dans un contexte de crise du capitalisme financiarisé que les politiques européennes et nationale ne combattent pas, mais au contraire amplifient par leur caractère néolibéral au service des puissants et des grandes sociétés.

Il s’agira de combattre la droite et sa politique réactionnaire, de les battre. Pour cela l’union à gauche est nécessaire, mais exige clarté et détermination pour promouvoir des perspectives régionales qui s’inscrivent dans des choix nationaux et européens en rupture avec les politiques néolibérales menées depuis les années 8O, par les gouvernements de gauche comme de droite.

Les régions, dont 20 sur 22 sont actuellement dirigées par des majorités de gauche et des président(e)s socialistes ont certes des bilans positifs, y compris en Poitou-Charentes, mais qui s’inscrivent, pour l’essentiel, dans un cadre gestionnaire qui n’a pas permis de remettre en cause la suprématie de la droite et de sa politique dans notre pays.

Les régions ont besoin de choix  plus ancrés à gauche, d’élu(e)s plus nombreux porteurs de ces choix, de réelle démocratie citoyenne. C’est pourquoi le 1er tour de ces élections régionales doit être l’occasion de constituer des listes autonomes du PS, rassemblant toutes les forces politiques, tou(te)s les citoye(ne)s qui veulent une gauche combattive, affirmant des propositions de rupture avec la logique capitaliste, à commencer par les composantes du Front de gauche ( PCF, PG, GU), mais aussi la FASE, le NPA, les Alternatifs, les Comités  Unitaires, … Cela doit être le cas aussi en Poitou-Charentes. Beaucoup va dépendre de la position des adhérent(e)s des 4 fédérations départementales du PCF. Ceux-ci vont-ils, par leur vote interne, s’inscrire dans la démarche initiée par le Conseil national du PCF d’aller vers la constitution de LISTES AUTONOMES  au 1er tour, sans le PS, ou bien vont-ils se rallier, dès le 1er tour,  aux listes départementales présentées par Ségolène Royal et le PS ?

Les citoyen(ne)s soussignés, membres du PCF, du NPA, du PG, de la FASE, des Alternatifs, militant(e)s associatifs, syndicaux, altermondialistes, citoyens de gauche non engagés, exprimons notre volonté de parvenir à des listes autonomes au 1er tour des régionales en Poitou-Charentes, pour élaborer, ensemble, publiquement, des propositions alternatives et favoriser une dynamique unitaire capable de rassembler largement les électrices et électeurs.. Il sera temps, au 2etour, de nous rassembler avec Europe Ecologie et le PS, à l’exclusion de toute alliance avec le Modem.

Nom – Prénom           Adresse internet ou pstale          Qualité                        Signature

 

 

 

 

Coordination :       ° Serge Goldberg (sergegoldberg@wanadoo.fr)                                                                          Henri Moulinier(henri.moulinier@orange.fr)

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 


APPEL POUR UNE LISTE FRONT DE GAUCHE

EN POITOU-CHARENTES
(un appel à diffuser et à signer !)

A toutes celles et tous ceux qui veulent la construction d'une réelle perspective politique anticapitaliste, antilibérale, laïque, écologiste, féministe, humaniste et fraternelle à gauche...

La crise capitaliste frappe durement la jeunesse, le monde du travail et paysan. La casse de l'Education Nationale, de nos usines, de nos exploitations familiales et de nos emplois s’accélère dangereusement. Malgré les mobilisations syndicales et citoyennes, la droite au pouvoir amplifie son action de destruction des services publics : l'Education, la santé, la Justice, la Poste, ... On ne compte plus les attaques frontales en direction de services essentiels et égalitaires. L'Etat policier se renforce chaque jour davantage, et les attaques aux droits de l'Homme sont de plus en plus fortes.

Face à cette situation, le parti socialiste ne propose pas une alternative crédible. Dominé par les thèses sociales démocrates, il refuse de remettre en cause le système capitaliste qui pourtant, montre bien la preuve de son incapacité à surmonter la crise.

Militants politiques et associatifs, syndicalistes, nous avons par le passé démontré qu’il était possible de se rassembler sur une logique anticapitaliste. Ainsi au moment du traité constitutionnel Européen, ou lors des élections européennes, nous avons marqué des points et commencé à tracer une voie nouvelle à gauche. Nous refusons en effet le règne des marchés financiers sur le monde, la dérive libérale de l’Europe accentuée par le traité de Lisbonne.

Nous remettons en cause la concurrence libre et non faussée,
l’exploitation du travail humain, les délocalisations et les licenciements boursiers, la suprématie de l’économie de marché, la libéralisation des services publics.
Nous voulons une société laïque et démocratique ; où le partage des richesses et la réduction des inégalités deviennent réalité ; où la coopération des peuples remplace la concurrence ; où l’écologie devienne un mode de vie.

Nous voulons une société juste et solidaire
; où les droits des êtres humains soient défendus et renforcés.

Cela suppose non pas d’adapter la société capitaliste, mais de la combattre et de la remettre en cause.

Lors des dernières élections européennes, le Front de Gauche s’est constitué. Il a été le rassemblement des antilibéraux, des syndicalistes, du PCF, du Parti de Gauche et de la Gauche Unitaire. Ce rassemblement a reçu l’adhésion de nombreux citoyens et a permis l’élection de 5 députés européens. Plus encore, ce Front de Gauche trace un nouveau sillon à gauche, non d’une gauche d’accompagnement social du capitalisme, mais une gauche de transformation profonde de la société.
 
C’est bien d’une telle perspective politique que nous avons besoin, pour donner un réel débouché politique à nos luttes. Nous voulons que ce rassemblement s’élargisse et devienne majoritaire à gauche. Voila pourquoi, nous entendons faire des élections régionales prochaines, une nouvelle étape pour que le Front de Gauche s’affirme, grandisse et devienne le Front Populaire du 21ème siècle. Avec pour objectif, non pas de faire perdre, mais de faire triompher la gauche dans toutes les régions, en construisant une véritable alternative au libéralisme.

Pour toutes ces raisons, le Mouvement des Jeunes Communistes de la Vienne lance un appel à ce que tout soit mis en oeuvre pour le lancement et le succès d'une liste Front de Gauche dés le premier tour des élections régionales de mars 2010, et invite tous ceux qui partagent nos préoccupations à rejoindre le Front de gauche, pour ensemble redonner l’espoir à notre peuple.

Nous vous invitons à signer notre appel ici
ou sur notre blog : http://jc86.over-blog.com/
mjcf86@gmail.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° 


 

Section du Sud-Saintonge du PCF ( 17)

Déclaration adoptée lors de l'assemblée du 4 novembre 2009

 

   La crise du capitalisme est profonde. Elle touche particulièrement ceux qui souffrent déjà du système. La droite au pouvoir avec Sarkozy les accable encore plus. Elle distribue des sommes faramineuses aux banques et aux grosses entreprises, et laisse la misère s'installer dans le peuple. Les luttes sociales qui ne faiblissent pas montrent un réel refus de ces politiques qui privilégient les plus riches.

   C'est dans ce contexte que vont se dérouler les élections régionales les 14 et 21 mars prochains. C'est peu dire que la Gauche porte une lourde responsabilité, d'autant que les Français attendent l'émergence d'un  projet alternatif, d'une politique de rupture  avec celle du système capitaliste.

    Aujourd'hui, 20 régions sur 22 sont dirigées par une majorité de gauche avec des présidents socialistes. Si, pour la plupart le bilan peut être considéré comme positif, y compris en Poitou-Charentes, on ne peut pas dire que cette "force" a représenté un "contre-pouvoir" comme annoncé en 2004. Une plus grande coopération entre régions aurait sans doute permis de combattre efficacement les décisions, les lois prises par le gouvernement.


"Entrer en résistance" ne doit pas être qu'un slogan.

    Nos responsables fédéraux nous disent aujourd'hui qu'il faut continuer à gérer les régions avec les socialistes et que nous devons créer des listes communes avec eux dès le premier tour. Ils affirment aussi que c'est une une "façon" de les empêcher de s'allier au Modem. Mais ce sont quand-même bien les socialistes qui font le choix de glisser vers la droite!

    Nous considérons, nous, qu'une telle attitude assimile le PC à un "complice d'une bipolarisation" voulue par la droite et le PS. Dans ces conditions, nous nous "noyons" derrière un Parti Socialiste hégémonique.

    Ces élections ont une portée politique nationale et européenne, et on ne peut ignorer le soutien du PS au traité de Lisbonne ainsi que son attitude, ses votes au Parlement Européen.

 

    C'est pourquoi, nous nous prononçons, à l'unanimité des présents, pour la constitution d'une liste du Front de Gauche élargi au delà des trois Partis qui s'étaient retrouvés pour les Européennes, avec des militants associatifs, syndicaux, altermondialistes, citoyens de gauche, ........ Nous considérons que chacun doit y retrouver sa juste représentation. Battre la droite reste un objectif, et une fusion des listes de gauche pourra s'opérer au second tour, dans le respect du rapport de forces et sur un programme permettant de lutter efficacement contre les conséquences néfastes de la politique de la droite.

 

    Nous voulons insister sur le fait que le bulletin de vote adopté à la conférence régionale reste "neutre", et ne soit pas accompagné de commentaires susceptibles d'orienter le vote des camarades.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Conférence régionale du PCF du Poitou-Charentes: un vote à la husarde!

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Ignoble!!!

Les "Nouvelles de la Charente-Maritime", lettre du PCF de Charente-Maritime, dans son numéro 260 de novembre 2009, ne reculent devant rien!

- Il y a 2 articles ( 2 pages sur les 4) qui, signés de Brahim Jalji, secrétaire départemental  et son acolyte Jean François Mémain, ex-secrétaire départemental, nouvellement embauché à la Mairie de La Rochelle, done leur point de vue, le même, et le seul donné dans la Lettre: leur opposition à la stratégie nationale du PCF, celle d'un Front de gauche élargi au 1er tour des régionales. Bel exemple de pluralisme de pensée, d'honneteté intellectuelle. Les autres points de vue, non présentés, ne sont, pour eux, que des positions de division de la gauche. Il leur faut aller aux régionales dès le 1er tour avec Ségolène Royal; Alors, ils font le forcing pour imposer leur point de vue,  comme .. d'habitude et plus encore!

- le 2e est une attaque personnelle contre moi-même et mon interview récent dans "Sud-Ouest" à propos de la hausse forte des impôts locaux à La Rochelle. Cet interview était, en fait, la reprise d'une grande partie de mon article sur mon blog.

 Je vous laisse juge de l'appréciation, non signée,  de la "lettre" du PCF 17 à mon égard:


"Un petit effort, H Moulinier!
Henri Moulinier, une fois de plus mis à l'honneur par Sud-Ouest, s'est livré à une attaque en règle contre la Municipalité de La Rochelle, qui vient d'augmenter les impôts locaux, ce qui n'était pas arrivé depuis ... 17 ans! Tout juste s'il consent à admettre qu'il manque 620 000  euros de la part de l'Etat!
Lorsqu'il était adjoint communiste au maire , il n'aurait pas manqué de fustiger ce gouvernement qui s'attaque aux finances locales et aux collectivités territoriales avec une violence inconnue jusqu'alors!
Mais il est vrai que maintenant H Moulinier appartient à "La nouvelle gauche"!
 Celle de la complaisance avec N Sarkozy"!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Henri MOULINIER
  • Henri MOULINIER
  • : Espace de débat pour contribuer à l'élargissement du Front de gauche, la victoire de la gauche pour une réelle alternative au néolibéralisme et au capitalisme
  • Contact

Profil

  • henri Moulinier
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.
  • Adjoint au maire honoraire de La Rochelle. Ancien professeur de lycée en S.E.S. et chargé de cours d'éco Université de La Rochelle. Docteur en histoire. Militant LDH La Rochelle.

Recherche

Pages

Catégories